BHP Billiton voit la demande s'améliorer

Le géant minier anglo-australien a dégagé un bénéfice net part du groupe de 5,877 milliards de dollars sur l'exercice 2008/2009, en baisse de 62%. BHP Billiton voit la demande s'améliorer dans certains pays.

1 mn

Le géant minier anglo-australien BHP Billiton a fait état mercredi d'une chute de ses bénéfices sur son exercice achevé fin juin: le résultat net part du groupe dressort à 5,877 milliards de dollars en baisse de 62%. Cette chute s'explique par une baisse de 16% du chiffre d'affaires du groupe, à 50,2 milliards de dollars, reflétant les baisses de production mises en place par BHP face à la récession de l'économie mondiale, et la chute des cours des matières premières qu'il extrait.

De plus, le groupe a essuyé d'importantes charges comptables, pour un total de 6,05 milliards, liées en grande partie à l'arrêt d'une mine de nickel en Australie, des frais de restructuration, et des dépenses liées au projet avorté de fusion avec le groupe concurrent Rio Tinto, auquel BHP avait renoncé à l'automne dernier. Si l'on exclut les charges exceptionnelles, le bénéfice net annuel ressort en baisse de 30% à 10,7 milliards de dollars.

Concernant ses perspectives, le groupe a dit constater des signes d'amélioration de la demande en Amérique du Nord, en Europe et au Japon tout en indiquant qu'il est trop tôt pour dire s'il y a une réelle hausse de la demande ou si le rebond est lié à un phénomène de restockage. Le marché chinois, qui représente ses débouchés les plus importants, a terminé son restockage. Le groupe reste prudent en raison des nombreuses incertitudes pesant sur le rythme et l'ampleur du redémarrage de ses principaux marchés.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.