Carrefour va scinder Dia et 25% de sa foncière

 |  | 353 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe de distribution a annoncé son intention de scinder 25% de sa filiale immobilière Carrefour Property et l'intégralité de son enseigne de "hard discount" Dia, qui seront ensuite cotées en Bourse.

Carrefour a confirmé mardi soir les rumeurs de scissions de deux de ses filiales. Il envisage de scinder 25% de Carrefour Property et la totalité de l'enseigne Dia qui seront ensuite cotées en Bourse. Carrefour explique ainsi dans un communiqué que l'opération va lui permettre de "se concentrer pleinement sur le développement du potentiel de la marque Carrefour et sur son coeur de métier".

Auteur de deux "profit warnings" successifs, le numéro deux mondial de la distribution est depuis plusieurs mois sous la pression de ses principaux actionnaires, le fonds Colony et le groupe Arnault, principal actionnaire de LVMH. Ces derniers attendent une amélioration de la performance opérationnelle du groupe et la valorisation de ses actifs.

Pour procéder à la scission de son enseigne de hard discount, Carrefour prévoit de distribuer la totalité de ses titres Dia sous la forme d'un dividende exceptionnel. "Si le projet était mis à exécution, chaque actionnaire de Carrefour se verrait remettre un nombre d'actions Dia égal au nombre d'actions Carrefour qu'il détient", précise encore le groupe français qui met par la même occasion un terme à sa politique de rachat d'actions.

Ses actionnaires recevront aussi des titres Carrefour Property au prorata des titres Carrefour qu'ils détiennent. A terme, il est prévu que les actions Dia soient introduites à la Bourse de Madrid tandis que les titres Carrefour Property resteraient cotées sur Euronext Paris.

Dia, héritée de la fusion avec Promodes en 1999, est le troisième acteur mondial du "hard discount" derrière Aldi et Lidl. Comptant pour 11% des ventes du groupe et 7% de son résultat opérationnel, l'enseigne ne constitue pas un actif stratégique pour Carrefour. Très rentable en Espagne, elle rencontre des difficultés en France.

Les détails des modalités de ses opérations de scission seront présentés par le groupe jeudi lors de la publication de ses résultats 2010.

A la Bourse de Paris, l'action Carrefour a terminé mardi en baisse de 1,71% à 34,97 euros. Depuis le début de l'année, elle gagne plus de 13%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/03/2011 à 9:21 :
comment ca se passe pour les employes chez dia? auront t ils toujours la participation avec dia interntional?
a écrit le 02/03/2011 à 8:54 :
comment ca se passe pour les employes ayant leur participation bloque en actio
Réponse de le 02/03/2011 à 13:29 :
la participation reste bloquée jusqu'à échéance prévue.
Réponse de le 03/03/2011 à 9:20 :
et pour les employes dia qui seront par la suite avec dia international, auront ils toujours la participation?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :