Le premier médicament fabriqué par une imprimante 3D arrive aux Etats-Unis

 |   |  287  mots
Selon la société Aprecia, les médicaments fabriqués grâce à une imprimante 3D sont totalement uniformes et parfaitement calibrés, ce qui permettra de prescrire les doses exactes plus facilement.
Selon la société Aprecia, les médicaments fabriqués grâce à une imprimante 3D sont totalement uniformes et parfaitement calibrés, ce qui permettra de prescrire les doses exactes plus facilement. (Crédits : reuters.com)
La FDA a autorisé la société pharmaceutique Aprecia à commercialiser aux Etats-Unis le Spritam, son médicament destiné aux personnes souffrant d'épilepsie, et fabriqué selon une technique en plein essor dans le domaine de la santé.

La FDA considère officiellement qu'un produit fabriqué par imprimante 3D peut-être ingéré par un être humain. L'autorité américaine de régulation américaine des médicaments et des denrées alimentaires a autorisé l'entrée sur le marché américain du Spritam, un médicament pour lutter contre l'épilepsie, à prendre par voie orale.

Aprecia, société pharmaceutique américaine fondée en 2003, est à l'origine de ce médicament conçu par des imprimantes 3D. Elle explique que cette technologie permet de fabriquer une pilule  plus poreuse qui se dissout plus rapidement dans l'eau, proposant une vidéo à l'appui.

Elle estime en outre que les médicaments fabriqués de cette façon sont totalement uniformes et parfaitement calibrés, ce qui permettra de prescrire les doses exactes plus facilement.

L'imprimante 3D pénètre le marché de la santé

Dans le monde de la santé, l'imprimante 3D est déjà utilisée à plusieurs fins:

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/08/2015 à 14:52 :
La 3D pour du médicament est juste une aberration de plus pour des laboratoires qui après avoir abandonnés l'exploration des plantes au profit des molécules de synthèse accélèrent encore un peu plus leur descente dans l'absurde!!! que la 3D soit utilisée pour créer des objets est une chose, en revanche utiliser la 3D pour soigner en est une autre!!! On marche véritablement sur la tête!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :