Eric Besson dément les projets de hausse des tarifs qu'EDF affirme ne pas avoir demandée

 |   |  347  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le ministre de l'Industrie a démenti l'information selon laquelle EDF aurait demandé aux pouvoirs publics d'augmenter la facture des particuliers de 5,1% à 6,5% par an sur cinq ans. De son côté, un porte-parole du groupe français déclare ce mercredi qu'il n'a pas formellement demandé d'augmenter ses tarifs.

EDF n'a pas formellement demandé au gouvernement d'augmenter les tarifs de l'électricité en France sur cinq ans, a déclaré ce mercredi un porte-parole du groupe. Selon le quotidien Les Echos, EDF aurait proposé aux pouvoirs publics un dispositif qui amènerait à augmenter la facture d'électricité des particuliers de 5,1% à 6,5% par an jusqu'en 2015, inflation comprise.

Cependant, Eric Besson, le ministre de l'industrie a "démenti catégoriquement" cette annonce auprès de l'agence France Presse. Il a également déclaré à l'agence "EDF ne m'a pas transmis de demande d'augmentation des tarifs correspondant aux fourchettes citées", a ajouté le ministre. "En toute hypothèse, un document qui émanerait d'EDF ne saurait engager le gouvernement".

Selon le quotidien, qui ne cite pas de sources, ces hausses proposées dans le cadre de la loi réformant le marché de l'électricité seraient nettement supérieures aux augmentations des dernières années, comprises entre 1% et 3% par an. Elles reviendraient à augmenter les tarifs de 28% à 37% en cinq ans.

Le quotidien économique ajoute que pour réduire l'impact de ces hausses, le groupe a proposé notamment d'élargir l'assiette de la CSPE (contribution au service public de l'électricité), qui sert à financer les énergies renouvelables, aux ventes de pétrole et de gaz.

EDF, contrôlé par l'Etat plaide le fait que malgré une telle augmentation, les prix français resteraient encore compétitifs en Europe, précise le journal.

Dans le cadre de la loi Nome, EDF demande également que le prix de départ du nucléaire qu'il devra céder à ses concurrents soit fixé à 42 euros par mégawatt/heure (MWh) - tandis que ses rivaux réclament 35 euros - et veut qu'il évolue progressivement vers 45 à 46 euros. Ce tarif de vente sera déterminant pour l'évolution des tarifs appliqués aux particuliers d'ici à 2015. Un porte-parole du ministère de l'Energie a indiqué dimanche qu'il n'avait pas encore été fixé.

Les Echos avaient rapporté lundi qu'un des concurrents d'EDF, Direct Energie, serait désormais prêt à accepter de payer le prix de 42 euros, alors qu'il demandait jusqu'ici 35 euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2011 à 16:19 :
Nous savons tous que ceux que nous élisons sont des Ripoux et qu ils ne disent presque jamais la vérité Mais je me demande ce que celui la a fait a Sarko pour etre encore au gouvernement Plus menteur que lui l ont meure Par contre plus ça augmente plus de CE d EDF est content c est sur le chiffre d affaire qu il touche ce qui en plus de la presque gratuité de l energie pour les salaries et ex salaries est un scandale Si il faut voter FN pour changer tous ça et bien tant pis allons y
a écrit le 24/03/2011 à 11:35 :
Traitre mais aussi menteur on voit que le Président sait s'entourer de personnes de qualité!
a écrit le 24/03/2011 à 6:51 :
Il serait intéressant de comparer les prix avec le reste de l' Europe .
a écrit le 23/03/2011 à 18:58 :
toujours pareil, ils annoncent, puis démentent et enfin, appliquent.On nous prend vraiment pour des gogos
a écrit le 23/03/2011 à 17:05 :
est ce une sonde pour pouvoir nous la glisser apres ,elle n'a qua prendre sur ses milliards de benefices et reverser moins a ses actionnaires
Réponse de le 23/03/2011 à 18:02 :
A francis31, 20/20 sauf que l'Etat étant actionnaire à 85% ce qu'il nous prend en augmentation du prix du kwh, il ne le prendra pas en impôts! QUOIQUE?
Réponse de le 24/03/2011 à 5:56 :
Si le prix du kw/h augmente donc automatiquement la TVA percue augmente, y a tout bon pour l'Etat
Réponse de le 24/03/2011 à 16:34 :
A Gavage de contribuable, et......n'oubliez pas le comité d'entreprise d'EDF qui touche 1% de nos factures et si le kwh augmente de 5% la CGT via CE/EDF touchera 5% de plus , soit sur 500 millions/par an, total 25 millions piqués à tous les français dont certains très pauvres! pour que les employés et retraités EDF partent en vacances!
a écrit le 23/03/2011 à 16:15 :
la réaction des lecteurs de la tribune est de plus en plus comparable aux lecteurs de "l'huma".Acceptons les règles du marché.Compte tenu du rachat du photovoltaique et de l'éolien, Oui l'énergie va augmenter de 30 %. Pour moi le plus gros scandal c'est le MadofImmobilier. Les Français investissent avec une surprime de 30 à 40 % dans une habitation et refile cette survaleur au prochain acquéreur et cela ne choque personne.
Réponse de le 24/03/2011 à 7:41 :
Cela prouve bien que l'inflation est de 5 a 7 % l'an .
Excusez moi de ne pas penser comme vous ! (votre histoire de lecteur de l'huma!)
a écrit le 23/03/2011 à 16:11 :
Voilà où nous emmène le libéralisme de l'Europe! la concurrence qui devait être bénéfique au consommateur se traduit par une augmentation des prix pour que toutes ses sociétés puissent payer des stock option à leur dirigeant et des dividendes à leurs actionnaires.et en plus il faut payer pour les aventures (aventureuses!)internationales d'EDF les panneaux voltaîques qui bénéficient aux particuliers et agriculteurs aisés au nom de la sauvegarde de la planète et pour les tarifs privilégiés des salriés d'edf et le comité d'entreprise. La coupe est pleine il ne faut pas s'étonner que des consommatuers cèdent aux sirènes populistes de certains partis démagogiques!
Réponse de le 23/03/2011 à 18:05 :
A HRV, Pire, si je produis de l'électricité JE DOIS LA VENDRE A;;;;;EDF et ACHETER A EDF SA PRODUCTION , LES PRIX ACHAT/VENTE ETANT FIXES PAR, .........DEVINEZ..............................EDF;
Réponse de le 24/03/2011 à 10:26 :
C'est justement parce qu'il n y a pas de relle concurence que les prix sont si haut, parce qu on encourage pas non plus l'independance energetique comme le souligne voltr....

De plus quand on voit comment EDF entretient les centrales, et comment sa "societe de gestion des lignes de distributions" entretient les lignes a hautes tension a tel point qu EDF pourtant avec le parc de centrale le plus imp d europe doit acheter de l energie a l exterieur....

Alors oui laissont entrer des investisseurs etrangers pour enfin qu il y ait concurrence
a écrit le 23/03/2011 à 15:04 :
Eau et electricité (energie) sont des secteurs hautement strategiques pour les Etats et ne doivent pas etre laissés au secteur privé.
a écrit le 23/03/2011 à 14:40 :
Nous allons encore payer pour que les profiteurs se remplissent encore les poches, marre des amis des politicars verreux de gauche et de droite, nous sommes toujours les memes a etre plumé, le cout de la vie n'augmente pas c'est une utopie et nous sommes sensé le croire
a écrit le 23/03/2011 à 13:39 :
Vous avez dit OUI à Maastricht NON à l'euro, vous n'avez pas voté pour la commission européenne ils s'en foutent. Que peut-on faire? Râlez après les salariés d' EDF c'est petit et c'est pas ça qui réduira notre facture. Et bien voilà c'est tout ce que j'ai trouvé dimanche je voterai blanc et je dis aux politiques je vous emmerde.
a écrit le 23/03/2011 à 13:25 :
Mouais ....! on en reparlera , plus tard ...?
a écrit le 23/03/2011 à 13:22 :
De quelle "ouverture à la concurrence" peut-il bien s'agir si elle ne fait qu'inflater les prix, dissuader toutes autres formes d'énergies que celles adoubées par EDF, maintenir des monopoles sans contrôle ?
a écrit le 23/03/2011 à 13:12 :
Qui va payer les campagnes electorales
Réponse de le 23/03/2011 à 18:08 :
A giroman, peut être un peu jeune pour vous rappeler les affaires ELF,?
a écrit le 23/03/2011 à 12:50 :
Il n'y a pas de fumée sans feu. EDF augmentera ses prix. On nous avez dit pourtant que la concurrence ferait baisser les prix . On nous prend pour des imbéciles. Il faut que cela cesse.
a écrit le 23/03/2011 à 12:10 :
Que vaut la parole d'un ministre qui dans un an ou même avant ne sera plus aux responsabilités?
a écrit le 23/03/2011 à 11:47 :
Finissons-en avec ces fictions d'entreprises d'Etat sensées oeuvrer pour notre bien par la vertu de Sa Sainteté République Française; de toute façon, si les concurrents d'EDF doivent avoir comme fournisseur EDF et comme transporteur ERDF, ils (et nous) ne sont pas sortis d'affaire.
a écrit le 23/03/2011 à 11:40 :
je ne comprends pas, mon message de ce matin pas diffuser , enfin on aurait plus le droit de dire ce que l'on pense .
le gouvernement ce fou de nous , tout augmente et il encaisse , la révolution n'ai pas loin .
Réponse de le 23/03/2011 à 12:15 :
le mien aussi a été censuré
a écrit le 23/03/2011 à 10:25 :
Qu'on applique les directives europeenne, et qu on ouvre a la concurrence, pourquyoi croyez vous que SFR/Orange/Bouygues ont bloque si longtemps l arrive de Free dans la telephonie.... C'est pareil dans la distribution.....
L'energie idem... mais ca fait peur car ca veut dire perte de clients, nécéssite d'une meilleures efficacité, un recentrage sur le client et plus de productivité....
Réponse de le 23/03/2011 à 11:25 :
Free a son propre reseau en y investissant plus d'1 milliard d'euro, pour cela que Free a pu baisser les prix car Free n'utilise pas le reseau de France Telecom.
Poweo et autres n'ont aucun reseau propre ni lieu de production d'electricite, ni SAV, ce sont de simples negociants qui vont prendre une marge sur le dos du consommateur.
Réponse de le 23/03/2011 à 12:56 :
oui mais sous louer les infrastructures c est pas ce que j appelle ouvrir a la concurrence, que je sache EDF, les grandes enseignes de la distributions, les industries.... vont concurrencer sur leurs sols nos partenaires et concurrents en construisant bien souvent leur propres infrasctructure....Alors pourquoi la France n applique pas ces meme directives, laissont les etrangers investir et construire eux aussi leurs propres reseaux.....

@Free is not Poweo vous ne travailleriez pas pour EDF ou un des ses sous-traitant par hasard???

quand je parle d ouverture a la concurrence je l entend par privatisation, et ne venez pas me parler de qualite ou de "services publics" au client, ca fait bien longtemps que ca n est deja plus le cas, tous profitent de leur position de monopole ou d olligopole pour la grande distribution pour faire toujours payer plus le consommateur
Réponse de le 23/03/2011 à 12:59 :
Pour continuer, a mon sens ne doit demeurrer dans le giron de l etat que la sante, l'education, la defense et la police, une partie de le recherche et bien sur le fisc... Tous le reste doit etre privatisé au minimum à 95%, l etat conservant 5% minoritaire afin d avoir un droit de regard
Réponse de le 23/03/2011 à 15:00 :
Est-ce que Poweo va investir et installer ses propres lignes a haute tension ? NON
Est-ce que Poweo va investir et construire ses propres centrales ? NON
Est-ce que Poweo va investir et mettre en place son propre SAV ? NON
Est-ce que Poweo va investir et produire sa propre energie/electricite ? NON, elle va se contenter de revendre celle produite par EDF sans valeur ajoutee.

Cher « Pragmastique », vous etes tout sauf dans le pragmastisme ? Je ne travaille pas pour EDF ou un sous traitant, j?ai un esprit de reflexion independent, je ne me contente pas d?avaler les declarations des departements marketings des groupes Poweo et Co
Réponse de le 23/03/2011 à 16:01 :
@Freeis not poweo, moi aussi je reflechit:

1 ca n est pas EDF qui construit les centrale c est bien souvent Areva...

2 son reseau a ete scinde comme pour la SNCF, qui ne gere plus l entretien du reseau ferre....

3 Pourquoi Poweo, ou une societe Allemande, Americaine ou Danoise ne pourrait elle aussi acheter une centrale a Areva ou un autre Chinois, espagnole pour l installer sur le territoire francais et donc avoir aussi son propre reseau???? A moins de faire comme la france et de bloquer l entree pour soit disant preserver les interrets nationaux....

Ca c est du pragmatisme, le dogmatisme c est de laisser les choses telles quelles et donc de laisser le monopole a EDF qui pourra donc avec l aval du Gouvernement quelqu il soit fixer ses prix

Moi je suis dans la reflexion independante, je me fiche de payer mon electrecite a EDF ou a une autre companie du moment que le prix n en devient pas prohibbitif....

Et c est valable aussi pour tout domaine ou on a des monopôle/olligopole: Fret de personnes et des marchandises, grande distributions.....
Réponse de le 23/03/2011 à 16:46 :
Entre avril 2000 et decembre 2000, en Californie où je vivais, les tarifs d'electricité ont augmenté de 800% en moins d'un an grace a la deregulation et privatisation que vous pronez. Et les coupures d'electricité sont legion en Californie, surtout l'été. Devinez où est passé l'argent de cette hausse de 800% ? Surement pas dans de l'investissement industriel pour augmenter les capacites de production ou developper le reseau mais bien dans les poches des actionnaires. Donc hausse des tarifs et baisse de tarif sous couvert de "libre concurrence".
Je suis pour la concurrence si le concurrent produit un bien ou service et investit industriellement. Or Poweo ne produit rien car Poweo n'a pas les capacites financieres d'investir quelques milliards d'euros dans la construction et la maintenance d'une centrale. Si Poweo cree ses centrales et cree sa propre electricité alors oui. Mais Poweo est une societe financiere et non industrielle.
Réponse de le 23/03/2011 à 18:15 :
A Pragmatique, Pas mal, continuez. Pour ma part tout ce qui touche aux besoins essentiels de nos compatriotes (électricité, eau, téléphone, gaz, carburant, etc....) devrait être régi par des sociétés à statut spécial, pas droit aux bénéfices (contrôles cour des comptes) et revente à des stés privées qui auraient le "droit" de s'étriper en terme de concurrence!!!
Réponse de le 23/03/2011 à 18:18 :
Il ya plus de vingt ans que l'on voyait arriver ce phénomène, il ya de plus en plus de personnes qui veulent travailler et de moins en moins de travail, le seul qui survivra c'est celui qui dispose d'un capital!
Réponse de le 24/03/2011 à 11:04 :
@voltr et FreeisnotPoweo, donc on se rejoins s il y a vraiment concurrence et pas revente entre société pour ensuite revendre aux consommateurs:

Le problème c est qu'en France pour le Rail la Sncf et maintenant la société crée pour gérer le rail physique on va dire, pour l énergie EDF détient l appareil de production et de distribution, dans la téléphonie dans les Fait c est toujours France telecom qui détient les lignes et revend aux autres opérateurs des droits (Virgin mobile...) Dans ce cas il n'y a pas vraiment concurrence puisqu un agent économique détient un secteur complet... Il revend des droits d'exploitations aux autres ça n a rien de concurrentiel...

Poweo n'a peut être pas les moyen ou l envie d investir mais d autre sûrement.... Pour peu qu on les laisse faire, regarder Free dans la téléphonie qui a fait peur aux 3 autres...

D'autre exemple le Fret SNCF calamiteux tant pour les marchandises que pour les personnes, et le consommateur n a pas le choix vu qu SNCF a le monopole, vous voulez qu'on parle aussi de la SNCM et des dockers Marseillais???? Des 4/5 gros de la distribution qui se partagent le gâteau et s'entendent sur les prix et zones d influences?????

Apres que l Etat garde un droit de regard sur les prix certes pourquoi pas, c'est la différence entre Libéralisme et Capitalisme....

Mais il suffit de regarder tous les secteurs ou il y a monopole/oligopole ou gestion de l état pour voir que ça ne marche pas, tout comme la gestion du tout financier (Capitalisme) alors testons ce qui ne l a pas été, laissons la liberté d entreprendre
Réponse de le 24/03/2011 à 13:25 :
@voltr surtout que l on voit bien la en l occurence que l etat defend le consommateur, comme cela a ete dit EDf est a 85% detenu par l etat.... alors le pretexte de la defense d interets nationaux et des citoyens on repassera hein.....

Et si une societe ne fait pas de benef, elle ne peut investir et entretenir son outil de production, donc elle devient obsolete et pereclite.....

Réponse de le 24/03/2011 à 16:16 :
A Pragmatique, le bénéfice vient après les amortissements des investissements, mais merci pour votre soutien!
Réponse de le 25/03/2011 à 10:44 :
pour amortir des investissements il faut deja a un moment avoir degager des marges, donc un benefice courant, sur ce benefice courant on enleve effectivement l amortissement des investissements existant, reste que pour investir a nouveau sans recourir a l emprunt (aupres de banque ou de l etat donc des contribuable) il faut quand meme qu apres degrevement de l amortissement il reste du benefice, donc benefice= investissement nouveau: logique comptable.

Reste qu au jour d aujourd hui certe EDF comme la plupart des grands groupes distribue la majorite du benefice net, alors qu'une regle non ecrite preconise de diviser en 3 ce benef pour faire vivre la dite entreprise, 1/3 pour l investissement nouveau, 1/3 pour la masse salariale et la vie de l'entreprise et 1/3 pour les actionnaires....
a écrit le 23/03/2011 à 10:12 :
Edf est juge et partie, car détenue à 80% par l'Etat/ Nous n'aurons jamais un référendum sur le nucléaire, le groupe de pression ou lobby EDF est trop puissant!
a écrit le 23/03/2011 à 10:10 :
Eric Besson est un parjure de réputation nationale aussi m'est-il difficile de croire à son démenti.
a écrit le 23/03/2011 à 9:45 :
Besson et Proglio auraient-ils été élevés chez les Jésuites?
a écrit le 23/03/2011 à 8:40 :
Qu'EDF vende son électricité avec bénéfice et non pas à perte comme lui impose Bruxelle :du moins pour ces concurents qui eux ne produisent pas mais cherchent seulement à faire des bénéfices sur le dos de la masse et avec l'accord de notre gouvernement .Regardons ,les actionnaires bénéficiaires ! Mais pour le gaz , indexé sur le pétrole , là ,nos parlementaires peuvent agir immédiatement car c'est uniquement Français et , que font -ils ?
Réponse de le 23/03/2011 à 10:15 :
A moutarde, avec bénéfices avez-vous écrit? OK, je ne veux pas payer plus cher que 10% du prix public! comme pour les employés et retraités EDF! sinon il y aura discrimination entre les citoyens EDF étant détenue à 80% par l'Etat et cette plainte serait donc recevable!?!
Réponse de le 23/03/2011 à 13:04 :
Je veux dire qu'EDF ne doit pas vendre à perte ,aux entreprises telles Poweo ,GDF/SUez etc ....Ce n'est pas pour notre tarif que Bruxelles impose ces tarifs mais bien pour les futurs concurents d'EDF ..Si EDF perd de l'argent en vendant aux sociétés ,il ne restera que le client commun pour combler ce manque à gagner ...Bénéfices pour Poweo etc qui eux achetent à bas prix et qui n'ont aucune charges :réseau ,entretien ,démantélement ....
a écrit le 23/03/2011 à 8:14 :
C'est la cata en ce moment tout augmente, on se sait pas ou on vas .
Le gouvernement s'occupe plus de Kadhafi que de nous .
Attention si cela continu le FN passera seul sans 2ème tour
a écrit le 23/03/2011 à 7:43 :
Vendons à l'étranger l'électricité non nucléaire à son prix de revient !!! Il faut rester logique
a écrit le 23/03/2011 à 7:31 :
ET ...LES SALAIRES .....
a écrit le 23/03/2011 à 7:25 :
j'espère que l'état réagira dans le bon sens, si l'EDF veut se faire des sous elle n'a qu'à vendre plus cher l'électricité à ses concurrents et non pas taxer ses abonnés, à ce train là EDF va perdre de plus en plus de clients, j'ai toujours été fidèle à EDF mais je songe à aller voir ailleurs si les augmentations continuent
Réponse de le 23/03/2011 à 7:43 :
A pieds sur terre, grosse erreur car EDF sera toujours le fournisseur de votre fournisseur,.....monopole oblige, c'est çà la concurrence à la française, c'est le consommateur qui paie toujours la note du dysfonctionnement!
a écrit le 23/03/2011 à 7:25 :
Merci au nucléaire pas cher! La Finlande met en service un stockage de déchets pour 100 000 ans, oui cent mille ans!!!
Personne n'évoque le "peak uranium": on construit des centrales pour 50 ans mais l'uranium, qui est fossile,a déja atteint son pic de production!!
Et ne pas oublier qu'un risque improbable est possible: plusieurs milliers de km2 rendu impropres pendant plusieurs milliers d'années autour de Fukushima
Réponse de le 23/03/2011 à 8:11 :
A dorière .....et visiter Tchernobyl, ou.............lire science et vie avril , n° 112 page 78 et attendre la fin?
a écrit le 23/03/2011 à 7:23 :
Et si par bonheur, je pouvais produire ma propre électricité domestique, moins dangereuse que de grosses centrales nucléaires, sans avoir à revendre cette électricité à EDF et devoir racheter de l'électricité EDF à....EDF aux prix d'achat et de vente fixés par ........EDF
Réponse de le 23/03/2011 à 12:17 :
le vrai voltaire, doit se reotuner dans sa tombe en voyant comment on se permet d'utiliser son nom en pseudo, vos écrits ne lui arrive pas à la cheville!
quel individualisme, et si votre production est nsuffisant pour vos besoins, vers qui vous tournez-voue, et à l 'inverse, si votre production est supèrieure, où part le surplus?
la solution n'est pas là, l'énergie était un service public, et les producteurs devaient fourir l'énergie suffisante au prix les plus bas. la privatisation qui soit disant deavit apporter la concurrence, a en fait échouée dans tous les pays où elle à été réalisée. les dépenses sont mutualisées et les profits privatisés.
la loi NOME est une infamie et c'est elle qu'il faut combattre, et insaller un régulateur (ancien edf!) à la place de cet edf privé. pourquoi un nouvel arrivant qui n'investi rien ou presque, bénéficierai, par décret d 'énergie à bas prix qu'il va revendre avec profits?
Réponse de le 23/03/2011 à 18:27 :
A abus de nom ?......de quel droit vous profitez du 1% prélevé sur les factures des pauvres pour vous "payer" des vacances pas chères? et que vous ne payez que 10% du prix public? vous devriez avoir HONTE, je suis certain que vous êtes au PS ou PC, vu votre générosité!
Réponse de le 23/03/2011 à 18:29 :
A abus de nom ? mais qui était monsieur Volt?
Réponse de le 23/03/2011 à 18:31 :
A abus de nom ? la prochaine fois je m'appelle voltA, comme ah, ah! ah!
a écrit le 23/03/2011 à 5:41 :
L'Europe et la France s'appauvriront,
D'une marine étrange
La France était menacée
Mes ses roys n'en voulaient croire...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :