Deux compagnies aériennes portent plainte contre Aéroports de Paris

Selon nos informations Europe Airpost et XL Airways ont déposé un recours suspensif contre le nouveau système de calcul de la redevance de tri des bagages d'Aéroports de Paris qui favoriserait Air France à leur détriment.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Reuters)

Nouveau recours contre Aéroports de Paris (ADP). Selon nos informations, les compagnies aériennes françaises, Europe Airpost et XL Airways ont déposé début avril un recours au tribunal administratif de Paris contre le gestionnaire des aéroports de Roissy et d'Orly, pour suspendre en référé les tarifs de la redevance de tri des bagages à Roissy. La décision est prévue ce mercredi.

Aéroports de Paris a proposé cette année une mutualisation de ces redevances entre toutes les compagnies aériennes, comme il le fait pour un grand nombre d'autres redevances. Jusqu'ici, chaque compagnie payait l'essentiel de ses factures de tri des bagages directement à ADP. Notamment Air France, le plus gros contributeur de ce service, sur les terminaux 2E et 2F de Roissy CDG où transite une partie importante de ses passagers en correspondance.

Air France avantagé ? 

De fait, certaines compagnies qui n'utilisent pas ou très peu ce système sophistiqué de tri des bagages destiné aux vols en correspondances, se retrouvent pénalisées. Basé au terminal 3 de Roissy, où le système d'acheminement des bagages est basique, Europe Airpost verrait sa facture augmenter d'environ 200.000 euros. Celle d'XL Airways bondirait de près 700.000 euros.

Air France serait donc la grande bénéficiaire d'un tel système. ADP, qui ne gagnera pas plus d'argent dans cette histoire, avait décidé de n'appliquer cette tarification que si la Fédération nationale de l'aviation marchande (Fnam) lui donnait son feu vert. Ce qui a été fait. Des partisans d'Europe Airpost et d'XL Airways assurent que cette décision a été prise sous la pression d'Air France, le plus gros membre de cette association.

Aucune des deux compagnies, ni ADP n'ont souhaité faire de commentaire. Par ailleurs Aéroports de Paris a indiqué vouloir céder sa filiale Alyzia (3500 postes) spécialisée dans l'assistance en escale aux compagnies aériennes et dans la sûreté aéroportuaire. Quatre candidats sont sur les rangs dont Swissport et AviaPartner selon l'AFP.

 

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 27/04/2011 à 9:46
Signaler
"avait décidé de n'appliquer cette tarification que si la Fédération nationale de l'aviation marchande (Fnam) lui donnait son feu vert" : l'ex president de Air France est le beau-frere et principal client du president de la Fnam patron de Airlinair !...

le 27/04/2011 à 17:29
Signaler
euh, t'es sûr de ton coup....

à écrit le 26/04/2011 à 20:13
Signaler
ADP fait des cadeaux à AF qui l'a traîné dans la boue pendant la crise de la neige en décembre... c'est beau de tendre l'autre joue

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.