Carburant : tous les dépôts débloqués, les raffineries toujours en grève

 |  | 324 mots
Lecture 2 min.
20% des stations-service de France sont encore en difficulté ou en rupture de stocks.
20% des stations-service de France sont encore "en difficulté ou en rupture de stocks". (Crédits : © Eric Gaillard / Reuters)
Seul le dépôt de Gargenville (Yvelines), lié à la raffinerie Total de Grandpuits, est toujours en grève. Cinq raffineries sur huit continuent de protester contre la loi Travail.

Tous les dépôts de carburants français ont été débloqués à l'exception de celui de Gargenville (Yvelines), toujours en grève. Vendredi 27 mai en fin d'après-midi, un porte-parole du secrétariat d'Etat aux transports a déclaré à Reuters:

"Après le déblocage du dépôt de Donges, ce matin, tous les dépôts sont libres d'accès, sauf celui de Gargenville, lié à la raffinerie Total de Grandpuits".

A Donges, la CGT appelle à une "grève illimitée"

Le mouvement se poursuit en revanche dans plusieurs raffineries. Cinq des huit raffineries françaises sont en effet à l'arrêt en raison du mouvement de grèves contre le projet de réforme du marché du travail et une sixième est en arrêt technique.

A la raffinerie de Donges (Loire-Atlantique), la deuxième du groupe Total en France, la CGT a appelé à une "grève illimitée jusqu'au retrait de la loi Travail". Cette installation était déjà à l'arrêt depuis une semaine. De source syndicale, la reconduction de l'arrêt total de l'activité a été votée jusqu'à vendredi 3 juin à la raffinerie Total de Grandpuits (Seine-et-Marne). La raffinerie de Feyzin (Rhône), également exploitée par le groupe pétrolier français, a reconduit son mouvement d'arrêt jusqu'à lundi 30 mai.

"Cela s'améliore partout"

Selon le porte-parole du secrétariat d'Etat, 20% des stations-service de France sont encore "en difficulté ou en rupture de stocks". Mais "ça s'améliore partout, sur tout le territoire", estime-t-il.

"Il y a une forte amélioration dans le Nord, une bonne amélioration dans l'Ouest et une tendance à l'amélioration dans l'ensemble des autres régions, dont l'Île-de-France", a-t-il déclaré.

Le secrétaire d'Etat aux Transports, Alain Vidalies, avait affiché à plusieurs reprises cette semaine la détermination du gouvernement à lever le blocus des dépôts de carburants, pour mettre fin à un début de pénurie.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/05/2016 à 17:02 :
A cause de la CGT, le prix de l'essence a augmenté et de nombreuses personnes ont perdu du pouvoir d'achat.
Les majors pétroliers vont donc faire d'excellentes affaires.
La CGT est-elle l'idiot utile du MEDEF ?
Réponse de le 28/05/2016 à 21:11 :
la cgt n'a jamais été futée en 1990 un de mes collègues a été sanctionné par un avertissement et pour éviter qu'il se fasse licencier, ils l'ont désignés délégué syndical et monté une section syndicale. quelques années plus tard quand une liste de salariés était mise en place pour les les licenciements économique son copain élu cgt au C.E a désigné une autre personne a la place de sa femme car pour tous les couples qui travaillaient 1 des 2 était d'office sur la liste des licenciés sauf pour cet élu. voici comment pratique la cgt dans certaines entreprises
a écrit le 28/05/2016 à 17:02 :
A cause de la CGT, le prix de l'essence a augmenté et de nombreuses personnes ont perdu du pouvoir d'achat.
Les majors pétroliers vont donc faire d'excellentes affaires.
La CGT est-elle l'idiot utile du MEDEF ?
Réponse de le 28/05/2016 à 20:09 :
Arrêtez de dire des inepties, sur un 1,3 euros le litre, les taxes représentent 80% du prix les vingts dernier % représentent les couts de transport, raffinage... Seul 5% va dans les caisses des pétroliers. La hausse des prix à la pompe sont principalement à la remontée des prix du baril.
a écrit le 28/05/2016 à 10:56 :
Le gouvernement ferait mieux de plier cette affaire en retirant totalement le texte , ce la reviendra moins calamiteux pour nous tous, c'est une péripétie parmi tant d'autres et qui sera vite oublier car elle n'a aucune justification à s'imposer .
Réponse de le 29/05/2016 à 2:42 :
Ecrit totalement intelligent. Mais. La "mondialisation" fait que le travailleur français coûte trop cher. Been ouais... Notes, vu les Allemands payés au lance-pierre et la domination us pour nous détruire, presque pas étonnant...
a écrit le 28/05/2016 à 9:57 :
On garde nos forces pour le début de l'Euro.

Rendez-vous début juin pour un nouveau blocage des dépôts combinés avec la paralysie des raffineries.

Hollande sera la risée de l'Europe si ce n'est toujours pas fait.
Réponse de le 28/05/2016 à 17:07 :
Pour l'instant, c'est la CGT qui est la risée du monde.
Cela a commencé avec l'affaire Air France dont la photo a fait le tour du monde.
Hollande, lui, est salué comme la personne qui aura tenté de mettre en place des réformes dans un pays qui est bouffé par des boulets.
Grace a vous, Total va annuler ses investissements en France.
Vous irez donc bosser ailleurs qu'en France.
Réponse de le 29/05/2016 à 2:47 :
Patriot9 : faut quitter la France d'urgence, là, non..?? Et "sauver" le foot, j'en fais avec mes neveux dans le jardin, mais j'ai pas franchement l'intelligence dans les pieds...
a écrit le 28/05/2016 à 8:11 :
dixit sur le télegramme...la reprise des actions de la JA est annoncées
a écrit le 27/05/2016 à 19:41 :
Il y a de fortes chances que la raffinerie de Donges ne rouvre jamais (Total l'a annoncé en termes à peine voilés). Le raffinage reste surcapacitaire en Europe et les pays producteurs préfèrent récupérer la marge de raffinage en exportant des produits raffinés plutôt que du brut.
Réponse de le 28/05/2016 à 8:46 :
Première application de la loi El Khomri ?
Sous prétexte de non rentabilité locale, Total -qui fais des bénéfices indécents- délocalisera dans un pays ou les esclaves sont plus dociles.
Avant de critiquer l'action des syndicalistes, renseignez vous soigneusement sur le contenu de cette 'loi', sachez qu'un texte similaire as été adopté en Espagne il y a quatre ans, cela as a abouti a 2 200 000 chômeurs de plus, depuis cette loi est appelée 'loi pour le chômage'.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :