Air France-KLM redécolle plus vite que prévu

La compagnie a dégagé au deuxième trimestre de son exercice 2010/11 un résultat opérationnel nettement supérieur au consensus des analystes. Air France KLM revoit à nouveau à la hausse ses objectifs.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

L'horizon s'éclaircit franchement pour Air France-KLM. Alors que l'an passé à la même époque, elle affichait des pertes opérationnelles, la compagnie est parvenue au deuxième trimestre de son exercice 2010/11 à dégager un résultat opérationnel de 576 millions d'euros, nettement supérieur au consensus des analystes qui tablaient en moyenne sur 377 millions d'euros. Ce résultat dépasse même la prévision la plus optimiste (536 millions d'euros). 

L'amélioration sur le trimestre représente 623 millions d'euros. Sur l'ensemble du premier semestre, elle atteint 987 millions d'euros par rapport aux six premiers mois de l'exercice 2009/10. Et encore, ce chiffre prend-il en compte l'effet négatif des perturbations liées aux interruptions de trafic générées par l'éruption du volcan islandais en avril.

Le chiffre d'affaires est également en nette hausse. Sur le trimestre, il a atteint 6,649 milliards d'euros, soit une progression de 18,6% par rapport à la mêm même période de l'an passé. Cette hausse est cependant surtout à mettre au compte de ce qu'on appelle dans le secteur la classe arrière qui pour Air France correspond à ses classes Voyageur et Premium Voyageur.

La performance d'Air France souffre désormais mieux la comparaison avec celles de Lufthansa ou de British Airways, ce qui n'était pas le cas auparavant. Au premier semestre, le résultat net s'élève à 1,03 milliard d'euros grâce à la cession d'actions dans Amadeus (290 millions d'euros sur le trimestre). Ce chiffre prend également en compte l'amende cargo infligée par Bruxelles, qui a obligé la compagnie à passer une provision supplémentaire de 127 millions d'euros.

Fort de ces résultats, Air France KLM estime pouvoir terminer l'exercice en cours sur un bénéfice opérationnel de 300 millions d'euros. Le groupe se donne par ailleurs pour objectif de ramener son ratio d'endettement à 0,5 d'ici le printemps 2014. A cette date, sa marge opérationnelle ajustée devrait dépasser 7%, selon ses nouvelles prévisions.

2 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.