Bourse : la medtech française Biom'Up lève 38 millions d'euros pour s'internationaliser

 |   |  255  mots
Biom'Up vise une autorisation de mise sur le marché aux États-Unis mi-2018 pour son produit-phare, le Hemostat Bellows, destiné à maîtriser les saignements lors d'opérations chirurgicales.
Biom'Up vise une autorisation de mise sur le marché aux États-Unis mi-2018 pour son produit-phare, le Hemostat Bellows, destiné à maîtriser les saignements lors d'opérations chirurgicales. (Crédits : Reuters)
Avec cette introduction, la société de technologie médicale espère financer le développement et la commercialisation aux Etats-Unis d'un produit dédié à la maîtrise les saignements lors d'opérations chirurgicales. L'action fera ses débuts vendredi sur Euronext.

La société de technologie médicale Biom'Up a annoncé dans un communiqué avoir levé 38,1 millions d'euros en s'introduisant à la Bourse de Paris. "Biom'Up pourrait lever jusqu'à 43,9 millions d'euros en cas d'exercice intégral de l'option de surallocation", a ajouté la société.

Le prix d'introduction a été fixé à 10,50 euros par action, dans le milieu de la fourchette initialement annoncée. La capitalisation boursière de la société est "d'environ 113 millions d'euros", selon le communiqué.

L'introduction en Bourse doit permettre à Biom'Up de financer son développement et la commercialisation de son produit-phare, Hemostat Bellows, destiné à maîtriser les saignements lors d'opérations chirurgicales. Biom'Up espère notamment obtenir une autorisation de mise sur le marché aux États-Unis mi-2018.

Des ambitions mondiales

Fondée en 2005, la société veut "capter à terme une part de marché de 15% sur un marché estimé à environ 1,2 milliard de dollars" et devenir une entreprise mondiale.

Elle veut s'appuyer sur l'accroissement des capacités de production sur son site de Saint-Priest (Rhône), et la mise en service d'une nouvelle usine de production, potentiellement sur le continent américain.

Les produits hémostatiques, qui permettent de stopper ou réduire les saignements au bloc opératoire, "représentent un marché mondial en croissance, de plus de 2 milliards de dollars", selon la société.

Selon Biom'Up, la demande institutionnelle pour ses titres "a été aussi forte en France qu'à l'international, notamment aux Etats-Unis et au Royaume-Uni". L'action fera ses débuts vendredi sur le compartiment C du marché réglementé d'Euronext.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :