Le litre de super à 2 euros, le patron de Total défie Sarkozy

 |   |  203  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
Le chef de l'Etat avait jugé indécent les propos du PDG de Total qui estimait inévitable que litre de super atteigne 2 euros. Mercredi, Christophe de Margerie a dit "assumer".

Le 13 avril dernier, devant les députés UMP, Nicolas Sarkozy avait jugé "indécents" les propos du PDG de Total, Christophe de Margerie, qui jugeait inévitable, dans une interview accordée au Parisien, la veille, que le litre de super grimpe à 2 euros. "Je vais m'en occuper !", avait-il prévenu.

L'agacement présidentiel n'a visiblement pas ému Christophe de Margerie. Mercredi soir dans l'émission "Face aux Français" sur France 2, il a dit "assumer" ses propos. "Je n'ai pas fait de déclaration, j'ai répondu à la question d'un journaliste qui me disait "est-ce que 2 euros, c'est possible?". Et je lui ai répondu "bien sûr, bien sûr que c'est possible 2 euros". Je ne pensais pas être anxiogène, je pensais simplement dire "faites attention, rappelez-vous des chiffres". Passer de 1,50 euro à 2 euros, c'est 2,5% d'inflation par an pendant dix ans", a-t-il commenté en rappelant que le prix du litre était de 70 centimes de francs lorsqu'il a commencé à conduire.

Christophe de Margerie en a profité pour rappeler le poids de la taxation dans le prix de l'essence aujourd'hui : "nous, ce que nous disons, c'est qu'en France, nous avons les prix hors taxes les plus bas d'Europe et cela, c'est vérifiable".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2011 à 11:08 :
Attention Christophe de Margerie ! Nous sommes dans une idiocracie (voir le film Idiocray) et en tant qu'idiot, j'aimerais entendre que de belles histoires qui finissent bien comme du genre qu'onva bientôt dépénaliser le cannabis pour que je devienne encore plus idiot. D'ailleurs Christophe, prends donc un joint de temps en temps et tu finiras bien par comprendre que le mensonge est roi en idiocratie !
a écrit le 09/05/2011 à 17:57 :
Sarkozy va s'occuper du litre d"essence a deux euros.Il commence à nous fatiguer avec ses rodomontades celui là;Surtout qu'il ne fasse rien et tous les français ne s'en porteront que mieux.Il n'a pas encore compris que trop c'est trop.
a écrit le 09/05/2011 à 16:49 :
c'et vrai ce n'est pas l'essence qui est chere mais ce sont les taxes a sarko,mais cet homme est avide d'argent c'est bien connu et il ne mettra pas de TIPP flottante c'est juste bon pour les socialistes!!!!c'est quand qu'on le remercie celuui là et sans prime de licenciement bien sur!
a écrit le 30/04/2011 à 9:26 :
l essence a deux euros moi je vends la voiture et j achete une trotinette faut pas pousser j appel au boycott de l essence .
a écrit le 30/04/2011 à 9:24 :
a ce prix la je vend la voiture et j achete une trotinette ou va t on on n en peux plus tout augmente et les salaire ne bougepas .
il faut boycoter l essence et la on va voir.
a écrit le 30/04/2011 à 7:21 :
2 ? le litre : oui mais chez Total, cela fera 1,85 ? dans les grandes surfaces
a écrit le 29/04/2011 à 15:27 :
Depuis l'automne 1974, la taxation sur les carburants permet de compenser partiellement notre résultat industriel en terme de fiscalité.

Un retour des activités industrielles : c'est le grand débat pour 2012??

Nous verrons bien. En attendant, nous sommes partis pour les deux euros le litre.


a écrit le 29/04/2011 à 12:19 :
M.de Margerie a raison.
Il dit la vérité, et cela ne plait pas ! Bof ! Qu?il ne s?inquiète pas.
Il y a 4 ans M. Fillon disait la vérité quand il disait qu?il était à la tête d?un état en faillite.
Cela n?a pas plu. Bof ! M. Fillon est toujours premier ministre.
a écrit le 29/04/2011 à 12:04 :
Il faudrait que le prix du pétrole atteigne 3,5 euros le litre pour stopper définitivement les délocalisations et voir revenir en France les productions (à cause du prix de transport des importations) et donc voir le nombre de chômeurs baissé et tout ce qui va avec (prélèvements sociaux, charges, ...) donc cela serait un mal pour un bien, non ? L'argent que l'on aurait en plus en salaire (baisse des charges) on le dépenserait en carburant (en attendant d'autres solutions économes) , je ne parle même pas de la baisse de la délinquance, etc .....
Réponse de le 29/04/2011 à 17:34 :
"Il faudrait que le prix du pétrole atteigne 3,5 euros le litre" .....ben aussi en chine ... donc votre raisonnement ne tient pas !
a écrit le 29/04/2011 à 11:55 :
Le pétrole est une énergie FOSSILE. Les réserves sont ainsi limitées.
Le pétrole deviendra donc, avec le temps, de plus en plus rare et cher.
2?, puis 3, puis 4, puis 5, puis bien plus !

Christophe de Margerie a donc, bien évidemment, raison.

Réponse de le 29/04/2011 à 17:38 :
on parle de "gaz naturel" qui est également une énergie fossile !

Le pétrole est aussi naturel que le gaz !
a écrit le 29/04/2011 à 11:36 :
Ainsi va la France... Qu'attend le pouvoir pour mettre à la diète ces "Grands Patrons" aux revenus indécents, qui n'ont qu'un mérite, savoir bien s'entourer et bénéficier en France d'un quasi monopole... Ils contribuent à la perte du pouvoir d'achat des Français et par conséquent, lentement, mais surement tuent l'économie Française. Nous nous sommes autorisés à guillotiner un Roi de droit divin, mais nous nous laissons gouverner par des "roitelets" autoproclamés ! C'est le comble de notre démocratie.
Réponse de le 30/04/2011 à 14:50 :
CQFD mais le secret est bien gardé ,c'est celà la communication !
a écrit le 29/04/2011 à 10:15 :
Le prix élevé à la pompe est le meilleur moyen de faire des économies et de mettre la pression sur les constructeurs automobiles pour produire des véhicules économes (cf les véhicules ricains et leur pitoyables "15 miles per gallon"). Accessoirement, les taxes lissent les prix à la pompe en cas de choc pétrolier (+100% en 2008 là-bas où l'essence est moins taxée).
Réponse de le 13/06/2011 à 12:23 :
oui enfin lissé les prix à la hausse car la différence est que très minime lors d'une crise. La crise pétrolière est un peu constante chez nous.
L'état doit trop d'argent aux circuits financier privée, il équilibre ce déficit avec notre consommation de carburant. Une balance, qui dans le temps, risque de s'écrouler car trop branlante. Où va t-on aller chercher les 25 milliards d'euro manquant à l'après pétrole? On va transférer la TIPP sur l'électricité? Il va de toute façon falloir que les gens mettent la main à poche pour financier notre charge de dette et c'est LA où ça va faire mal...
a écrit le 29/04/2011 à 8:10 :
A tous ceux qui applaudissent Mr de Margerie quelques faits... des vrais.
Eté 2008: Pétrole 150 dollar/baril, Dollar/Euro= 1,5 (donc pétrol à 100 EURO/baril) essence à 1,50 Euro
Aujourd'hui: Pétrole 108 dollar/baril, Dollar/Euro= 1,48 (donc pétrol à 100 EURO/baril) essence à oscille autour de 1,5 Euro.
Le calcul est simple, et montre bien que la matière première n'est pas la cause du prix... mais les intermédiaires jusqu'à la pompe
Réponse de le 29/04/2011 à 9:43 :
C'est le departement communication et PR de Total qui commentent cet article. Tres subtil leur strategie. Les adorateurs de Margerie, j'espere qu'il sera généreux en retour devant autant d'attention de la part de ses salaries ...
Réponse de le 29/04/2011 à 11:36 :
@iCitoyen ............ vos chiffres sont erronés donc votre démo aussi , je reprend;
2008 : 150$/baril soit avec un cours de 1,5$ pour 1? le baril a 100? essence 1,5?
2011 : 108$/baril soit avec un cours de 1,48$ pour 1? baril a 72? essence 1,5?
comme ca on comprend mieux qui se gave ! n'est ce pas Total ?
Réponse de le 29/04/2011 à 17:27 :
... petit Bémol ... la plupart des médias donnent la cotation du pétrole à New-York( light sweet crude) alors qu'en Europe nous utilisons du brent dont le prix n'est pas le même !
a écrit le 29/04/2011 à 7:44 :
Normal ... il n'est pas politique donc il dit la vérité !
a écrit le 28/04/2011 à 22:07 :
et si on boycôtais total! prenez les transports en commun, sinon vous allez lui donner raison, et là, il se croira tout permis même d'aller au delà des 2 Euros, vous donnez le bâton pour vous battre, messieurs les indécrottables automobilistes.
Réponse de le 29/04/2011 à 8:27 :
Oui c'est vrai ... Il y a d'indécrottables gens qui bossent et qui ont besoin de leur véhicule pour ça, et de préférence un véhicule qui roule. Les gens sont bêtes hein ......
Réponse de le 29/04/2011 à 11:59 :
Les mentalités devront évoluer ...

==> Habiter à des dizaines de km de son lieu de travail est un non-sens, économique et écologique. Dans futur, ceci ne sera plus tenable !

Réponse de le 29/04/2011 à 12:57 :
et oui quand ont habite la campagne prendre les transport en commun pas le top,alors avant de parler il faut réfléchir,ont ne peu pas toujours travailler a coté de chez soit méme si ce n'ai pas forcément rentable,ont a besoin de ce déplacer,alors les si ont fait ceci ou cela n'on pas fait avancer grand choses.
Réponse de le 29/04/2011 à 16:24 :
@christophe Soyez un peu plus réaliste et moins utopiste. La vie ctuelle veut que l'on change plus souvent de travail que de maison surtout si l'on est propriétaire. Egalement dans une grande majorité de foyer les deux travaillent et rarement dans le même site. Maintenant il faudrait peut-être revenir un peu en arrière et remettre au gout du jour les "transports ouvriers" par autocar. 1 autocar = 60 personnes donc 60 voiture de moins sur la route
Réponse de le 29/04/2011 à 16:48 :
Arrêtez de vous torturer les méninges!, faites comme dans beaucoup d'endroits en France, ne travaillez plus et vivez des allocations que l'on vous distribuera avec le sourire, en Sarkozie tout est permis!.
a écrit le 28/04/2011 à 20:07 :
Total devrait commencer par payer l' IS comme tout le monde ...(enfin presque)
a écrit le 28/04/2011 à 18:15 :
Que l'on mette le carburant à 2 euros, 2.50 euros ou 3 euros, cela ne changera plus rien, le niveau d'asphyxie des automobilistes, des routiers est pratiquement atteint et ce n'est plus qu'une question de jours ou de semaine ou la pagaille va s'installer en France.
Avec des taxes qui avoisines les 80 % (TIPP + TVA 19.6), c'est proprement du racket!.0
Réponse de le 29/04/2011 à 1:17 :
que l on baisse les taxes demain pour soulager les automobilistes, on relevera d'autres impots puisque de toutes facons il faut bien financer nos dépenses.
Compte tenu des défis liés à l'énergie, autant essayer "d'encourager" les bons comportements (achat de véhicules moins énergivores, utilisation moindre des voitures, recours au transport ferroviaire à la place des camions, etc...)
L'énergie va devenir un véritable casse-tête, autant partir dès maintenant sur un modèle qui nous favorisera d'ici quelques années.
Réponse de le 29/04/2011 à 9:14 :
au vu de la répartition des coûts de possession d'une voiture, le bon comportement n'est pas d'acheter une voiture qui consomme moins mais plutôt :
- acheter une voiture moins chère à l'achat
- sans doute en occasion
- et avec un coût d'assurance moins élevé.
- et d'éviter les autoroutes

quand un paramètre change, il suffit quelque fois de changer tout le reste de l'équation.
Réponse de le 29/04/2011 à 12:47 :
Entièrement d'accord avec toi Yann. Comme tu dis autant essayer d'encourager les bons comportements ce qui au passage ne pourrait n'être que meilleur pour notre balance commerciale. Et oui, plus le pétrole augmente, plus l'argent que nous consacrons à notre facture énergétique part à l'étranger.
a écrit le 28/04/2011 à 18:14 :
C. de Margerie dit les choses telles qu'elles sont. C'est sûr que cette attitude n'est pas facile à comprendre pour un menteur professionnel dans le déni permanent de la réalité.
Réponse de le 29/04/2011 à 6:36 :
J'avais déjà remarqué ce phénomène avec le patron de BNP Paribas lors d'un passage à la télé, ces types parlent un langage concret et réaliste. Nous ne sommes plus habitué à ce type de discours. De la part des politiques ou des journalistes, le discours est maintenant totalement faussé, politique et menteur. Il n'y a qu'à voir les conséquences sur la société française. Les gens ne croient plus en rien et refusent tout, ou n'adhèrent à rien, c'est la même chose. A qui la faute, aux conseillers en communication ou à ceux qui veulent des conseils ?
a écrit le 28/04/2011 à 17:57 :
Sur un plan strictement économique, M. De Margerie avait raison. Si la question avait été "le litre de super peut-il resdescendre à 1 ? le litre", il aurait pu tout aussi bien répondre aussi par l'affirmative.... sachant que ce carburant coûte une fraction d'? dans de nombreux pays!
a écrit le 28/04/2011 à 17:25 :
J'ai bien aimé cette émission qui retrace le parcours des dirigeants et de leurs actions, mais pourquoi choisir précisément ce passage ? D'autres passages, notamment sur les rémunérations outrancières des dirigeants avait son importance.
a écrit le 28/04/2011 à 15:52 :
sarko ferait mieux de s'occuper des taxes qu'il nous bombarde sur le carburant mais mr touche a tout a besoin de beaucoup beaucoup d'argent un train de vie grand luxe cela coute cher ainsi que sa ribambelle de ministres secretaires d'etat directeurs de ceci de cela etc....
Réponse de le 29/04/2011 à 1:19 :
50% des dépenses de l'état concernent les prestations sociales et les retraites... arrêtez un peu avec vos rengaines populistes à la noix, c'est pénible!
si demain on demandait à tous les ministres de travailler gratuitement celà ne règlerait en rien le problème.
Réponse de le 29/04/2011 à 10:55 :
Je soupsonne Yann d'etre un pro-Sarko. "celà ne règlerait en rien le problème" c'est vrai mais l'annulation de la garden-parti du 14 juillet dernier a t'elle réglée quelque chose ? idem pour l'achat d'un Sarko-One pour en foutre plein la vu à Obama alors que nous avons beaucoup moins de citoyens pour le financer etc...
a écrit le 28/04/2011 à 15:50 :
Moins de pétrole plus de demande... Si vous voulez que ça baisse il faut moins consommer.... Dur Dur dans notre monde et sarko ou n'importe quel autre ni pourra rien.
a écrit le 28/04/2011 à 15:18 :
Bah ! Sarkosy va encore s'en occuper !
a écrit le 28/04/2011 à 15:11 :
Voilà, une polémique de plus. Alors que non!!!! Monsieur de Margerie relate des faits. Rien de plus, rien de moin. Le prix de l'essence a doublé voir triplé par moment durant ces dix dernières années. Alors oui,le super a deux euros il n'y a rien de choquant, c'est meme une suite logique je dirais.
a écrit le 28/04/2011 à 14:41 :
Le groupe TOTAL dispose de 90% des capacités de raffinage pour la France, donc un monopole parfait. Si demain Mr de Margerie decide de mettre le litre de super a 3 euros dans toutes les stations service (y compris les GMS), il peut donc le faire sans probleme et c'est pas Sarkozy qui pourra changer grand chose.
Réponse de le 29/04/2011 à 9:18 :
le raffinage français est dans l'impasse à cause du différentiel de taxe GO/SP.
les français surconsomme du GO et les cuves des raffineries sont pleines de SP inutilisé.
Total devrait commencer par rééquilibrer les prix en augmentant les prix HT du GO et rééquilibrer la conso par rapport à la production
Réponse de le 10/02/2012 à 15:41 :
Le Raffinage est surtout mort, et nos raffinerie en grand surnombre, car 80 du petrole qui rentre en france par Tanker est DEJA RAFFINE donc pas besoin de raffinerie, mais charges fixes....
a écrit le 28/04/2011 à 14:00 :
Il y a quand même un élément intéressant, à savoir le prix hors taxe !
Le sous-entendu, en guise de règlement de compte, est aussi intéressant. Alors bien entendu les pétroliers font énormément d'argent, mais que dire de l'Etat qui prend 80% de taxe !!
a écrit le 28/04/2011 à 13:45 :
M. De Margerie a surement raison toutefois toute vérité n'est pas bonne à dire dans ce pays où la politique de l'autruche est reine et en cette période de galop pré-présidentiel.
a écrit le 28/04/2011 à 13:45 :
M. De Margerie a surement raison toutefois toute vérité n'est pas bonne à dire dans ce pays où la politique de l'autruche est reine et en cette période de galop pré-présidentiel.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :