Gaz liquéfié : GDF Suez investira dans le terminal américain Cameron NLG

 |   |  383  mots
GDF possédera 16,6% du capital de la future usine américaine de liquéfaction de gaz.
GDF possédera 16,6% du capital de la future usine américaine de liquéfaction de gaz. (Crédits : Reuters)
GDF Suez, Mitsubishi Corporation/Nippon Yusen, Mitsui et la société américaine Sempra Energy participent au projet américain Cameron LNG qui prévoit la construction d'une usine de liquéfaction de gaz naturel.

12 millions de tonnes de gaz naturel liquéfié (GNL) par an. C'est ce que produira la future usine dans laquelle investira GDF Suez avec Mitsubishi Corporation/Nippon Yusen, Mitsui et la société américaine Sempra Energy, a annoncé l'entreprise française ce jeudi dans un communiqué.

L'usine sera construite et exploitée par Cameron LNG, filiale de Sempra Energy, sur le site de son terminal méthanier situé à Hackberry (Louisiane, sud des États-Unis). La production devrait démarrer en 2018, pour un coût total de développement estimé à environ 10 milliards de dollars.

Vidéo du projet postée sur le compte Youtube de GDF Suez

Aides de la banque japonaise de développement international

Un accord de financement de l'activité a été trouvé "pour un montant de 7,4 milliards de dollars, avec la Banque japonaise de développement international (JBIC) et des banques commerciales", a précisé l'entreprise nippone Mitsui & Co dans un communiqué.

La JBIC octroiera un prêt de 2,5 milliards de dollars. Les autres banques apporteront le reste, soit 4,9 milliards, avec une assurance fournie par le Nippon Export and Investment Insurance (NEXI, gouvernemental), selon la même source.

Aux termes de cet accord, GDF Suez, Mitsubishi Corporation/Nippon Yusen et Mitsui vont acquérir une participation de 16,6% chacun. Sempra Energy conservera 50,2% dans le terminal existant et dans le projet de liquéfaction.

GDF Suez approvisionnera le Japon avec le gaz naturel liquéfié produit à Hackberry. Le géant français de l'énérgie avait annoncé en mai avoir signé un contrat d'une durée de 20 ans avec Tohoku Electric Power, l'une des dix grandes compagnies régionales d'électricité japonaises. Elle couvre la région dite du Tohoku (nord-est), en partie dévastée par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011.

Chiffre d'affaires de GDF Suez en baisse

GDF Suez a confirmé ce jeudi son objectif de rentabilité pour 2014 mais a prévenu qu'il le réviserait ultérieurement, après un premier semestre marqué par des résultats opérationnels en baisse à cause d'un hiver doux et de l'arrêt de deux réacteurs en Belgique. Le chiffre d'affaires a reculé de 6,3% à 39,4 milliards d'euros.

Toutefois, son bénéfice net a bondi de 51,2% à 2,6 milliards d'euros après un premier semestre 2013 plombé par des dépréciations.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2014 à 8:17 :
Puisqu'on vous dit que le gaz de shit, c'est fini en 2017 !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :