La nouvelle modestie de Total sur ses méga-profits

Tenant d'atténuer la bronca qui entoure chaque année la publication de ses énormes bénéfices, Christophe de Margerie tient aujourd'hui un nouveau discours. Il souligne la modestie de ses résultats 2011 et dévoile la feuille d'imposition du groupe. Même s'il s'est efforcé de convaincre les investisseurs à Londres que Total allait mieux faire dans les années à venir.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Christophe de Margerie s'est essayé ce matin à la modestie, voire à l'auto-critique. « Total affiche une progression de 11% de son résultat net ajusté, à 11 milliards d'euros, c'est moins bien que la majorité de nos concurrents anglo-saxons », a lancé le PDG de Total en présentant ses résultats 2011. Les bénéfices de Exxon et Shell, dévoilés ces derniers jours, se sont de fait envolés respectivement de 35% (à 41 milliards de dollars) et 54% (31 milliards de dollars). Il demeure qu'il est rarissime d'entendre un PDG faire lui-même ces comparaisons !
L'explication n'a pas tardé. « C'est pas parce qu'on fait des pertes qu'on devient sympathique », s'est exclamé Christophe de Margerie. « Je ne comprends pas qu'afficher un bénéfice de 11 milliards puisse susciter l'ire de certains. Il faut qu'on explique que c'est bien et qu'il est même dommage qu'on n'en ait pas fait davantage ! », ajoute-t-il.
Christophe de Margerie était ce vendredi matin devant la presse très désireux de désamorcer la polémique qui ne manque pas de se déclencher chaque année lors de la publication de ses méga-bénéfices, alors que les Français peinent de plus en plus pour faire le plein de carburants. Polémique attisée ces dernières temps par les annonces concomitantes par le groupe de fermeture de site (la raffinerie de Dunkerque en 2010) ou de restructurations (550 suppressions de postes dans le raffinage en 2009).

300 millions d'euros de pertes dans le raffinage en France

Dans un louable souci de transparence, le patron de Total a même dévoilé le montant des impôts que paie son groupe en France : 1,2 milliard d'euros au titre de 2011 dont 300 millions d'euros d'impôts sur les bénéfices, le reste étant composé de taxes diverses. L'an dernier, Total avait suscité l'émotion en confirmant qu'il n'avait pas payé d'impôt sur les bénéfices, puisque le groupe avait réalisé environ 800 millions d'euros de pertes en France. Cette année, le groupe a également perdu de l'argent sur ses activités situées dans l'Hexagone (300 millions d'euros de pertes sur le seul raffinage) mais une confortable plus-value réalisée à l'occasion de la cession d'une filiale en Espagne le rend (modestement) imposable.
Christophe de Margerie a poursuivi sa démonstration en dénonçant les« fantasmes » des « superprofits » et des « profits insolents » de Total. Il a longuement détaillé le poids de la présence industrielle de son groupe en France : 35.000 personnes (38% des effectifs sur 170 sites), 7 milliards d'euros de salaires et charges (qu'il a comparé aux 5 milliards d'euros versés en dividendes aux actionnaires), 5 milliards d'euros d'achat aux fournisseurs français ...
Ces précautions oratoires n'auront pas empêché Jean-Luc Mélenchon d'appeler vendredi à la nationalisation du géant pétrolier, ni l'association de consommateurs UFC-Que Choisir de demander « une régulation du secteur pétrolier» en dénonçant : « Total investit dans l'extraction de la rente sur le consommateur ».
A Londres, s'exprimant en début d'après midi devant des investisseurs, Christophe de Margerie a préféré insister sur ses prévisions de prix du pétrole qu'il voit à 100 dollars le baril en 2012-2014. Et mettre en avant les actions du groupe qui lui permettront de mieux profiter de ce fort niveau de prix dans les années à venir. En 2008, Total avait engrangé un bénéfice (hors éléments exceptionnels) de 14 milliards d'euros avec un baril à 98 dollars. En 2011, ce même « bénéfice net ajusté » s'établit à 11,4 milliards d'euros avec pourtant un baril à un niveau record historique de 111 dollars en moyenne sur l'année.
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 32
à écrit le 12/02/2012 à 19:49
Signaler
Ma compréhension est que Total France achète trop cher son pétrole à ses filiales de production étrangères puisqu'il localise ses profits au loin et y paie presque tous ses impôts sur les bénéfices!

le 29/03/2012 à 7:45
Signaler
Votre compréhension est bonne ! "Vous ne viendrez plus chez nous même par hasard"

à écrit le 12/02/2012 à 19:15
Signaler
Je boycotte Total systématiquement.

à écrit le 11/02/2012 à 22:40
Signaler
C'est triste le rapport entre Français et l'argent. De tous les temps ils sont anti-riches, anti-bénéfices. Pour plaire à leurs yeux il faut être SDF. Mais messieurs les Français, sans argent, pas de création d'emplois, pas de bénéfices, pas d'invest...

le 12/02/2012 à 12:54
Signaler
Une entreprise en situation de monopole (Total detient 7 raffineries sur 9 en France) et qui se sucre sur le dos des consommateurs de son marche captif, vous appelez cela comment ? Surtout quand cette meme personne provoque publiquement en se rejouis...

le 13/02/2012 à 5:01
Signaler
@kryptonus:ce n'est pas parce que l'on adore se faire sodomiser tous les jours qu'il faut convaincre les autres que c'est bien.raison gardée a mille fois raison

le 29/03/2012 à 7:47
Signaler
@Kryptonus Les français critiquent plutôt le fait de ne plus investir en France en misant tout sur l'étranger, c'est plutôt différent...

à écrit le 11/02/2012 à 12:46
Signaler
En France on préfére les perdants aux gagnants ,la crétinerie n'a pas de limite . Des commentaires ignares sur le fonctionnement d'une entreprise ,sur la valeur ajoutée.Les investissements sont déductibles du résultat et Total investi énormément.

le 11/02/2012 à 18:14
Signaler
tous a fait d'accord. Dans le prétrole il arrive de réaliser des gros invest sans retour sur invest (Forer avec rien au bous de la téte de forage!)

le 13/02/2012 à 5:03
Signaler
@rockfeller:on va pleurer:seulement douze petits milliards de benef?je te rappelle qu'il fut un temps récent ou les benéfices des pétroliers étaient bien plus faiblessans que le marché ait vraiment changé

à écrit le 11/02/2012 à 8:31
Signaler
Encore une fois, on confond tout: superprofits, licenciements, prix à la pompe, impôt sur les sociétés, taux d'imposition etc... Pas une réflexion de fonds pour se demander si les licenciements sont justifiés, sur le mode d'imposition de Total (Béné...

le 11/02/2012 à 9:24
Signaler
TOTAL dispose et raffine en propre et avec ses joint ventures en France (SRD a Dunkerque, Ineos dans les Bouches du Rhone) plus de 75% chaque annee du petrole vendu en France sur une production totale de 100 millions de baril, soit plus de 75 millio...

à écrit le 11/02/2012 à 7:56
Signaler
Non, on voudrait juste sentir AUSSI les baisses du prix du baril à la pompe et PAS que les hausses.

à écrit le 11/02/2012 à 7:41
Signaler
je suis déçu j?espérai plus de bénéfice. il n'y a même pas de hausse des dividendes. à la radio toutes les 5 minutes j?entends des journalistes ignares se lamenter sur les bénéfices de total : il est ou le bon temps des pertes.si l'on veut que total...

le 13/02/2012 à 12:07
Signaler
C4EST CELA "le gaz de schist !! " c'est une super polution et un terrain en surface enorme devenu invivable .... arreter de parler de n'importe quoi !! De toute facon dans 40 ans il n'uy aura plus de petrole /// total et les autres deveront faire du...

à écrit le 11/02/2012 à 4:43
Signaler
les commentaires sont vraiment affligeants !!! en fait les français voudraient que toutes les entreprises déposent le bilan

à écrit le 10/02/2012 à 23:08
Signaler
Ben voyons ! C'est moins bien que les ricains en terme de bénéfices ! Quel malheur, quel grand malheur, les mercedes vont se faire rares dans les chaumières! Ben oui, les consommateurs râlent en faisant le plein de leurs véhicules, râlent en voyant l...

à écrit le 10/02/2012 à 22:49
Signaler
même un journal que pensais serieux se livre à la reflexion populiste ..du genre "mort aux entreprises qui font des resultats .total fait plus de 80% de son resultat hors de france et pourrait sans difficulté deplacer son siege social ..c'est ce qu'o...

le 11/02/2012 à 6:50
Signaler
qu'est ce que ça changerait s'ils parataient a l'etranger?ils ne payent pas d'impots en france de toutes façons.ah si!l'armée et la diplomatie françaises ne seraient plus la pour leur preter assistance et le gouvernement français ne leur permettrait ...

le 11/02/2012 à 9:07
Signaler
suite au scandale de la non imposition des bénéfices de total en 2010 en france, et la pression subie du groupe via de nombreux forums économique sur le net, total ne fera pas "jouer" la niche fiscale de l'imposition des sociétés "filles-mères" et pa...

à écrit le 10/02/2012 à 19:55
Signaler
Bizarrement, vous avez supprimé l'info sur leurs 20 milliards d'investissement prévus et ma question sur leur localisation. Si vous lisez quelque chose d'intéressant, n'hésitez pas à en faire profiter d'autres. En même temps, un journal ou un site d'...

à écrit le 10/02/2012 à 17:21
Signaler
Il est fort dommage de critiquer une entreprise FRANCAISE, qui fait des bénéfices !!

le 10/02/2012 à 20:09
Signaler
Total a le monopole du raffinage en France, donc ses profits sont faits sur le dos des consommateurs captifs. Vous repasserez avec votre mauvaise foi et faux patriotisme

le 10/02/2012 à 20:09
Signaler
Total a le monopole du raffinage en France, donc ses profits sont faits sur le dos des consommateurs captifs. Vous repasserez avec votre mauvaise foi et faux patriotisme

le 11/02/2012 à 4:40
Signaler
ca c'est rigolo : "Total a le monopole du raffinage" et Petroplus alors, qu'est-ce-qu'ils font ? des planches de bois ?? maintenant dire qu'une entreprise fait des investissements sur les bénéfices réalisés sur ses ventes, alors là oui, mais si vous...

le 11/02/2012 à 9:23
Signaler
Petroplus a depose le bilan, faut suivre un peu l'actualite cher Monsieur. Et Petroplus etait un nain economique en terme de raffinage par rapport a Total. Et non je ne me tais pas, on est encore en democratie en France, je vous recommande donc de vo...

à écrit le 10/02/2012 à 16:34
Signaler
Dans les 7 milliards d'euros de salaire et les 5 milliards de dividende, quel pourcentage va retourner dans les caisse de l'état pour payer le salaire des sénateurs dont Melenchon ?

à écrit le 10/02/2012 à 16:26
Signaler
contrairement aux allemands ,les français crient " au scandale" quand une entreprise fait des profits.CQFD.

le 11/02/2012 à 8:47
Signaler
Prenez un peu de recul: Total tout comme Renault PSA, vendent et font leur marge sur le dos des consommateurs francais, leurs produits bas de gamme ne se vendant pas à l'étranger. Les allemands eux sont plus malins et exportent tous leurs produits et...

à écrit le 10/02/2012 à 16:04
Signaler
Comme ça, TOTAL peut investir à fond dans les procédés des gaz de schistes et polluer encore plus la planète. Ces chiffres sont indécents, y compris ceux des autres compagnies pétrolières.

à écrit le 10/02/2012 à 15:53
Signaler
Ceux qui vont crier au scandale sont peut être ceux qui sont béat d'admiration devant les résultats d'Apple mais pour eux c'est vrai que c'est l'ensemble des clients de leurs opérateurs qui subventionnent leurs ibidules.

à écrit le 10/02/2012 à 15:27
Signaler
Il faudrait se relire avant de publier des articles !!! "Il faut qu'on explique de c'est bien et qu'il est même dommage qu'on n'en ait pas fait davantage"

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.