1,45 milliard de dollars : une saison record pour Broadway

Les spectacles de Broadway ont généré un chiffre d'affaires record - malgré une légère baisse de la fréquentation pour la saison 2016-2017. La raison : une hausse de 5,9% du prix moyen des billets, à 109 dollars.
Anaïs Cherif
Avec des places vendues à 849 dollars, la comédie musicale Hamilton détient le record de la comédie musicale la plus chère de l'histoire de Broadway.
Avec des places vendues à 849 dollars, la comédie musicale Hamilton détient le record de la comédie musicale la plus chère de l'histoire de Broadway. (Crédits : Reuters/Lucas Jackson)

Nouveau record. Les spectacles de Broadway pour la saison 2016-2017 ont généré un chiffre d'affaires de 1,45 milliard de dollars - une hausse de 5,5% par rapport à la saison précédente, qui avait déjà atteint un sommet. Broadway doit son record à l'augmentation du prix moyen de ses billets (+5,9%), qui a tiré la progression des recettes, selon les chiffres publiés mardi par la Broadway League, l'association des opérateurs de spectacles de Broadway. Ainsi, la place s'est vendue en moyenne à 109 dollars contre 103 dollars la saison dernière.

Le prix a explosé pour certaines comédies musicales à succès, comme "Hamilton". Le prix des 200 meilleures places a grimpé de 549 à 849 dollars ! Avec une telle augmentation pour la carré d'or, "Hamilton" détient désormais le record de comédie musicale la plus chère de l'histoire de Broadway. Conséquence : le spectacle se classe n°1 au box-office, avec 129,9 millions de dollars de recettes générées, suivi par le "Roi Lion" (104,8 millions de dollars), rapporte Variety. Mais les acteurs du milieu perçoivent déjà les limites de cette politique. "Nous devons aller chercher de nouveaux spectateurs si on veut obtenir une croissance à long terme", explique au New York Times le producteur Ken Davenport.

Baisse de la fréquentation

La moitié des recettes proviennent de seulement 10 spectacles - alors que 45 nouvelles créations ont été présentées au public pour la saison 2016-2017. Aux têtes d'affiches déjà bien établies sont venus s'ajouter plusieurs nouveautés saluées par la critique et le public, comme "Come from Away", "Dear Evan Hansen" ou "Natasha, Pierre and the Great Comet of 1812". Broadway est plus que jamais tiré par les comédies musicales, qui ont vu leur fréquentation grimper de 2,3%, et de 25,1% en quatre ans.

La fréquentation globale de Broadway a pourtant connu un léger repli (-0,3%) pour s'établir à 13,27 millions de spectateurs. En cause : une offre culturelle moins abondante. Le nombre de semaines de représentations, indicateur de référence de Broadway qui consiste à additionner toutes les semaines d'activité de tous les spectacles, est en repli de 4,1%.

(Avec AFP)

Anaïs Cherif

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.