Ikea et Adidas peuvent désormais ouvrir leurs propres magasins en Inde

 |   |  260  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le commerce de détail indien se libéralise pour les enseignes étrangères, à condition qu'elles s'approvisionnent à hauteur de 30% minimum auprès de petits fournisseurs locaux.

Le gouvernement indien a porté à 100% les investissements directs étrangers autorisés dans le commerce de détail. Du coup, des groupes, tels que le français Adidas ou le géant suédois Ikea, pourront ouvrir seuls leurs magasins dans ce pays de 1,2 milliard d'habitants.

Les enseignes à marque unique avaient jusqu'à présent le droit d'investir en Inde à hauteur de 51%, les obligeant à s'associer à des partenaires locaux. "Les investissements directs étrangers jusqu'à 100%, approuvés par le gouvernement, vont être autorisés dans le commerce de détail à marque unique", a annoncé mardi soir le Département gouvernemental de la promotion et de la politique industrielle (DIPP).

Ce changement ne nécessite pas l'approbation du parlement. Le gouvernement a assorti la libéralisation d'une condition : que les groupes étrangers détenant plus de 51% de leurs enseignes s'approvisionnent en Inde à hauteur de 30% minimum auprès de petits fournisseurs locaux.

La réforme va "aider l'emploi et donner plus de choix aux consommateurs", s'est réjoui le secrétaire général de la Fédération des chambres de commerce et d'industrie, Rajiv Kumar, cité dans un communiqué. "La clause d'approvisionnement va entraîner un bénéfice direct pour les petites et moyennes entreprises", a-t-il ajouté.

De leur côté, les hypermarchés n'ont pas encore la chance de profiter du marché indien. La réforme annoncée en décembre autorisant l'implantation des chaînes étrangères reste quant à elle suspendue jusqu'à nouvel ordre, après son rejet par les petits commerçants, l'opposition et une partie de la coalition gouvernementale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :