Coronavirus : EDF suspend son dividende

 |   |  228  mots
(Crédits : BENOIT TESSIER)
Le gouvernement avait demandé aux entreprises dont l'État est actionnaire de ne pas verser de dividende en cette période de crise liée à l'épidémie.

EDF a annoncé jeudi qu'il allait réduire le dividende versé à ses actionnaires au titre de l'an dernier, dans le contexte de la crise occasionnée par l'épidémie de Covid-19.

"Le conseil d'administration a décidé de ne pas proposer de paiement de dividende au titre de l'exercice clos au 31 décembre 2019 autre que l'acompte sur dividende 2019 d'un montant de 0,15 euro qui a été mis en paiement le 17 décembre 2019", indique l'électricien dans un communiqué.

Lire aussi : Coronavirus: comment EDF compte assurer le fonctionnement et la sécurité des centrales nucléaires

Le groupe, dont l'État est actionnaire à près de 84%, avait initialement décidé de verser un dividende de 48 centimes au titre de l'an passé. Le solde de 33 centimes (ou 38 centimes pour les dividendes majorés) ne sera donc finalement pas versé.

La décision de limiter le dividende a été prise "pour répondre aux impératifs de solidarité et de responsabilité vis-à-vis de l'ensemble des parties prenantes de l'entreprise que demande le contexte de crise actuel", précise EDF.

Le gouvernement avait demandé aux entreprises dont l'État est actionnaire de ne pas verser de dividende en cette période de crise liée à l'épidémie de Covid-19.

EDF ajoute par ailleurs que son assemblée générale se tiendra cette année le 7 mai 2020, mais "à huis clos".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/04/2020 à 14:54 :
Décision demago en ce qui concerne un producteur d'electricité. Il faudra plus jamais s'étonner de la décote permanente de la valeur en bourse de nombre de valeurs françaises. On confond un vague relent socialo / demago / moralo avec la necessité ou pas de reduire voire supprimer le dividende. Quand la politique s'emmele de gestion , on fait beaucoup de betises
a écrit le 03/04/2020 à 11:08 :
EDF, type même de multinationale qui n'appartient pas aux dragons célestes mais qui suit ses désirs. Encore mieux que de se planquer derrière des grands patrons, se planquer derrière l'Etat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :