Augmentation de 2% des tarifs du gaz au 1er août

 |   |  268  mots
Ces tarifs réglementés, encadrés par les pouvoirs publics, ont été totalement supprimés au 1er janvier pour les clients professionnels du gaz naturel et de l'électricité, qui ont dû obligatoirement souscrire une offre à prix libre.
Ces tarifs réglementés, encadrés par les pouvoirs publics, ont été totalement supprimés au 1er janvier pour les clients professionnels du gaz naturel et de l'électricité, qui ont dû obligatoirement souscrire une offre à prix libre. (Crédits : © Jacky Naegelen / Reuters)
La Commission de régulation de l'énergie a annoncé ce vendredi une augmentation des tarifs du gaz réglementés de 2% pour le mois prochain.

Le 1er août prochain, un peu plus de 6 millions de consommateurs auront une augmentation des tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie (ex-EDF Suez). Suite à une hausse de l'indice mensuel du prix du gaz sur les marchés de gros néerlandais et français (PEG Nord), une évolution tarifaire du prix du gaz aura lieu dans quelques jours. Ces tarifs augmenteront en moyenne de 2 %, a indiqué la Commission de régulation de l'énergie (CRE).

Qu'incluent ces tarifs?

Ces tarifs réglementés (calculés hors-taxes) contiennent les coûts d'approvisionnement, révisés mensuellement, et les coûts hors-approvisionnement (transport, distribution, stockage et coûts commerciaux) dont le poids dans les tarifs est revu chaque été.

Pour les foyers qui se chauffent au gaz, les tarifs augmenteront de 2,1% contre 0,7 % pour ceux qui utilisent le gaz seulement pour la cuisson. Pour les ménages qui en ont un double usage cuisson et eau chaude, l'augmentation prévue est de 1,2%

Deuxième mois consécutif de hausse des tarifs

En juillet, les tarifs réglementés avaient déjà subi une hausse de 0,4% mais avant cela, la dernière augmentation datait de septembre 2015. Toutefois, depuis le 1er janvier 2015, les tarifs du gaz ont globalement reculé de 17,1 % étant donné la chute du prix du pétrole.

A noter que depuis l'ouverture du marché de l'énergie à la concurrence, les 10,6 millions de consommateurs français abonnés au gaz peuvent choisir entre les tarifs réglementés de l'ancien monopole, et les prix de marché proposés tant par Engie que par ses concurrents.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/07/2016 à 14:49 :
Et encore une fois les tarifs du gaz augmente alors que le prix du brent WTI lui est serieusement à la baisse ce qui est très interessant alors qu'en sera sur les prix du gaz baisse pour les consommateurs ! Comme on ne peut pas faire la cuisine hors du gaz de ville ou des bruleurs électriques. C'est quand même dingue de voir que les prix augmentent ancore, c'est donc automatique à la hausse et non à la baisse !
a écrit le 30/07/2016 à 6:58 :
Attendons le mois prochain car le pétrole est très bas. Le brut WTI est à 41,46$, le Brent à 43,36$ avec un Euro à 1,1174$. Comme la tendance est baissière le gaz, le carburant doit baisser. A moins que l'état, les régions augmente les divers taxes. Un peu de transparence dans ce domaine sera un plus pour les citoyens.
a écrit le 29/07/2016 à 22:08 :
On ne se chauffe pas au gaz en août, les calculs sont donc faux. Ça fera +0 euro pour les gens se chauffant au gaz (comme moi). En hiver, je vais tester 17,5° pour réduire un peu ma facture (18° c'est pas mal, question d'habitude (depuis l'électrique, un gouffre financier, réduction demi degré par demi degré + pendules d'asservissement))
J'ai vu le prix du carburant baisser un peu hier, mais ce sont des décimales.
Les Contribution Tarifaire d'Acheminement, CTA Distribution, et CTA Transport sont concernées également ou ajustées à part ?
La TICGN est la taxe carbone sur le gaz, a presque doublé le 1er janvier. Et va encore doubler sais plus quand.
a écrit le 29/07/2016 à 17:54 :
C'est sûr le prix du pétrole et du gaz a explosé sur le marché international ! Les actionnaires vont se régaler, les salariés aussi...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :