SolarCity réduit radicalement ses coûts et le salaire de son Pdg

La société tente de s'adapter à des perspectives d'installations d'équipements solaires révisées à la baisse. Lyndon Rive, fondateur et Pdg, ne gagnera désormais qu'un dollar par an.
L'annonce de la réduction du salaire de Lyndon Rive, approuvée par le comité en charge des rémunérations du Conseil d'administration, intervient une semaine après celle identique de Tom Werner, PDG de la société rivale -filiale depuis 2011 de Total- SunPower.
L'annonce de la réduction du salaire de Lyndon Rive, approuvée par le comité en charge des rémunérations du Conseil d'administration, intervient une semaine après celle identique de Tom Werner, PDG de la société rivale -filiale depuis 2011 de Total- SunPower. (Crédits : Reuters)

Un dollar par an, au lieu de 275.000 (à savoir 243.000 euros). Ce sera le salaire du PDG et fondateur de la société américaine de services énergétiques SolarCity, Lyndon Rive, ainsi que celui de son frère, Peter Rive, directeur technique. Cette réduction drastique, demandée par les intéressés eux-mêmes, n'est que l'un des volets des économies annoncées mercredi 17 août par l'entreprise et rapportées par l'agence Reuters - qui cite un document réglementaire.

Moins de croissance, plus de trésorerie

SolarCity compte en effet couper ses coûts opérationnels afin de les adapter à des perspectives d'installations d'équipements solaires révisées à la baisse, pour la deuxième fois, ce mois-ci, en raison d'un recul des réservations de la part des particuliers pendant la première moitié de l'année. La société, qui vient d'accepter d'être rachetée par Tesla Motors pour 2,6 milliards de dollars, prévoit des charges de restructuration comprises entre 3 et 5 millions de dollars (2,6-4,4 millions d'euros). Sollicité par Reuters, elle n'a pas encore accepté de fournir davantage de détails.

SolarCity, dont les actions ont perdu 60% depuis décembre, avait déjà affirmé l'année dernière vouloir réduire son rythme de croissance pour générer des flux de trésorerie.

124 millions de dollars d'obligations

L'annonce de la réduction des salaires des frères Rive, approuvée par le comité en charge des rémunérations du Conseil d'administration, intervient une semaine après celle identique de Tom Werner, Pdg de la société rivale -filiale depuis 2011 de Total- SunPower, souligne Reuters.

Dans un document séparé, l'entreprise a également déclaré avoir le projet d'émettre des obligations pour 124 millions de dollars (110 millions d'euros), avec un taux d'intérêt de 6,4% - supérieur à ceux des offres précédentes - et  une échéance à 18 mois - plus longue qu'auparavant.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 19/08/2016 à 11:02
Signaler
Patience les gars le cours du pétrole remonte, les spéculateurs étant trop en manque.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.