Grève peu suivie à la Poste

 |  | 297 mots
Lecture 2 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Certains employés de La Poste sont en grève ce mardi contre les restructurations de l'entreprise et pour une amélioration des conditions de travail. L'intersyndicale à l'origine de ce mouvement prévoit moins de 30% de grévistes.

Une faible partie des 276.596 agents de La Poste est en grève. Le syndicat Sud prévoit pour la journée de 20 à 25% de grévistes tandis que le direction annonçait, de son côté, un taux n'excédant pas 13,23%. Une manifestation est prévue en début d'après-midi à Paris au départ de la place Denfert-Rochereau. Ces employés répondent à l'appel de l'intersyndicale rassemblant la CGT, SUD, la CFDT et la CFTC. FO, l'Unsa et la CFE-CGC ont aussi lancé un appel à la grève mais séparément. De son côté, la direction de La Poste indique "avoir tout mis en œuvre pour assurer l'accueil de ses clients et la continuité des services".

Au cœur des revendications : 11.700 suppressions de postes suite à des départs non remplacés l'année dernière. Sur la même période, les bénéfices nets du groupe ont augmenté de 3,5%. En 2011, 10.000 nouvelles suppressions de postes seraient attendues par les syndicats. Toutefois, le groupe a annoncé vouloir recruter 4.000 personnes cette année dont 2.500 en alternance. Le groupe a aussi décidé d'investir 1,4 milliards d'euros notamment pour transformer ses bureaux de poste en "Espace Services Clients".

Pour les syndicats, c'est le "malaise des employés" qui expliquerait cette mobilisation. Des conditions de travail plus difficiles et une pression pour augmenter la rentabilité expliqueraient ce malaise. Dans son appel, Sud dénonce ainsi "une explosion de la souffrance au travail dans les services". Le nombre d'arrêts de maladie serait ainsi en hausse.

La dernière mobilisation, concernant la réforme des retraites, avait rassemblé un peu moins de 17% du personnel le 12 octobre 2010. Une autre grève liée au changement de statut de la Poste n'avait aussi rassemblé qu'un faible nombre d'employés (14% selon la direction).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/04/2011 à 6:34 :
Aucun article ne me dit jusqu'à quand elle va durer cette grève. J'ai un coli à chercher et je me suis déjà déplacée deux fois au bureau de poste toujours fermé le 4 avril
a écrit le 29/03/2011 à 21:30 :
Pauvres postiers, du jour au lendemain ils sont passés du statut d'employé public à employé du secteur privé, en clair du jour en lendemain on leur a dit qu'il allait devoir travailler. Mais j'avoue que quand ça fait des années qu'on tire au flanc, avoir une activité professionnelle normale peut être perturbant...
a écrit le 29/03/2011 à 16:56 :
Le malaise n'est pas encore assez violent puisque les moutons supportent encore leurs conditions vu les chiffres...y'a encore de la marge pour la direction....Vas y Jean paul...fais tout peter, les salaries aiment ça....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :