Hervé Novelli présente une loi pour moderniser le tourisme

 |  | 453 mots
Lecture 2 min.
Ce mercredi matin, à l'occasion du conseil des ministres, Hervé Novelli, secrétaire d'Etat au Tourisme, a présenté le projet de loi de développement et de modernisation des services touristiques. Cette loi, qui concerne notamment les secteurs de l'hôtellerie et de la vente de voyages, a pour objectif d'accroître les recettes générées en France par l'industrie du tourisme, qui apporte une contribution significative de 6% au PIB national.

Le texte du projet de loi présenté ce mercredi matin est à la fois "court, dense et concerté avec les acteurs du secteur", s'est félicité Hervé Novelli, secrétaire d'Etat au tourisme. La loi de modernisation, présentée ce matin en conseil des ministres, ne compte pas plus de quinze articles avant son passage au Parlement. Il espère un vote de la loi d'ici la fin du premier semestre.

 

Le texte aborde notamment la réforme du classement hôtelier, annoncé en janvier par Hervé Novelli, qui prévoit la création d'une cinquième étoile en France, comme cela existe déjà dans de nombreuses destinations touristiques concurrente de la France. Le secrétaire d'Etat a prévu un plan de financement de 1,5 milliard d'euros avec Oseo pour aider les hôteliers à effectuer les rénovations nécessaires à l'application des nouvelles normes.

 

"Cette adaptation est nécessaire et elle est l'expression de l'ambition de la France de reconquérir des clients". En effet, la France reste la première destination touristique mondiale mais sa part de marché est passée de 11 à 9% en dix ans. Surtout, la France affiche des recettes par visiteurs inférieures aux performances d'autres pays, tels que les Etats-Unis.

 

Hervé Novelli veut également faciliter l'accès des Français aux vacances. Il veut ainsi faire des chèques-vacances le pivot de sa politique en matière de tourisme social, une ambition "exigée par la situation actuelle". Ila adonc décidé de "lever les blocages" à la diffusion de ces moyens de paiement. Notamment, il espère compter d'ici deux ans 500.000 nouveaux bénéficiaires dans les entreprises de moins de cinquante salariés, aujourd'hui faiblement utilisatrice de ce produit (seulement 30.000 bénéficiaires en 2008).

 

Enfin, la loi met fin au statut des agences de voyages. Ces derniers perdent l'exclusivité de la vente de voyages. A l'inverse, désormais tous les professionnels vendant des voyages seront soumis aux mêmes obligations, notamment de garanties financières. Cette réforme sera en grande partie invisible pour les clients même si elle accroît la protection des consommateurs. De plus, "le nouveau régime permettre de favoriser l'émergence de nouveaux acteurs", espère le secrétaire d'Etat.

 

Il espère également que les "4.500 agences de voyages seront plus concurrentielles au niveau européen". Dans l'immédiat, le principal souci de ces PME est de traverser la crise actuelle. Hervé Novelli discute actuellement avec les représentant du secteur pour mettre en place, encore une fois avec Oseo, un système d'aide à la trésorerie. Les montants nécessaires ne sont pas encore évalués. Des discussions similaires sont menées avec les représentants des tour-opérateurs.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ENCORE DES CONNERIES : Monsieur Novelli va encore nous faire voir tous ses talents, par exemple mobiliser les fonds d'Oseo pour des travaux de rénovations d'hotels, décidement la France n'a pas de chance avec ce genre de megalo myto idiot...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
1,5 milliard d'euros ??? l'état va investir tout cet argent pour des hotels 3, 4 et 5 étoiles ???? mais combien de français peuvent se payer ça ? 0,1% ? Clairement la majorité des français ne vont pas en profiter.
Donc l'état fait cela dans l'espoire que la recette touristique rapporte plus. Mais est-ce possible??

Si il y a autant de tourisme en france, c'est pour la culture du pays que les gens viennent. Pas pour son luxe !
Si on veut du luxe, les touristes vont à Las Vegas ou à Du Bai mais clairement pas en France
On va faire des hotels 5 étoiles ... mais si il n'y pas l'environnement luxueux autour comme à Las Vegas ça ne sert pas à grand chose .

En tout cas je trouve vraiment scandaleux de donner de l'argent au milieu du luxe (ou semi-luxe) !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le tourisme un axe important de notre PIB sauf qu'avant de lancer des projets de rénovation peut-être faudrait-il que les français adhérent à cette industrie et respectent les étrangers qui viennent dépenser leur argent sur notre territoire et peut-être la première des actions APPRENDRE aux commerçants à respecter les touristes, à parler au moins une langue étrangère, apprendre à sourire, à dire bonjour et au revoir avec le sourire...etc voilà le premier point à mettre en place LA COURTOISIE et non LA SEULE VISION DU PORTEFEUILLE, alors Messieurs les commerçants pour un grand nombre apprenez à respecter ceux qui ont décidé de visiter notre pays. Cela ne concerne pas que les étrangers mais également nos concitoyens qui prennent leur vacances dans notre pays.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Mr Novelli ferait mieux de s'occuper des problèmes d'exploitant véreux qui exerce dans les résidences de tourisme.
Mr Novelli avant de vous occuper des rénovations occupez vous des nouvelles résidences de tourisme issues de la loi Demessine et dont les exploitants ne payent pas les loyers aux copropriétaires mettant en péril leurs investissements.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :