Impôts : proposition pour la fin de l'ISF et la réduction du bouclier fiscal

 |   |  213  mots
Pierre Méhaignerie, président UMP de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, fait de nouvelles propositions en plein débat sur la taxe carbone et l'impôt sur le revenu.

Le président UMP de la commission des Affaires sociales de l'Assemblée nationale, Pierre Méhaignerie, fait à nouveau parler de lui sur la question fiscale. Après avoir évoqué, avec son homologue le rapporteur UMP du budget à l'Assemblée, Gilles Carrez, un plafonnement des niches fiscales - ces avantages fiscaux qui seraient au nombre de près de 400 pour un montant global de quelque 70 milliards d'euros -, il lance de nouvelles propositions.

"Il serait juste et courageux de supprimer, comme tous les pays européens, l'impôt de solidarité sur la fortune (ISF) et une partie du bouclier fiscal et de créer, en contrepartie, une tranche supplémentaire de l'impôt sur le revenu", affirme-t-il, dans un entretien à notre confrère Le Monde.

Il assure que cette proposition sera aussi défendue par Gilles Carrez, et par les sénateurs Philippe Marini, rapporteur du budget, et Jean Arthuis, président de la commission des finances.

Quant à la dernière proposition faite par le Premier ministre devant les parlementaires UMP de réduite l'impôt sur le revenu en compensation de l'instauration de la taxe carbone, il estime qu'elle "doit être limitée aux contribuables imposés dans les premières tranches", celles des revenus les plus modestes" (entre 5.853 et 11.673 euros en 2008).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/05/2010 à 14:24 :
Contrairement aux idées reçues c'est pas les riches qui payent l'ISF mais le pauvre travailleur qui dès l'âge de 16 ans a été au turbin sans prendre un jour de vacances et qui vend son entreprise artisanale.

Les vrais riches ne paient pas l'ISF.
Il partent dans d'autres pays planquer leur argent.
Ils sont bien conseillés.
Ils intéressent les banques étrangères
Ils peuvent défiscaliser sans compter
Ils peuvent faire des crédits pour défiscaliser contrairement à une personne au SMIC
Il bénéficient de niches fiscales.

L'ISF a pour but aujourd'hui d'interdire le droit de propriété aux travailleurs modestes.
L'ISF a pour but de supprimer la classe moyenne qui est la seule à payer réellement cet impôt

Ceux qui paient l'ISF ne sont pas les possesseur de Ferrari mais de logane le plus souvent.
Ils ne vivent pas dans des châteaux mais des immeubles modestes

L'ISF c'est la punition du travailleur
C'est la punition des travailleurs qui ont économisé toute une vie pour ne pas être à la charge de la société à la retraite.
C'est la punition du chef d'entreprise qui a trop travaillé sans délocaliser les emplois et donc qui ne fréquente pas les milieux bancaires à l'étranger.

C'est la punition des gens qui ont voulu créer une famille stable pour l'épanouissement des enfants.
Vivre ensemble sans le déclarer permet d'éviter l'ISF dans la majorité des cas.


Voilà une proposition beaucoup plus égalitaire entre les français
1° Plus aucune déduction fiscale possible sur les revenus
2° Plus aucune niche fiscale
3° Imposition à une TVA très importante des hôtels de luxe, restaurants de luxe, voyages à l'étranger, nouvelles technologies, piscines et de tout autre objet de luxe non indispensable à une vie normale.
4° Taxation très importante de l'entrée en France de produits provenant d'entreprises qui délocalisent et qui font revenir les choses fabriquées en France.
5° Aucun salaire ou revenu dépassant 10 fois le SMIC. Tout le reste à reverser en impôt.
6° Vérification des trains de vie qui ne correspondraient pas aux revenus déclarés. Taxation très importante en cas d'impossibilité de justifier l'origine des fonds.
Exemple posséder une BMW neuve dernier modèle devrait être taxé si la personne est incapable de donner l'origine des fonds.
a écrit le 21/03/2010 à 20:13 :
bien vu
a écrit le 03/12/2009 à 12:44 :
Savez-vous que des femmes de ménages en concubinage qui ont pour tout revenu le SMIC peuvent se trouver à l'ISF ?

Il suffit d'hériter d'une petite maison bien située dans une zone où des promoteurs ont décidé que c'était un lieu unique et d'avoir travaillé d'arrache pied toute sa vie en plaçant quelques petites économies pour ne pas être à la charge de la société à la retraite.

Travaillez, travaillez et économisez et vous serez des gens punis par la France.

Il faudrait que l'ISF ne soit pas demandé aux gens qui sont au SMIC et qui n'ont aucun autre revenu.
Taxer leurs économies revient à en faire des gens à la charge de la société au décès du concubin

Surtout les jeunes profitez de la vie. Ne travaillez pas trop et prenez vos vacances.
Ne pensez pas à votre retraite car au moins vous aurez profité de quelque chose dans votre vie.

L'ISF c'est l'impôt spécial pour les pauvres cons qui ont travaillé toute une vie en se privant de tout pour économiser afin de ne pas être à la charge de la société en étant vieux.

Des avantages fiscaux sont donnés aux riches qui ont des salaires très importants
Mais c'est les gens au SMIC qui doivent payer l'ISF


Demandons ensemble l'abolition de l'ISF pour les gens qui ont pour seul revenus le SMIC

Un riche qui a 800 000 ? de salaire assuré chaque année et qui gaspille son argent sans compter dans les voyages et les plaisirs de toutes sorte ne paye pas l'ISF.
Il peut gaspiller sans soucis car la retraite sera en rapport avec le salaire. Il aura en plus la caisse des cadres

Mais une pauvre femme de ménage qui n'aura pratiquement pas de retraite et qui se lève tous les jours à 5 heure du matin pour aller travailler doit payer l'ISF en gagnant 67 fois moins.


C'est ce qui est appelé en France la justice sociale.


a écrit le 15/10/2009 à 10:21 :
Par exemple , est il normal et volontaire que le dispositif "scellier" censé drainer des capitaux si rares vers l'immobilier locatif si important, ne concerne pas les propriétaires foncier ou autres investisseurs (au sens vertueux)"beneficiaires du bouclier fiscal" ??????
a écrit le 15/10/2009 à 7:28 :
Pardon a l'"espoir" qui m'avait precédé,je suis assez daccord avec son commentaire, mais je ne voulais pas usurper son pseudo bien original pour ce theme
a écrit le 14/10/2009 à 20:21 :
Comment nos responsables politiques pourraient defendre avec autant de "courage "(au mépris d'un risque politique majeur) la promo de j sarkosy.....et prétendre que le risque (politique lui aussi) est trop grand de supprimer l'impot le plus stupide jamais inventé !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je pense qu'il est grand temps de faire un vrai et grand GRENELLE de la fiscalité. Je crois que nous avons taxé trop longtemps ce qui n'aurait pas du être taxé (investissement, travail, etc) et pas assez ce qui aurait du lourdement être taxé (pollution, rente, C02, industries dépassées). Pourquoi déduire les frais de transport dans la déclaration sur le revenu?
Revoir tout le système fiscal.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'impression de me faire arnaquer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comment des politiques condamnés pour abus de confiance,recel dans une affaire de financement occulte de leur formation peuvent encore occupés des postes aussi importants,
et rémunérés par le contribuable.Tout politique ayant eut affaire et condamné par la justice devrait etre inéligible a tout poste politique a vie et interdiction d'exercer un emploi dans l'administration.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Plus personne n'est dupe de la seule finalité symbolique de l'ISF, y compris les classes les plus modestes à qui l'on donnait l'impression de "faire payer les riches" sans pour autant que leur pouvoir d'achat n'évolue.
Par ailleurs, l'ISF, après paiement des fonctionnaires qui s'occupent de sa collecte, ne rapporte quasiment rien: il est temps de supprimer ce symbole "cristalisant".
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Inadmissible de supprimer l'ISF, pourquoi les riches ne devraient plus être solidaires des pauvres? Liberté Egalité, fraternité sont les devises de la France...
La taxe carbone? oui mais:
Comme en tant que citoyens, et consommateurs l'état, et les industriels ne proposent pas d'alternatives non polluantes, je serais obligé de payer, sans avoir le choix... Inadmissible aussi!
Messieurs les politiques, arretez de subir les pressions des industriels et demandez leurs de développer des technologies non polluantes, et pas seulement vis à vis du carbone. Cela fait déja dix ans que j'attends que les industriels français se décident à investir dans les énergies renouvelables, je ne souhaite pas payer pour le manque de discernement de ces gens!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A QUAND LA SUPRESSION TOTALE DE IMPOTS APRES 75 ANS????
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est deja un bon debut.
Il etait temps. Par contre pourquoi reduire l'impot sur le revenu pour la seule premiere tranche ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ah, il découvre, sur le tard, qu'il y a comme un gros problème de justice fiscale?...Ah bon!...nous, ça fait longtemps que nous le savons et que ça nous "hérisse le poil", mais, contrairement à lui et à ses amis, nous n'avons pas le pouvoir direct de faire changer cette situation scandaleuse!...Tout le monde sait bien que rien ne changera en profondeur car ce changement irait à l'encontre des intérêts des "amis des amis": les gens trés riches qui font et défont les gouvernements, en coulisses...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L' ISF c'est une belle bêtise française qui a conduit à l'évasion fiscale et à des effets pervers sur l'économie. Les autres pays d'Europe l'ont compris il ya bien long temps mais nous..... Dur, dur, de changer et modernisé ce pays.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
C'est ça après on va encore taxé plus les plus démunie et les plus riche seront en paie avec tous leur fric faut arreté de lecher les coui... des plus riches et justement les faire taxé plus que les autres personne car ils peuvent eux au lieu de créer des taxe à la con sur tous et n'importe quoi !!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'ai toujous trouvé l'ISF injuste (et je ne suis pas prêt d'avoir à le payer, sauf à gagner à l'euro million), car il pénalise des personnes ayant un bien immobilier reçu en héritage et qu'elle serait dans l'impossibilité de s'acheter avec ses revenus
donc d'accord pour créer une tranche supplémentaire dans les impôts ou bien, de créer une taxe pour "dépenses somptuaires" c'est à dire tout achat (immobilier, bijoux, voiture, objet d'art (sauf pour les musées) etc... à partir d'un certain montant à déterminer)
il est bien évidemment que pour que cela soit possible il faudrait que cette mesure soit adopté par l'Europe entière ; i faudrait aussi que les dirigeants ne puissent "s'offrir" leurs voitures par le biais de leur société ; de cette façon seules les personnes (même les étrangers sur notre territoire)faisant des dépenses "somptuaires" paieraient cet taxe
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ils sont fous.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il est bien triste de voir partir beaucoup de gros contribuables pour la seule raison
qu'aucun de nos dirigents n'a le courage d'en finir avec cet impot injuste:il rapporte peu à l'état ,dégoute les épargants :ils partent sous d'autres cieux plus cléments avec leurs capitaux enrichire les nations voisines plus malignes , qui ont bien compris comment attirer
les" sous "chez eux i!!ils n'y aura bientot plus en France que ceux qui se font assiter mais la plus interressante partie des gros payeurs ne reviendra pas allimenter les caisses qui les payent y c l
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi pas, ce sont toujours les clesses moyennes qui paient. A quand l'augmentation valable des retraites ? Mr le président, revenez sur terre, tout pour les riches et les autres ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
les commentaires sont triées aussi ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
supprimer l'isf en voila une tres bonne idée ;aller un petit pas de courage pour faire avancer la françe
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Trop drôle. Chaque année, il y en a un qui nous la refait. Tantôt c'est Laurence Parisot, tantôt c'est Christine Lagarde. On fait bien monter la mayonnaise, des députés de droite comme de gauche montent au créneau pour nous faire une envolée lyrique et puis flop.
Ne vous inquiétez pas, rien ne changera.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
un impôt qui coûte plus cher à l'Etat qu'il ne lui rapporte est une incroyable erreur pour tout le monde. oui, il faut le supprimer , oui il faut revoir le bouclier, oui il faut céer une nouvelle tranche d'impots sur les très hauts revenus. c'est bien évidemment d'une très grande logique.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
ISF est l'impot démago. Qui coute plus qu'il ne rapporte...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comme par hasard la suppression de l'ISF interviendrait au moment ou la génération des papy boomers viennent à la retraite, donc plus de revenus, uniquement un gros capital qu'ils veulent préserver

génération 68, jusqu'au bout vous aurez sucé la moelle de ce pays
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
j'espere que Mr SARKOSY sera enfin convaincu qu'il vaut mieux supprimer l'ISF et instaurait une nouvelle tranche d'impot pour ceux qui ont de bons revenus,car on peut avoir à payer l'isf ,tout en n'ayant pas un train de vie de riche.
il suffit pour cela d'avoir reçu un bien immoblier en héritage,déja taxé de 30 à 60% ou bien en ayant un bien immobilier qui ait pris de la valeur avec le temps,ne pouvant avoir du cash qu'en vendant ,apres avoir démménagé.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Venez donc tous en Russie : impôt sur le revenu au taux unique de 13 % et pas d'impôt sur la fortune... Là-bas, beaucoup moins de risques et beaucoup plus d'opportunités qu'il n'y paraît, vu de l'Ouest... Mais les français sont frileux, préfèrent rester chez eux, et entretiennent une mauvaise image de la Russie. Boire ou conduire, il faut choisir. Payer de lourdes contributions fiscales et sociales ou s'expatrier, il faut également choisir ! On ne peut pas avoir à la fois le beurre et l'argent du beurre.... Allez, encore un petit effort et les grognons arrêterons de se plaindre de la vie ou de la fiscaité en France !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Heriter d'un bien est peut être la principale inégalité sociale, Pour étayer mon propos, un exemple prenons deux citoyens ayant les mêmes revenus, la même composition familiale l'un hérite d'un appartement l'autre pas. A preuve du contraire le premier a de fait "une vie" d'avance sur le second qui devra emprunter durant 15 20ans ou plus et se priver de petits plus qui donnent des couleurs à la vie.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Comme la justement dit question, preserver et accroitre les situations de rentes issus d'héritage est le principal facteur d'inégalité social, pouvant mettre en peril a long terme la cohésion sociale. Pourquoi taxé autant les revenus du travail et de ceux qui ont créer leur entreprises et si peu les héritages, que veux t-on favoriser le mérite ou la chance dans ce pays ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et ceux qui n'avaient rien au départ, ont travaillé, ont investi ? Ils ont déjà payé l'IR, la TVA, etc.... ils se sont constitués un patrimoine fruit de leur travail, et on les taxe sur une valeur virtuelle puisque non vendue !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
je ne suis pas une riche heritière mais je ne vois pas en quoi il est scandaleux d'avoir plus de chance qu'un autre quand on herite d'un bien. l'egalité est une utopie, il faut lutter contre les inegalités les plus flagrantes mais empêcher les gens de transmettre un bien à leur enfants, c'est n'importe quoi...si vous empêcher à tout prix l'esprit de capitaliser en france, ceux qui ont l'argent ne resteront jamais.
sans vouloir les enrichir plus, je trouve anormal que les successions soient si taxées. et tant mieux si certains heritent d'une maison, durement gané par leur parents quand eux même n'ont pas les moyens de devenir proprietaire.. mettez vous dans le crâne qu'une femme de ménage ne gagnera jamais autant qu'un pdg et n'atteindra jamais un niveau de vie aussi confortable, est ce pour autant qu'elle devrait être taxé de son heritage.. faut pensser dans les deux sens, pénaliser les plus riches ne signifie pas pour autant en france de ne pas pénaliser tout autant les plus pauvres... exemple criant de la classe moyenne qu'on saigne en ce moment à blanc.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Question met simplement un coup de projecteur sur une évidence sans remettre en cause le droit à hériter de ses proches.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Concernant l'héritage, certes à titre individuel il parait normal de vouloir transmettre, à l'echelle d'une nation on ne fait qu'acroitre les inégalités, aujourd'hui avec un bon salaire on ne peut s'acheté un bien immobilier sans s'endetter outre mesure. N'oublions pas que les impots fonciers ont été instauré aprés la révolution afin de corriger les exces ayant aboutit à la séparation de la population entre une population de rentier qui payé relativement peu d'impot et qui posseder beaucoup du fait de leur naissance et une population de travailleur dont la capacité à survivre fut diminuer peu à peu. Nous n'avons vecu que 50 ans depuis la dernière remise à 0 des compteurs.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le probleme c'est que térs souvent le Pdg provient d'une famille lui ayant transmis un heritage financier et culturel... La femme de ménage beaucoup plus rarement... demain, l'enfant du PDG bénéficiera du meme capital culturel qui lui permettra d'avoir des revenus plus important que celui de lenfant de la femme de menage (en moyenne). Une correction de cette inagilités croissante ne me parait pas injuste (dans les pays anglo saxon les impots sur ce type de patrimoine sont trés elevés, c'est ce que l'on nomme la méritocratie)
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ce n'est pas la richesse qu'il faut taxer mais la richesse dont l'origine n'est pas de la responsabilité de celui qui la possede! Demain, si nous avons un bill gates en france, il serait injuste de le taxer. En revanche, je ne vois pas pourquoi l'Etat ne redistribuerai pas les cartes par l'outil fiscal en ayant recours au patrimoine "passif"
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L ISF EST une hérésie économique comme beaucoup l'on expliqué
que dire de ceux qui ont et que l on a incité à épargner pour leur retraite et qui sont taxés 2 fois - trop de fiscalité sur tous les produits financiers, détourne les épargnants vers des solutions alternatives pas toujours très heureuses, mais de grâce que les règles fiscales soient enfin figées pour une bonne fois et pas changeantes selon l'orientation de nos dirigeants - l'épargne est une dissipline de long, très long terme.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faut supprimer l ' ISF et le bouclier fiscal .
Il suffit de porter la dernière tranche de l 'impôt sur le revenu de 40 à 42 %.
Je suis adhérent U M P depuis toujours mais j ' invite tous ceux qui paient l ' ISF à voter à chaque élection pour le candidat qui s' engagera à supprimer cet impôt injuste et qui fait fuir les capitaux .
Monsieur le Président :" si nous avions voulu un impôt socialiste nous aurions voté Royal .
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il est temps de réaliser que nous sommes desormais les seul a payer ISF ! les socialiste espagnol malgré leurs difficultées actuelles l on supprimer à quand la suppression en france ?? et l encouragement à investir dans les pme pmi pour créer des richesses que tous le monde pourra partagés ??
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il n'ya plus grand monde qui paie l'ISF, avec les dispositifs de la loi TEPA et les exclusions en tout genre la recette est trés mince comparé à son impact symbolique et son coût de traitement. Abolissons cet impot inutil et augmentons la taxe fonciere et mettons une taxe sur les residence secondaire !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
M.CHIRAC lors d'une déclaration pompeuse à propos des émissions de gaz à effet de serre dans les divers pays de la planète avait déclaré " ...il y a le feu dans la maison, etc....." Sachons, tous, que le couple CHIRAC se déplace maintenant en Boeing 737, privé, aménagé en appartement, pour aller et revenir de ces villiégatures même quant elles se situent sur l'hexagone. Qu'elle quantité de carbone est ainsi émise par ce type d'avion que des compagnies commerciales affrètent pour 189 passagers???
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Et si la France montrait l'exemple en surtaxant tous les revenus dépassant trente fois le SMIC ? La solidarité ne consiste pas seulement d'en parler !
Il est vrai que les croyances aident à supporter les pires injustices...
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Oui, vous avez raison, il faut supprimer l'ISF et mettre dans la constitution pour donner une garantie aux riches expatriés pour qu'ils reviennent au pays et donner un coup d'arret aux départs des riches ou futures riches. Mais pour ça il faut etre intelligent et courageux et penser pour le bien de son pays et non au pouvoir en faisant faire croire qu'on s'occupe des pauvres.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :

c,est une honte d,avoir travaillé toute une vie,d,avoir économisé sous par sous pour améliorer sa retraite et de se retrouver suivant les cas à payer ce impôt isf aussi injuste
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'ISF est un impôt injuste qui taxe des valeurs totalement "virtuelles" de biens acquis avec l'argent économisé toute une vie avec des revenus sur lesquels l'impôt a déjà été payé. Lea sommes versées sur ces valeurs virtuelles ne sont jamais remboursées (exemple montée puis baisse des prix de l'immobilier, aucun remboursement de l'ISF payée sur ce bien quand il baisse et que le contribuable concerné repasse de ce fait en dessous du seuil). D'autre part il est antisocial. Si vous rencontrez sur le tard la femme de votre vie et décidez d'unir vos vies, vos biens s'ajouteront et vous ferons peut-être entrer dans l'ISF car contrairement aux impôts vous n'aurez qu"une seule part pour les deux personnes! Alors restez célibataire!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Boff la suppression de l'ISF revient à l'actualité à la preparation de chaque budget...C'est un peu l'arlésienne, le monstre du Loch Ness...

Bref CEUX qui villipendent l'ISF dans la majorité, ont le pouvoir de le supprimer, nous, maintenant nous avons la possibilité de les sanctionner votons nul ou contre eux...............!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Boff la suppression de l'ISF revient à l'actualité à la preparation de chaque budget...C'est un peu l'arlésienne, le monstre du Loch Ness...

Bref CEUX qui villipendent l'ISF dans la majorité, ont le pouvoir de le supprimer, nous, maintenant nous avons la possibilité de les sanctionner votons nul ou contre eux...............!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
supprimer l'isf très souvent injuste ! une veuve sans gros revenus qui a hérité paie l'isf ! c'est ok ! mais il fo supprimer le bouclier fiscal qui favorise les plus lotis en ces temps de crise et créer une tranche supplémentaire d'imp^ts pour les hauts revenus et de grâce !! ne plus creer de taxes nouvelles qui freinent la consommation et la reprise de la croissance quand elle reviendra j'espère ! !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
tout a été dit dans les articles parus ici !
en Résumé, la France est le paradis terrestre pour les impots et taxes en tout genre !
il reste à inventer une taxe assise sur une autre taxe et la boucle sera bouclée !
bonjour aux étrangers qui s'installent en France....ils ne savent peut-être pas encore ce qui les attend.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
L'ISF ne sert qu'à dépouillé un peu plus ceux qui ont essayé de faire des éconnomies par le travail durant leur carrière.
Politiciens soyez un peu responsable en le supprimant.Merci.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
simplement pour rappeler à Bob que la TVA sur la taxe locale a été inventée par Charrasse il y a longtemps. C'est indiqué sur la facture d'EdF.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bien sur qu'il faut supprimer l'ISF. Nous sommes le seul payx européen qui pratique un tel impot méme Zapatero le ler ministre socialiste espaggnol l'a supprimé. Il vaur mieux que la France garde les personnes fortunées plutot qu'elles s'expatient pour ne pas payer cet impot injuste. Si toutes les grandes fortuenes revenaient en France, il y aurait par conséquences davantage de comsommation et d'emplois.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo si ce gouvernement avait le courage de supprimer l'ISF impot qui coute plus qu'il ne rapporte. En contrepartie créons une tranche d'impot revenus
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Enfin des élus courageux ! car il va falloir du courage pour supprimer l'impot sur la fortune, car tous les démagos et certains médias vont en profiter pour critiquer et encore pour dire que ce gouvernement ne pense qu'aux riches alors qu'en supprimant cet impot stupide le gouvernement rendra service à tous les francais en évitant l"expatriement des plus fortunés et en encaissant leurs impots pour la France. Et n'oublions que nous sommes les seuls à instaurer un tel impot qui coute cher à appliquer, sa suppression fera donc gagner de l'argent au pays et ainsi à tous les français
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faut encourager les investissements en France, et ce n'est pas en ayant créé l'ISF que l'on y arrivera, bien au contraire, car les franèais qui ont envie d'entreprendre sont découragés car ils savent qu'à la renvente de leur entreprise, ils seront taxer d'ISF ou alors il faudre qu'ils partent dans un autre pays
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
En France on fait la chasse au riches.
On ignore généralement que pour créer un emploi il faut :
- beaucoup d'argent,
- beaucoup de courage,
- l'espoir de récupérer sa mise.
L'Isf (devenu après "incitation à sortir de France", "instrument de spoliation foncière") est responsable de la non-création d'emploi donc du chômage actuel et qui va augmenter.
On ignore également de plus en plus l'orthographe !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Une tranche supplémentaire d"impot à 42 % pourrrait éventuellement etre applliqué pour les très hauts revenus. Les droits de succession sont encore très élevés bien que des efforts aient été faits pour le montant des abattements. Alors pourquoi faudrait il encore continuer à payer l'ISF ? Cet impot est injuste, bete, compliqué et démago.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
J"espère que Mr Sarkosy et son gouvernement suivront les sages propositions de Mr Méhaignerie en supprimant l'impot sur la fortune qui présente plus d'inconvénients que d"avantages pour les français, et qui nous distingue de tous les pays européens et pas dans le bon sens
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Pourquoi pénéliser ceux qui ont fait des économies toute leur vie, en payant des impots, ou qui ont hériter toujours en payant des impots par cet impot imbécile qu'est l'ISF. Heureusement qu'il semble que nous ayons actuellement un gouvernement bien conseillé qui va pallier à cette incohérence. C'est vrai qu'il lui faudra du courage; et de la ténacité.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Quel soulagement pour beaucoups de français imposés à l'Isf depuis peu s'il pouvait etre supprimé. Eneffet il ne faut pas etre super riche pour payer cet impot et pour ceux qui dépassent le baréme de quelques milliers d'euro, quel casse te^te à remplir ce formulaire. Sa suppression ferait le bonheur de beaucoup d'imposables qui ne sont en fait pas des riches.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Bravo Mr. Méhaignerie de vous attaquer à cet impot injuste et complexeSurtout tenez bon et persistez.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je vais en faire hurler plus d'un mais à l'heure où nos finances publiques sont au plus mal, il est vraiment mal venu de supprimer l'ISF; Au contraire, il faut l'augmenter, ainsi que les impôts sur le revenu. Car, et c'est tristement bien français, nous sommes toujours entrain de nous plaindre, de réclamer plus, plus, plus. Il faudra bien un jour que cela cesse, sous peine de voir notre pays tomber en quasi-faillite. Or, il y a de l'argent - le seul patrimoine financier des français, donc hors immobilier - avoisine par exemple les 3200 milliards d'euros !!!!!!! Ne nous leurrons pas, un jour nous devrons payer.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
il me viendrait à l'esprit que le style gouvernemental se confond à celui d'une ploutocratie
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
@Bibi : Est si on te surtaxait toi en particulier? Facile de demander de taxer les autres pour son propre confort. Les nations où il y a le moins de riches ne sont pas celles où il y a le moins de pauvres. Avec l'ensemble des allègements passés la France est revenu dans la moyenne d'imposition des riches des pays qui ont une protection sociale.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Le gouvernement est suffisamment intelligent pour savoir que l'ISF est néfaste à tous points de vues. Son désir de le supprimer est probablement sans équivoque. Comment surmonter les difficultés pour y parvenir, je crois que là est la question. C'est la réponse à cette question et la résolution du problème qu'elle évoque qui distinguera un gouvernement de l'autre.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
I S F : impôt le plus idiot que je connaisse ,exemple: j'ai une voiture qui a 9ans celle-ci cote à l'argus 2000? ,donc je suis redevable
de l' isf. Mon voisin possède un 4x4 neuf valeur 380 000? ,non redevable puisque non imposable à isf de plus au RMI ,question
sans réponse??
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Il faut expliquer aux français que l'ISF n'est qu'un impôt démagogue. Il coûte évidemment beaucoup plus cher à l'état qu'il ne lui en rapporte. Ce coût qu'on finance finalement par d'autres impôts sur le dos de tous les français, n'a d'intérêt que pour les gouvernants qui achètent avec l'argent des français l'espoir d'un ou deux pourcents de voix en plus aux élections.
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
A quand un impôt pour respirer en France.....
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
pourquoi pas une flat tax ?
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
toujours en train de changer les règles de la fiscalité française !!
c'est puant, ils n'ont rien d'autres à foutre au lieu de soutenir les PME et TPE à la place de les assommer de charges ! Quelle incompétence !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Ben voyons, comme ça, les "classes moyennes" qui ne bénéficient pas du bouclier fiscal auront, une fois de plus, le droit d'être plus taxées que les autres !
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
toujours dans le mème sens, ça ne profite qu'aux riches, normal, le capitalisme c'est ça! !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :