Edison exclut toute hypothèse d'augmentation de capital

 |   |  236  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)
L'agence Bloomberg révèle que l'italien Edison notamment détenu par EDF, pourrait accroître son capital à hauteur de 1 milliard d'euros dégager des bénéfices nettement inférieurs aux prévisions. Rumeurs démenties par l'intéressé.

Le groupe italien Edison, codétenu par son compatriote A2A et le français EDF, pourrait lancer une augmentation de capital, rapporte ce lundi l'agence Bloomberg. Une augmentation de plus d'un milliard d'euros destinée à renforcer son bilan à la suite de contrats de livraisons de gaz peu profitables.

Dans un communiqué, Edison dément ces informations. "En référence à l'indiscrétion rapportée aujourd'hui par l'agence Bloomberg, et reprise par d'autres organes de presse, faisant référence à une possible augmentation de capital, le groupe déclare qu'une telle hypothèse n'a jamais été et n'est pas considérée par aucun des organes de décision" du groupe, écrit ce dernier.

L'article indique que le bénéfice brut d'Edison en 2011 pourrait être inférieur d'au moins 30% aux prévisions des analystes - dont le consensus est de 1,35 milliard d'euros environ.

En outre, la baisse de la demande énergétique pourrait conduire Edison à inscrire une dépréciation d'actif. En l'occurrence,  sa participation dans l'italien Edipower pourrait connaître une décote de 40% et ses parts dans le gisement gazier offshore égyptien Abou Kir se voir déprécier d'un tiers.

A la Bourse de Milan, cette rumeur d'augmentation de capital a fait chuter le cours de plus de 5% dans la matinée sous la barre de 1 euro. Vers midi, le titre réduit son repli avec une baisse de plus de 3%, à 90 cents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :