La Commission européenne autorise l'aide au sauvetage d'Austrian Airlines

 |   |  208  mots
La Commission de Bruxelles autorise l'aide de Vienne au sauvetage d'Austrian Airlines. L'objectif était de permettre à la compagnie aérienne autrichienne de poursuivre son activité. La Commission décidera ensuite de la position à prendre sur l'autre aide d'Etat liée à la privatisation de la compagnie.

Après avoir vérifié la conformité de l'aide au sauvetage de la compagnie autrichienne, la Commission européenne a décidé d'autoriser, ce lundi 19 janvier, cette aide d' environ 200 millions d'euros sous forme d'une garantie d'emprunt d'Etat. La compagnie poursuivra ainsi ses activités jusqu'à ce que la Commission "prenne position sur un autre problème concernant une éventuelle aide d'Etat liée à sa privatisation", selon le communiqué de Bruxelles.

Cette aide "aujourd'hui ne concerne qu'une mesure à court terme visant à faire face aux problèmes de liquidités rencontrés par Austrian Airlines par suite de la crise financière", a précisé la Commission.

Elle ajouté que cette décision "ne concerne pas la vente prévue d'Austrian Airlines à Lufthansa, ni les projets à long terme de la compagnie aérienne, qui ont déjà été notifiés à la Commission par l'Autriche sous la forme d'une aide d'Etat possible et qui sont encore en cours d'examen".

En décembre, Air France-KLM a déposé plainte à Bruxelles contre la vente d'Austrian Airlines à Lufthansa. Cette vente a été conclue le 5 décembre dernier par un accord entre l'Etat autrichien et la compagnie allemande. L'objectif d'Air France-KLM était de retarder la vente et la rendre plus coûteuse pour Lufthansa.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Juste une remarque (terminologie): pourquoi parle t?on toujours de ?crise financière? et non pas de ?scandale financier? ? Vus les sommes en jeu et l?impact sur les populations, le mot "scandale" pourrait peut être commencer à se justifier...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :