Pepy à la tête d'EDF et Proglio président de Thales ?

 |   |  253  mots
Copyright Reuters
Selon le Parisien, le président de la SNCF Guillaume Pepy est "pressenti" pour remplacer Henri Proglio à la tête d'EDF, lequel se verrait confier la présidence de Thales. Matignon dément.

Selon le Parisien, le président de la SNCF Guillaume Pepy est "pressenti" pour remplacer Henri Proglio, jugé trop proche de l'ancien pouvoir, à la tête d'EDF, le producteur d'électricité coté en Bourse. Interrogé Reuters, Matignon a qualifié de "fausse rumeur" les informations du Parisien. "L'information est sans fondement", ont déclaré les services du Premier ministre.


Pépy a la cote au Gouvernement

Guillaume Pepy est un proche du Parti socialiste. Il a dirigé le cabinet de Martine Aubry lorsqu'elle était ministre du Travail. Dans le gouvernement actuel, sa cote est «énorme », confie à La Tribune une source informée. Il a réussi à placer au gouvernement plusieurs cadres qu'il a formé dont Pierre Cunéo, nommé directeur de cabinet de la ministre de l?Ecologie Delphine Batho, mais aussi David Azéma, son ancien numéro deux, à la tête de l?agence des participations de l?Etat. En outre, il peut compter sur l?appui de Louis Gallois, nommé par le gouvernement commissaire général à l?investissement, et dont Guillaume Pepy a été le numéro deux à la SNCF.


En revanche, Henri Proglio est peu apprécié des écologistes alliés du PS. Il affiche aussi un salaire annuel très important de 1,3 million d'euros par an, alors que le gouvernement veut limiter la rémunération des dirigeants d'entreprises publiques à 450.000 euros, ajoute le journal.
Comme "lot de consolation", Henri Proglio pourrait se voir proposer la présidence du groupe d'électronique de défense Thales, selon le Parisien.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/08/2012 à 13:36 :
Encore la "meritocratie" a la francaise. On met les potes a des postes de pdg dans des domaines qu'ils ne connaissent pas du tout et ca a lieu a chaques elections presidentielles.La noblesse incompetente qui s'octroie en plus des privileges et mene aux desastres les grands groupes francais,tout en demandant a leurs salaries de se serrer la ceinture et de faire des sacrifices....Visiblement la guillotine a besoin de ressortir pour finir le travail
a écrit le 17/08/2012 à 12:57 :
une dizaine de cadres dirigeants, qui n'ont peut-être pas démérités, mais qui sont responsables de la bérézina industrielle de la France. il est temps d'envoyer tout ce beau monde à la retraite!
a écrit le 17/08/2012 à 12:52 :
La roue tourne toujours pour les mêmes, énarques, polytechniciens, les gouvernants, quels qu'ils soient ne voient que par ces deux voies qui ne sont pas nécessairement signe de compétence (à un instant T ils ont réussi un concours, mais est-ce-que cela est suffisant...) loin s'en faut, les exemples sont nombreux.... Est-ce que la politique et son corollaire le copinage, doivent toujours être mêlés aux grandes entreprises nationales ou pas???
a écrit le 17/08/2012 à 12:45 :
Embaucher un mécanicien auto pour un poste de cuisinier, tout le monde trouverai ça bizarre.
Pourtant c'est ce qui se pratique dans la nomination des dirigeants des grandes entrepises. Des gens ne connaissant rien au secteur d'activité de l'entreprise sont propulsés au sommet.
Après on nous parle de manque de compétitivité ...

Il serait intéressant que la tribune fasse un petit dossier indiquant combien de dirigeants des grandes entreprises ont travaillé dans le secteur d'activité avant d'en prendre la direction et combien sont passés par les cabinet ministériels.
Réponse de le 17/08/2012 à 14:53 :
+1 Tout comme la ministre de l'ecologie qui au bout d'une semaine est nommee ministre du commerce exterieur .... Et apres on se demande pourquoi la France prend une raclée a l'export depuis 15 ans
a écrit le 17/08/2012 à 12:22 :
Ca doit pas être compliqué de faire fonctionner ces boites passer de la SNCF à EDF et de EDF à Thales après Véolia. Il ne semble pas qu'il soit nécessaire de savoir se que la boite fait mais juste d'avoir le bon carnet d'adresse. Ca me semble bizarre qu'il n'y est pas en interne des gens plus compétant.
Réponse de le 17/08/2012 à 12:33 :
... et finement observé !
a écrit le 17/08/2012 à 12:03 :
Vous qui avez élu f Hollande ....qui nous promettait une POLITIQUE PROPRE et sans copinage .... la valse continue .... on place ses amis .... on continue de détruire .... sans construire .... PAUVRES FRANCAIS ..... qui avaient cru les bonnes paroles de F H . Et sans oublier toute la censure ..... càd les infos que l'on nous cache .... et elles sont nombreuses !!
a écrit le 17/08/2012 à 11:46 :
Proglio= Sarko , allez à la retraite sans stocks-options , ni retraite chapeau avec arriérés d' impôts , il connait toutes les ficelles pour ne pas en payer.
a écrit le 17/08/2012 à 11:39 :
Ce n'est pas une question de "copinage", mais de compétences et également d'avoir des chefs d'industrie qui se sont moins compromis avec l'ex. Il ne faut pas oublier que Proglio faisait partie des "happy fews" qui ont eu l'insigne honneur d'être conviés à la fameuse soirée du Fouquet's ! En outre, il a intrigué avec l'ex l'éviction d'Anne Lauvergeon qui déplaisait, alors qu'elle excellait à la tête d'Areva, groupe international. Aux Etats-Unis elle était surnommée "Atomic Anne". Mais elle ne convenait pas à l'ex, auquel elle s'opposait fermement et courageusement, ainsi qu'à son commensal. Il n'est que justice que maintenant il paye ses manigances passées.
Réponse de le 17/08/2012 à 12:17 :
Elle a juste ruiné la boite (EPR Finlandais, Uramine, Stockage en Ukraine etc...)
Si il n'y avait pas l'état derrière ça aurait déjà fait faillite.
Les derniers exercices sont dans le vert grâce a des vente d'actifs (éramet, la mancha,etc...), et grâce au Quatar. C'est pas "Atomic Anne", c'est "Atomic âne".
Regarde le cours de bourse, avant de sortir de telle salades.
a écrit le 17/08/2012 à 11:17 :
Rien ne changera jamais tant que les élites auront à y gagner personnellement avec ce système. Ils sont corrompus, incapables, avides d'argent, mais pas bête !
a écrit le 17/08/2012 à 11:04 :
La valse des "élites" Françaises me répugne chaque jour un peu plus
En 10 ans, les prix de la SNCF ont doublés et la politique mené par EDF est si novatrice en terme d'énergie propre. Les mots me manquent quand je vois que la société (celle des médias éxonérés) glorifie des personnalités qui desservent la nationau quotidien. Comme autre exemple pour illustrer ce mouvement on peut aussi prendre T Breton.

Vives l'élite des nababs des grandes écoles et longue vie à la plèbe en France
a écrit le 17/08/2012 à 11:00 :
Toujours le jeu des chaises musicales chez nos élites. De gauche comme de droite.
a écrit le 17/08/2012 à 10:57 :
La distribution monarchique des sièges continue de plus belle... On a juste changé de couleur,, le matériau sous-jacent demeure strictement identique...
a écrit le 17/08/2012 à 10:54 :
encore le jeux des chaises tournantes,rien de change contre le capitalisme banquier.
Réponse de le 17/08/2012 à 11:26 :
Pepy était aussi un ami proche de l'ancien directeur de Sciences Po' ayant été le premier à se recueillir devant sa dépouille !
a écrit le 17/08/2012 à 10:33 :
Je me demande bien d'où le parisien sort cette info ou est-ce une simple rumeur?
Il y a eu chez THALES une réorganisation annoncée fin juillet mais rien ne laissait présager un départ de LV.
Etrange, wait and see....


Par contre on appréciera la politique de FH qui se disait contre les copinages......
Regardez et appréciez....
Réponse de le 17/08/2012 à 11:22 :
les copains d abord .... et conserver les privileges des agents de ces entreprise
Réponse de le 17/08/2012 à 11:56 :
la france e st un pays aux methodes très archaïques et, le seul a avoir fait du copinnage en Europe,une façon de verrouiller tout,et de contrôler tout.
Réponse de le 17/08/2012 à 12:01 :
Les "privilèges" ? Et quels sont ces privilèges ? Le fameux tarif agent qui est une prime en nature déclarée aux impôts ? Envoyez votre CV pour profiter des "privilèges" de ces entreprises, vous pourrez ainsi vous aussi en profitez.
Réponse de le 17/08/2012 à 14:56 :
vous faite certainement des agents d entreprises publics qui profitent dacqits dune autre epoque sur le dos de l usage ....emploie a vie ..dit de de regime speciaux ...CE ...RETRAITE a 53 ans bien conserve par la droite pour tenir la paix SOCIALE
Réponse de le 17/08/2012 à 15:20 :
EDF n'est plus une entreprise public, c'est une S.A. qui doit gagner de l'argent, faut se réveiller ! Je partirai à la retraite comme tout le monde, je peux me faire mettre au placard ou virer, etc. Vos fixations sont déroutantes.
Réponse de le 17/08/2012 à 15:23 :
Pour info, si le système des retraites ne changent pas d'ici là, je partirai à 65 ans, comme mes collègues qui bossent pour Saint-Gobain, Peugeot ou General Electrics. Sortez de vos certitudes, la SNCF, EDF, GDF ont changé de visage en 10 ans.
Réponse de le 17/08/2012 à 15:36 :
E D F est un monopole .d etat ....dommage que ce monopole n a pas subit la meme transformation que FT les tarifs serai a la baisse

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :