United Airlines confirme son redécollage

La compagnie américaine dépasse les attentes des analystes en réalisant au deuxième trimestre un bénéfice net de 430 millions d'euros.

1 mn

(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)

Des avions mieux remplis, des tarifs plus élevés… La recette concoctée par United Airlines pour sortir du rouge a fini par porter ses fruits. La compagnie américaine a même dépassé les attentes des analystes en réalisant au deuxième trimestre un bénéfice net (hors éléments non récurrents) de 430 millions de dollars, soit 1,95 dollar par action. Le consensus tablait, lui, sur 1,75 dollar par action. Il y a un an sur la même période la compagnie avait annoncé 321 millions de pertes nettes (toujours hors éléments non récurrents).

A vrai dire, les trois premiers mois de 2010 avaient déjà été prometteurs. Hors éléments exceptionnels, le groupe avait affiché son premier bénéfice opérationnel depuis 2000. Mais ces résultats confirment que son redressement n'est pas conjoncturel. Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 28,4% par rapport au second trimestre 2009 (5,161 milliards de dollars contre 4,018 milliards un an plus tôt) et sa trésorerie disponible s'est singulièrement étoffée. UAL insiste sur le fait qu'il dispose désormais de 5,2 milliards de dollars en fonds propres.

Ces résultats viennent aussi confirmer le redécollage de la compagnie à un moment clé de son histoire. En mai dernier, la compagnie a finalisé son union avec Continental Airlines. Ce mariage lui permettra de devenir le numéro 1 mondial du secteur. Les dirigeants de la compagnie ont d'ailleurs profité de la présentation de leurs résultats trimestriels pour indiquer que leur projet d'intégration serait finalise « d'ici la fin de l'année".
 

1 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.