La biotech DBV lève 140 millions d'euros

 |   |  181  mots
La société de biotechnologie explique que les fonds seront notamment utilisés pour développer et commercialiser le Viaskin Peanut, contre l'allergie aux arachides, ainsi que pour développer d'autres produits et financer ses besoins généraux.
La société de biotechnologie explique que les fonds seront notamment utilisés pour développer et commercialiser le Viaskin Peanut, contre l'allergie aux arachides, ainsi que pour développer d'autres produits et financer ses besoins généraux. (Crédits : DR)
DBV Technologies a annoncé samedi avoir levé près de 140 millions d'euros afin de financer son développment et notamment son patch contre l'allergie aux arachides.

La biotech française DBV Technologies a annoncé samedi avoir levé près de 140 millions d'euros afin de financer son développment et notamment son patch contre l'allergie aux arachides.

La société a émis de nouvelles actions à destination du public et dans le cadre d'un placement privé, pour un produit brut de 150 millions de dollars.

Les banques ont par ailleurs exercé la totalité de leur option de surallocation (qui permet d'acheter plus de titres que ce qui était prévu intialement).

Un spécialiste des allergies alimentaires

Cela a porté "le montant total brut attendu de l'opération à environ 172,5 millions de dollars (soit environ 140,8 millions d'euros)", indique DBV dans un communiqué.

La société de biotechnologie explique que les fonds seront notamment utilisés pour développer et commercialiser le Viaskin Peanut, contre l'allergie aux arachides, ainsi que pour développer d'autres produits et financer ses besoins généraux. La société, qui s'est spécialisée dans les allergies alimentaires, travaille également sur des parades aux réactions allergiques au lait de vache et aux oeufs.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :