Pollution : Royal annonce une possible circulation alternée mardi à Paris, Hidalgo la veut dès aujoud'hui

La ministre a annoncé qu'elle allait demander au préfet de police de "prendre les mesures qui peuvent être prises immédiatement : le contournement de la ville des poids-lourds et d'autre part l'abaissement de la vitesse de circulation".

2 mn

La maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon ont demandé dimanche à l'Etat des mesures immédiates, notamment la circulation alternée, face à l'épisode de pollution aux particules fines attendu lundi en région parisienne.
La maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon ont demandé dimanche à l'Etat "des mesures immédiates", notamment la circulation alternée, face à l'épisode de pollution aux particules fines attendu lundi en région parisienne. (Crédits : © Gonzalo Fuentes / Reuters)

La circulation sera alternée à Paris mardi si le pic de pollution continue aujourd'hui et que élus le demandent, a indiqué lundi 2 novembre la ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, Ségolène Royal, sur France Info. Elle répondait aux demandes de la maire de Paris Anne Hidalgo et du président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon.

Des mesures immédiates pour les poids-lourds et la vitesse

Sans attendre la circulation alternée, la ministre a annoncé qu'elle allait demander au préfet de police de "prendre les mesures qui peuvent être prises immédiatement : le contournement de la ville des poids-lourds et d'autre part l'abaissement de la vitesse de circulation".

"Il faut que la préfecture de police arrête de renvoyer la balle vers le ministère de l'Ecologie (...) maintenant c'est automatique. On est en période de rodage, il y a un petit retard à l'allumage mais il faut maintenant que l'Etat prenne ses responsabilités lorsque les élus le demandent", a encore déclaré la ministre qui accompagne le chef de l'Etat dans sa visite à Pékin.

     | Lire COP 21 : "L'appui de la Chine est essentiel", selon Hollande

Elle a souligné que "pour déclencher une circulation alternée à 17 heures pour le lendemain, il faut quand même un petit délai, ne serait-ce que pour que le dispositif soit mis en place".

Hidalgo veut automatiser le processus

La maire de Paris Anne Hidalgo et le président de la région Ile-de-France Jean-Paul Huchon ont demandé dimanche à l'Etat "des mesures immédiates", notamment la circulation alternée, face à l'épisode de pollution aux particules fines attendu lundi en région parisienne.

 Cet appel a été lancé alors qu'Airparif, l'association chargée de la surveillance de la qualité de l'air en région parisienne, a annoncé dimanche que le "niveau d'information" (pollution dépassant 50 microgrammes de poussières en suspension par mètre cube en moyenne sur la journée) devrait être dépassé lundi La situation devrait toutefois s'améliorer mardi.

(avec AFP)

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 02/11/2015 à 12:00
Signaler
Elle est rigolote Ségolène. Comme si la pollution nécessitait une décision politique de circonstance et qu'il faille légiférer pour cela. A quelques jours de la COP21 c'est consternant d'amateurisme et ça prouve que la pollution les gouvernants s'en ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.