La Ratp propose de créer une ligne directe entre Paris Nord et Roissy CDG

 |   |  351  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La RATP a proposé à la SNCF et aux pouvoirs publics un projet de desserte directe de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle au départ de la gare du Nord. Moins coûteuse que CDG Express, la création de cette ligne aurait aussi, selon le PDG de la RATP, l'avantage d'être opérationnelle d'ici la fin 2013.

La RATP voudrait-elle enterrer définitivement le projet "CDG Express" qui vise à confier à un opérateur privé la desserte ferroviaire de l'aéroport de Roissy depuis la gare de l'Est en une vingtaine de minutes ? Alors que les discussions entre Vinci, le gagnant de l'appel d'offres, et l'Etat piétinent, le transporteur public a en tout cas décidé de proposer une solution alternative. Il suggère de créer avec la SNCF une ligne directe entre la gare du Nord et l'aéroport Charles de Gaulle. Une solution que son PDG, Pierre Mongin, a détaillé lors d'une audition devant la commission du Développement durable et de l'aménagement du territoire de l'Assemblée nationale.

Selon lui, ce projet limitera "les investissements au minimum, probablement de l'ordre de 150 à 200 millions d'euros, pas plus". Une facture nettement inférieure donc au montant du projet CDG Express qui s'élève lui à un peu moins de 800 millions d'euros, dont 120 millions pour l'acquisition des trains.

Autre avantage de cette ligne directe, selon Pierre Mongin, le délai nécessaire à sa mise en route : "C'est un projet qui peut être résolu en deux ans et demi, pour desservir l'aéroport et éviter la confusion des flux avec les bagages et les travailleurs du nord de la région parisienne qui, aujourd'hui, se mélangent dans les trains et pose un vrai problème pour les uns et les autres". Au mieux, CDG Express ne pourrait voir le jour qu'en 2016.

"Etudiée" pour l'instant, cette solution "bute sur les capacités de la gare du Nord mais tout autre destination que la gare du Nord imposerait des ouvrages d'art sur le périphérique ou sous le périphérique", a-t-il précisé aux députés. Selon lui, "quelques travaux" permettraient de trouver la place nécessaire à l'arrivée de ces "trains spéciaux" à la gare du Nord. Pierre Mongin a précisé aux députés qu'il avait proposé cette solution au gouvernement et à Guillaume Pepy, le patron de la SNCF. Sans dire néanmoins comment ces derniers ont accueilli sa proposition.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/06/2011 à 12:12 :
Automatique la ligne ou pas :) ? Parce qu'une ligne en Grève de manière récurrente ou confrontée quotidiennement aux "problèmes de signalisations", aux "incidents techniques"...C'est bon, on connait déjà.
a écrit le 22/06/2011 à 11:12 :
Quelle idée géniale. Ce sera la première fois au monde. Personne n'y avait pensé. Roissy doit être le dernier aéroport au monde à proposer un service aussi lamentable que l'actuel. Même chose à Orly avec la rupture de charge. De toutes façons hauts fonctionnaires et politiciens s'en fichent totalement puisqu'ils ont une voiture avec chauffeur à disposition. Pas étonnant que de plus en plus de passagers fuient Paris.
Réponse de le 22/06/2011 à 12:25 :
+1 , incroyable éclair de génie de la part de la ratp ! 70 euros de taxi a chaque fois que je dois me rendre a CDG car les transports en commun sont lamentables. demandez aux touristes ce qu'ils pensent de leur premier contact avec paris lorsqu'ils empruntent le RER B
Réponse de le 22/06/2011 à 12:55 :
+1
Réponse de le 22/06/2011 à 15:14 :
Moi je ne prends plus les transports pr me rendre a PARIS le rer c une horreur - tous les retraites du 93 se refugient ds le provinces qui ne sont pas encore touchees -

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :