EXCLUSIF Air France vend des avions neufs à FedEx

 |   |  267  mots
La compagnie française n'a pu décaler la livraison de deux Boeing 777 cargo d'une valeur de 500 millions de dollars au prix catalogue, alors qu'elle réduit ses capacités dans le fret.

C'est une première chez Air France. La compagnie vient, selon nos informations, de signer avec le géant américain de la messagerie express FedEx la vente de deux Boeing 777 ERF tout cargo neufs d'une valeur de 500 millions de dollars au prix catalogue.

Le prix de la transaction est inconnu, sachant qu'Air France avait déjà bénéficié, en tant que compagnie de lancement, d'un rabais très important. Généralement, il avoisine les 40% pour les transporteurs qui lancent un programme. Cette opération permettra donc de consolider la trésorerie de la compagnie.

Ces deux appareils, prévus dans le plan de livraisons d'avions établi avant la crise pour la saison hiver en cours, n'ont pu être reporté (un est entré dans la flotte fin 2009, l'autre étant encore à Seattle chez Boeing). Ils portaient à sept le nombre d'appareils tout cargo d'Air France alors que la direction a décidé de limiter l'exploitation à cinq avions et de se concentrer sur le transport de marchandises dans les soutes des avions passagers. La compagnie a déjà placé en location un Boeing 747-400F auprès du russe Air Bridge et un deuxième exemplaire suivra en mars.

Cette réduction de capacité et la rationalisation du réseau ont permis de limiter les pertes. Toutefois, "l'activité fret restera lourdement déficitaire sur l'exercice 2009-2010", selon un document interne.

Air France dispose déjà de deux Boeing 777 F. Elle en avait commandé cinq fermes assortis de trois options. La compagnie a une longue expérience de vente d'avions d'occasion mais elle n'avait encore jamais vendu de Boeing 777.

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/03/2010 à 15:35 :
Boeing prevoit une hausse du Fret dès 2010, encore une belle action strategique d'AF que de revendre ses Cargo quand ils vont etre utiles à d'autres ...!
Entre la mauvaise couverture carburant et autres erreurs de gestion, décidement un bien fin stratege que le remplaçant de Mr Spinetta...
Je suis pourtant sûr qu'il aura sa prime de fin d'année, quel exemplarité...
a écrit le 04/02/2010 à 8:55 :
Enfin Air France realise que son core business est le transport de passagers. ceux ci seront peut etre mieux traités.... Laissons trater le fret a des professionnels. Iln'y a pas d'operateurs français, tant pis, FEDEX créé des emplois en France et c'est tres bien.
Regis: arrete de raconter des conneries. Avec tes grands mots de technocrate tu prouves que tu ne connais rien à ce marché......et a rien du tout d'ailleurs. VIVE FEDEX......
a écrit le 03/02/2010 à 21:14 :
AF buying polish LOT ?
no thanks, we don't need French state-owned airlines in our country
a écrit le 29/01/2010 à 22:14 :
AH et c'est A-F qui prétendait expliquer aux italiens d'Alitalia, comment il faut faire pour gérer une compagnie aérienne. Aujourd'hui entre l'Italie et la France ou bien les Pays Bas dans les vols en commun en code sharing, il y a uniquement des équipages et des avions Alitalia, car moins cher que les français ou les hollandais.
a écrit le 29/01/2010 à 16:50 :
Les moyens qu'AF ne peut plus utiliser les vend à des concurrents leur facilitant ainsi la tâche et accélerant la perte de part de marché en faveur de Fedex .... ou va-t-on s'arréter ? et si Renault vendait une usine à Toyota ? c'est pas grave car grace au Plan de Départ Volontaire (quel Oximore car qui de ceux qui vont "bénéficier" du PDV seraient vraiment partis volontairement) Af va faire payer par les régimes sociaux français les emplois qu'elle va supprimer grâce à ces "départs contraints" doux euphémisnes pour ne pas dire licenciements qui est vraiment devenu un gros mot en France. L'emploi de tels circonvolutions linguistiques n'est même plus un cache sexe mais une feuille de vigne !!!!! Il n'ya plus de licenciement mais en 2009 le CAC fait plus 20% et le nombre de demandeurs d'emploi aussi a crû de 20% !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :