Marée noire : le montant versé à l'amiable par BP ne serait "que" de 14 milliards de dollars

 |   |  209  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>Reuters</small>)
Les discussions en vue d'un accord entre BP et les avocats de milliers de personnes et entreprises estimant avoir subi des préjudices à cause de la marée noire ayant suivi le naufrage de la plateforme Deepwater Horizon portent sur 14 milliards de dollars, selon le Wall Street Journal.

Ces 14 milliards de dollars sont des fonds restant sur un total de 20 milliards de dollars qui avaient été mis de côté par BP en 2010 pour indemniser les victimes de la plus grande marée noire jamais connue aux Etats-Unis, détaille le quotidien financier sur son site internet. "Si un accord est trouvé au civil au niveau fédéral, l'argent irait probablement à l'indemnisation des dégâts selon un processus qui serait supervisé par les avocats des plaignants", ajoute le quotidien, qui cite des sources proches du dossier.

Un accord amiable pourrait être annoncé dès mardi, note-t-il encore. Tout accord pourrait impliquer des paiements additionnels substantiels par BP, ont fait valoir les sources du Wall Street Journal.

BP et les autres entreprises impliquées dans la marée noire font également face à des poursuites au pénal et à des amendes pour pollution de la part du gouvernement qui pourraient atteindre 17,6 milliards de dollars. Un procès devait s'ouvrir lundi aux Etats-Unis pour déterminer les responsabilités du groupe BP dans la marée noire du golfe du Mexique en 2010 mais a été ajourné d'une semaine pour donner plus de temps à des pourparlers en vue d'un éventuel accord, a décidé la justice américaine dimanche.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :