Air France va multiplier les prestations payantes comme les low-cost

 |   |  586  mots
(Crédits : BLOOMBERG NEWS)
S'inspirant des pratiques des compagnies low-cost, Air France annoncera début 2013 une évolution sensible de son offre de services payants. Ces options seront en complément de l'offre existante "tout compris".

Low-cost, compagnies traditionnelles, plus que jamais les modèles convergent sur les vols intra-européens. Alors que plusieurs compagnies à bas coûts comme Easyjet ou Vueling s'approprient des pratiques des compagnies classiques, notamment pour capter la clientèle affaires, les compagnies traditionnelles, elles, se mettent depuis quelques années à vendre en option des services qui jusqu'ici étaient inclus dans le prix du billet d'avions, ou en inventent de nouvelles pour augmenter leur chiffre d'affaires. Ce sont les fameuses recettes annexes, aujourd'hui généralisées à l'ensemble des compagnies à bas coûts mais aussi aux Majors américaines sur leur réseau intérieur.

L'annonce est prévue début 2013

Air France, qui a expérimenté quelques options payantes comme les excédents bagages, un délai de réflexion sur la confirmation d'un billet, le choix d'un siège situé vers les issues de secours ou encore sur un plat amélioré en classe économique long-courrier pour une quinzaine d'euros, s'apprête changer de braquet. Selon des sources internes, la compagnie travaille sur « une évolution sensible de son offre payante pour augmenter les recettes ». La montée en puissance pourrait être progressive. "On va commencer petit avant de faire évoluer l'offre, rendez-vous en janvier", explique t-on.  En cours d'affinage, le projet doit être annoncé en janvier prochain. 

S'exprimant lundi au salon EVP du voyage d'affaires, le PDG d'Air France Alexandre de Juniac a brièvement évoqué le sujet. « Les low-cost sont en train de dériver, pour une partie d'entre elles, vers des pratiques qui nous ressemblent un peu en s'attaquant à la clientèle affaires et nous, nous sommes obligés à l'inverse de faire des offres à options, à des développer des recettes annexes. Pour  Air France on y reviendra en janvier ou en février », a-t-il indiqué. Interrogé, un porte-parole n'a pas souhaité faire de commentaires.

Pour autant, préviennent plusieurs sources, « cela ne remet pas en cause le c?ur du business, le tout compris ». Les options payantes seront un complément, les deux offres tarifaires vont coexister.

Des billets sans bagage? 

Selon certaines sources, le choix d'options payantes  s'ajouterait en supplément de l'offre « tout compris ». "Ce seront des options en plus", indique t-on au sein d'Air France. Pour d'autres en revanche, la compagnie envisagerait de proposer sur le réseau court et moyen-courrier une offre tarifaire inférieure à celle qui existe aujourd'hui, mais qui ne comprendrait pas ni le bagage gratuit ni la plupart des prestations qui sont assorties à l'achat du billet. « Certaines compagnies réfléchissent en effet à lancer des billets sans bagage », confirme en effet un professionnel du voyage, sans citer de noms de compagnies. A cette offre basique dans laquelle, selon les mêmes sources, il n'y aurait pas grand-chose d'autre que le transport, le passager, pourrait acheter s'il le souhaite des services en option, (comme les surclassements par exemple). Quel que soit le scénario, ces services pourraient être achetées très tardivement après la réservation, peu avant le vol, en aéroports ou à bord des avions.

Un marché à près de 20 milliards d'euros en 2011

« Ces recettes annexes ont un effet de levier très fort et elles n'ont de limite que l'imagination des équipes marketing», explique Yan Derocles, analyste chez Oddo Securities. Selon une étude d'Amadeus, le système de réservations des agents de voyages, les revenus annexes ont bondi de 66% entre 2009 et 2011 pour représenter un montant de 18,23 milliards d'euros. Chez Easyjet ou Ryanair, les recettes annexes représentent environ 20% du chiffre d'affaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/11/2012 à 5:42 :
Air France n'a rien compris. Le low cost propose un billet bon marché et des prestations optionnelles.
Air France propose un billet cher sans prestations et va proposer des prestations chères encore en plus.
A votre avis ça va marcher :-(
ça pourrait marcher en situation de monopole, mais la....
Une idée à la quelle ils n'ont pas pensé : mettre un lecteur de carte bancaire sur les toilettes. Sur les longs courriers ça rapporterait.
Toujours la même culture brillante de marketing de l'enarchie ! Un client captif et on l'essore.
Sauf quand il peut aller ailleurs et la mauvaise surprise le client ne se laisse pas faire. Quel dommage pour les stocks options....
a écrit le 21/11/2012 à 19:35 :
Si AF-KLM vise les étoiles, ce n'est pas ainsi qu'il faut procéder mais bon....Faire du low cost en espérant rester une major? dur, dur....je comprends fort bien que sur les vols de moins de 3 heures, nul besoin de manger ( vol intra -EU) mais sur les vols à l'international, le tout compris devrait rester la règle...Aux USA, les services ont fondu mais souvent les prix sont restés très élevés . ertes, on peut trouver des côte est- côte ouest en AS pour quelque 200 dollars mais souvent les prix frisent l'usure sur certaine destinations et à certaines périodes. Les bagages sont facturés, et les plateaux repas sont franchement dégueu....Air Nouvelle Zélande propose déjà ces services à la carte sur tous ses vols Trans -Tasman et Pacifique sauf sur Tahiti...
C'est un principe débile car les hôtesses se baladent avec des cartons sur lesquels les passagers sont notés en fonction de la grille tarifaire et des prestations payés.... un tel à droit aux snacks "gratuits" payés dans le billet, untel n'a droit à rien, un tel autre à droit au repas "gratuit" payé dans son billet, bref....idem pour les bagages et les miles. Car bine entendu pour pouvoir accumuier quelques malheureux miles, il fudra payer plein pot...ANZ appelle cela WORKS + with flexible fare.....mais bon, il rest Emirates entre Sydney, Melbourne et la NZ et sinon Air Pacific ( Qantas, c'est très bien).....Quant à AFKLM, pa ssûr que cela m'encourage a renouveller ma carte Flying Blue.
Réponse de le 21/11/2012 à 23:26 :
J'adhère totalement à ces commentaires...Autant une Grenouille ne peut se faire aussi grosse que le Boeuf autant l'inverse est vrai...D'ailleurs il me semble tant soit peu dévalorisant que AF Compagnie emblématique aille à cette formule...D'autre part il me semble incohérent que AF promet des Repas raffinés sur toutes les classes et opte pour une source de recettes LC
a écrit le 21/11/2012 à 18:59 :
On a compris! Bientôt il faudra payer pour aller aux toilettes, voyager avec une pochette en guise de bagage ect.. Et si on pilote l'avion est-ce que ça serait moins cher?
a écrit le 21/11/2012 à 18:39 :
Le service était déja digne d'une low cost. ça changera pas grand chose.

Par contre j'ai du mal à comprendre la pertinence du business model : prix low cost et salariés qui sont des quasi fonctionnaires donc hight cost.
Réponse de le 22/11/2012 à 0:07 :
Parce que vous en savez quelques choses des salaires des employés!!!
Réponse de le 22/11/2012 à 3:43 :
Renseignes toi au lieu de la ramener blaireau
Réponse de le 22/11/2012 à 7:52 :
atterrissez Antoine75, vous êtes bien mal informé!!!....
a écrit le 21/11/2012 à 17:22 :
PHILOUSURF ,avant tout , commencer à écrire français , quatre fautes en deux lignes , bravo .Ensuite cesser d'écrire des âneries , les pilotes sont parmi les meilleurs , enfin quand vous aurez épuisé votre capacité à dénigrer les entreprises françaises , vous n'aurez plus qu'à demander aux chinois de bien vouloir vous laisser quelques miettes .
Réponse de le 21/11/2012 à 18:12 :
Je ne sais pas s'ils sont les meilleurs. En tous les cas, ils ont pris conscience que la sécurité et le confort de leur passager comptaient avant tout autre considération notamment économique. Rien que cela est plutôt rassurant. Je préfère voyager sur AF que sur une compagnie lowcost comme ryanair.
Réponse de le 21/11/2012 à 18:40 :
C'est ton droit magic mais quand on voit l'historique d'accidents d'air france (rio, canada, concorde etc...) et qu'on le compare à ryanair (aucun à ma conaissance) on se rend compte compte de la vacuité de ton analyse.
Réponse de le 21/11/2012 à 22:51 :
@ magic : Analyse complètement fausse. Ce n'est pas le prix à ce niveau qui détermine le niveau de sécurité. Ryanair autant que les autres low cost savent très bien qu'ils sont "morts" au premier accident. Leurs avions sont les plus neufs possible (question de coûts d'entretien et d'AOG limité). Perso, Ryanair/Easyjet pour les vols Europe. AF quand je veux du direct sur une destination, mais Emirates ou SIngapore pour l'Asie et l'Australie (la BC est au top)
Réponse de le 22/11/2012 à 5:58 :
antoine et totor,
mauvais exemple , ce que vous ne savez pas , c'est que ryanair vient de se faire aligner par le contrôle aérien pour trois demandes d'atterrissage en urgence , cause pétrole insuffisant . Alors si vous aimez jouer à la roulette russe .Par ailleurs , aucune responsabilité d'air france dans le crash du concorde , Toronto , pas de victime , rio ,l'enquête blanchira les pilotes .A méditer , aucun accident AF de 1969 à 2000 .
http://abonnes.lemonde.fr/economie/article/2012/08/16/enquete-sur-ryanair-apres-des-atterrissages-d-urgence_1746463_3234.html
a écrit le 21/11/2012 à 16:00 :
avant tous En premier commencé à être la compagnie la plus sûre et bien formé les pilotes , après peut être envisager des modification de prix. Je ne prend plus air France car en plus trop souvent de grève.
a écrit le 21/11/2012 à 14:44 :
AF a déjà passé le tarif sénior de 60 à 65 ans en toute discrétion.
Réponse de le 21/11/2012 à 15:16 :
Et 67 ans d'ici 3 ans ? (comme les retraites)
a écrit le 21/11/2012 à 14:19 :
Si vous avez d'autres solutions que de devoir faire des économies alors vous êtes Très fort !
Je fais parti du service commercial d'Air France et je suis également délégué syndical à la CFTC alors je suis évidement contre le lowcost mais aujourd'hui l'Europe autorise tout et n'importe quoi, l'état Français en rajoute et les collectivités locales aides financièrement Ryanair quand nous AF n'avons plus aucune subvention...
Alors oui, les conditions se dégradent mais ne soyez pas inquiets, bientôt les Quataries vont acheter la France entière comme ça Air France ou Air Chance comme vous le dite si bien deviendra Air Quatar et vous pourrez changer de nationalité...
Vive la France
Réponse de le 21/11/2012 à 14:52 :
service commercial d'Air France / délégué syndical à la CFTC = oxymore
Réponse de le 21/11/2012 à 15:23 :
Les passagers sont soit sensibles au prix, soit sensibles au service et à la qualité. Ils sont quand même plus sensibles au prix vu le développement des low cost. Soit vous participez à la compétition, loyale ou non, soit vous sortez du marché et donc des écrans radars. Est-ce que la compagnie Air France est armée pour cette bataille ? J'en doute. Lorsque je constate en business class, un prix double que celui de swiss ou de lufthansa, lorsque je constate dans plus de 50 % des cas, la désinvolture des PNC (pas attentionné à leur client passager en business alors qu'il paye plein tarif, je n'ose imaginé en classe éco ...), il ne faut pas s'étonner que vos clients vont voir ailleurs. Et ce n'est pas uniquement la faute aux subventions... Un changement de mentalité, un changement de comportement (les PNC sont normalement là pour apporter un service, pas pour causer du week end entre eux ...) permettra peut être de conserver vos clients.
Réponse de le 21/11/2012 à 15:34 :
Pourquoi oxymore ? Ce n'est pas incompatible !
Un délégué syndical ne doit pas être commercial ? Pourquoi ?
Réponse de le 21/11/2012 à 17:05 :
@ magic du 56 :

Effectivement l'aspect commercial n'est pas du tout à négliger. Néanmoins, la PREMIÈRE fonction des PNC à bord, est d'assurer la sécurité de leurs passagers ... Ce que les dit passagers considérant les PNC comme de vulgaire serveur/serveuse ont énormément tendance à oublier ! Mais je vous l'accorde, assurer la sécurité n'empêche pas de sourire :-)
Réponse de le 21/11/2012 à 18:03 :
Ipod, il n'y a rien de dévalorisant à être serveur/serveuse. La fonction des PNC ne s'arrêtent pas là et en tant que passager, j'en suis bien conscient. La sécurité concerne l'ensemble de l'équipage pour assurer un max de sécurité. Ceci dit, il y a des PNC qui font correctement leur mission et d'autres qui n'ont rien n'a y faire. De rappeler qu'ils doivent être accueillant, d'appeler par leur nom leur passager, d'être attentionné à leur client quelle que soit le vol en classe éco ou en classe affaire, et surtout en classe affaire (prix du billet x 5 !) est le baba pour permettre à cette belle compagnie de survivre à la guerre économique. Moi, je fais parti des clients qui privilégient Air France et suis fier de cette compagnie. Je suis seulement attristé du comportement de certain !
Réponse de le 21/11/2012 à 18:05 :
@ipod: arrétez avec ça! vous savez trés bien que c'est la tarte à la crème du PNC qui n' a pas envie d'en branler une vis a vis du client. Si c'est uniquement pour la sécurité, d'ici quelques années on va remplacer les PNC par des robots hurlant des ordres et emettant des flash de lumière et tout le monde sera content. Noubliez pas qu' en porte d'embarquement a Munich, par exemple, la présence humaine est déja trés réduite avec des portiques automatisés, de même au check-in avec bagages a Orly avec le robot s'occupant de tout....le contact humain etait tellement indispensable à l' enregistrement n'est ce pas? On va se coucher comme on aura fait son lit. Si le PNC est là uniquement pour être désagréable et avoir une étiquette rouge "safety", pas étonnant que le client aille là ou on lui parle bien.
Réponse de le 21/11/2012 à 18:45 :
on voit bien ici l'arrogance du salarié air france.

"Non je ne suis pas serveur moa mossieur" je suis pour la sécurité. Lol

Ce qui est marrant c'est l'absence totale de remise en cause.
Réponse de le 21/11/2012 à 21:20 :
15 Ans de PNC AF. Ravi d'accueillir nos clients ds nos avions, toujours ok pour que leur voyage soit des meilleurs et une grande disponibilité que je sais demander à mes équipes. Oui il y a des personnels qui ont oubliés pourquoi ils étaient payés mais oui il y a des clients malaimables qui en montant ds nos avions n'ont qu'un but: descendre AF. Heureusement ces 2 catégories sont minoritaires. Et si nous nous aimions un peu tous mieux?
Je pense qu'il y a bcp de mauvais esprit parmis certains clients. Dommage car nous avons une belle entreprise... Encore! En ce qui concerne le PNC c'est pareil chez les majors concurrentes et nos grands clients fidÚles qui voyagent avec ces compagnies le savent! Quant au bling bling des moyenne orientales... Et l'exploitation de leur personnel... Un peu de la prostitution masquée: du personnel malléable, corvéable et sous payé pour un résultat certainement fort agréable pour le passager qui pense qu'à sa figure! Malheureusement nous tendons tous à ça et pas seulement ds l'aérien.
Merci à tous nos gold et platinum et aux autres qui agrémentent agréablement notre quotidien professionnel!
Arrêtons de stigmatiser Air France! Thank you!!
Réponse de le 22/11/2012 à 8:46 :
@Icemover: bon commentaire. Je suis d'accord avec toi. C'est sûr que sur les moyen-orientales bling bling si le PNC Indonesien ou Bengali a raté son maquillage obligatoire ou n' a pas fait son sourire robotique au pax, il se prend direct une remontée par la gouvernante Australienne ou Croate. Aprés 15 ans de service avec un appartement partagé a 4 a DXB ou DOH c'est la porte puisque le visa de travail ne sera pas renouvelé...C'est certainement regrettable mais la seule réponse de nous autres occidentaux c'est au moins de réaliser que les pax sont des CLIENTS et pas des assujettis...une flotte d'A380 est déja prête pour capter les clients rois au cas ou nous ne serions pas capables
a écrit le 21/11/2012 à 11:33 :
La sémantique à mach 5 selon Air France qui invente le " tout compris sauf les options "!
a écrit le 21/11/2012 à 10:40 :
Il peuvent même faire payer le papier toilette, je ne prends plus les low cost, et je voyage de moins en moins en avion, cela m'évite de me faire tripatouiller aux contrôles avant les embarquements comme des vulgaires délinquants.
Réponse de le 21/11/2012 à 13:51 :
J'adore prendre l'avion et surtout les contrôles aux embarquements. Je fais toujours bipper le portique pour avoir droit à une palpation en règle....
Réponse de le 21/11/2012 à 14:21 :
Josiane, chier dans votre ben avant la fouille, c'est une option qui relève d'une mentalité low cost
Réponse de le 21/11/2012 à 23:05 :
Restez courtois et correct avec Josiane !
a écrit le 21/11/2012 à 10:05 :
Mais AF ne se lance pas dans le low cost, ils sont déjà dans le low cost dans les vols courts et moyens courriers.
Réponse de le 21/11/2012 à 10:40 :
dans le bas prix oui, dans le low cost non
Réponse de le 21/11/2012 à 12:34 :
Faites un Paris-Nice ou Paris- Toulon ou Toulouse avec AF ou une low cost, la différence c'est un café (Nescafé, c'est écrit dessus) instantané dans un gobelet. Mais il vrai que le prix n'est pas low cost.
Réponse de le 21/11/2012 à 14:05 :
Beaucoup de français font encore la confusion low cost - prix bas. Low cost c'est faible coût de production/exploitation pour l'entreprise ! Et en plus on est sur un forum de La Tribune....
a écrit le 21/11/2012 à 9:47 :
Le paradoxe de cette "évolution" commerciale et tarifaire est que la formule dite "bas coût" qui tire la vedette dans l'aérien (bientôt dans le ferroviaire Français avec l'offre TGV "ouigo") marque la fin d'une époque : celle de l'avion par cher ! La souplesse (d'échange) disparaît ou se négocie (chèrement) ,le confort (place) se standardise ou se paie, les commodités (d'accès) se restreignent ou se tarifient,... Au prétexte d'un modèle vertueux initiés par RYANAIR et EASYJET, nous sommes en train d'imposer de multiples contraintes aux consommateurs ... qui ne seront peut-être pas toujours les gagnants ! Changement de CAP pour tout monde ! Désormais,à nous de vous faire préférer les contraintes !
Réponse de le 21/11/2012 à 13:34 :
Tout à fait. Bientôt vous pourrez voyager pour 1 ? ... debout et à poil, coincés entre les suppléments de tarif pour tout et n'importe quoi (le siège, les toilettes, le fait de porter des habits [ben oui, c'est plus lourd, çà consomme plus de carburant !] et les mesures de sécurité de plus en plus draconienne (à poil, vous ne pouvez pas planquer de bombe !).
a écrit le 21/11/2012 à 9:39 :
finalement chez Air France on commence à réflechir avec la tete et pas avec le bas ventre.
Halleluia braves gens il faut tuer le veau gras.
Paris-La Reunion à ce jour pour 10.000km.environ 800 euro.Paris-Sao Paulo meme distan
ce 1.800 eur.Manque de coherance.
Réponse de le 21/11/2012 à 9:49 :
Même la SNCF n'a plus une tarification à la distance ! Sortez un peu de votre bled...
Réponse de le 21/11/2012 à 11:02 :
Et depuis quand la SNCF est un modèle? faut revenir à une logique de coût / recette point barre. Les maîtres mots :optimisation et rationalisation. Sans sacrifir la sécuriter biensûr....
Réponse de le 21/11/2012 à 11:32 :
on ne détermine pas plus le prix d'un trajet par le nombre de km parcouru que le prix d'une voiture selon le poid de la ferraille ou le nombre de cm ² de l'habitacle ...!!! et ce que veut mettre en exergue 'grincheux', c'est que si même la SNCF a compris cela, eux qui sont loin d'avoir tout compris en économie, alors cela signifie que c'est à la portée de tous !!
Réponse de le 21/11/2012 à 11:45 :
C'est vrai que le carburant utilisé n'est pas une fonction croissante de la distance. On parle de 2 moyens de transport différents. Vous avez juste aucune idée de la façon d'on sont élaborer les tarifications. Probablement fonction de la direction du vent !
Réponse de le 21/11/2012 à 12:23 :
@el diablo : la direction du vent a certainement un impact plus important sur la consommation de carburants que la distance pure !! En ce qui concerne les couts, il me semble savoir que les décollages et atterrissages sont très gourmands en carburant, alors que le vol lui-même, surtout à très haute altitude, est proportionnellement beaucoup moins consommateur ..!! Et puis, de toutes façons, les prix de vente sont liés à la concurrence plus ou moins rude, plus que liés aux coûts !!! (sinon les prix paris marseille n'auraient pas évolués avec l'arrivée du TGV ) Mais bon, puisque vous semblez en savoir plus que tout le monde ...!
Réponse de le 21/11/2012 à 13:48 :
@ lyon69: +1 !
a écrit le 21/11/2012 à 9:02 :
Les économies de bout de chandelle d'Air France la font de plus en plus ressembler à une compagnie low Cost. Derniers exemples en date, il y a 15 jours Paris Biarritz Paris. Si vous ne voulez pas lire l'Humanité ou la Croix mais un quotidien économique ou généraliste, il faut enregistrer dans les premiers passagers... Dans le passé, les enfants avaient un petit jeu pour passer le temps. C'est fini. Economie ! Idem, vos enfants ont intérêt à aimer le café car le matin, il n'y a pas de jus d'orange pour eux...
Réponse de le 21/11/2012 à 13:53 :
Il n'y a aucune honte à lire l'Humanité ou la Croix !
Réponse de le 21/11/2012 à 15:23 :
@Catho CGT : Non bien sur mais convenez que c'est un peu inadapté pour des enfants de 6 ans. Comme le café. Ils n'ont que du café ou de l'eau... Dans le passé, pour les enfants, vous avez un coloriage, un jeu de carte, une "majorette", du jus 'orange... Economies de bot de chandelle qui nous fait préférer les compagnies moins chères.
Réponse de le 21/11/2012 à 22:27 :
Et puis lire l'Huma ou la Croix pour un enfant, cela peut provoquer des vocations...
a écrit le 21/11/2012 à 7:24 :
Franchement avec tous les deboires non rembourses que j ai eu avec AF sur 20 ANS... je prefere toujours payer 50e de plus avec n importe quelle companie qu avec AIR CHANCE....Remarquez d autres companies avec un bon marketing sont pas bonnes non plus, je l ai aussi decouvert c est vrai. De toute facon un bon gateau a emporter en cabine est quasi equivalent a un bon repas en business., enfin presque hein.. Bref AIR CHANCE , j'evite d autant que de ce que j entends malgre les annees ils n ont pas change. Et je les trouve particulierement orgueilleux et penibles surtout avec les exces de bagages. D'autres proposent des solutions plus interessantes.
Réponse de le 21/11/2012 à 7:34 :
Pauvre type ! C'est bien Français ça.
Air France est une merveilleuse compagnie...
Réponse de le 21/11/2012 à 8:05 :
Un bon gateau est quasi équivalent à un bon repas business ? Vous n'avez jamais volé en business alors...
Réponse de le 21/11/2012 à 9:38 :
Vous ne devez pas voyager beaucoup. Air France se classe dans la bonne moyenne, certaines compagnies du Golfe la surpassent, mais essayez les autre européennes et les américaines du nord et vous verrez comment ils traient le troupeau ! Sans parler des low costs ...ou des africaines et certaines chinoises sur les long courriers
Réponse de le 21/11/2012 à 9:42 :
J'ai vole sur long et moyen courriers pendant 42 ans de façon intensive. Je peux vous confirmer que les services et prestations se dégradent d'année en année en classe affaire. Le pire étant sur les moyens courriers. Des petits déjeuners vers 9h30 avec des nouilles à la vinaigrette ne sont pas des plaisanteries. C'est du vécu. Le petit déjeuner étant servi jusqu'à 9h00 et pas après. Des petites brioches de la taille d'une balle de golf (avant découpe), j'en passe et des meilleurs pour des vols de deux heures à 1300? A/R. Une erreur de marketing car les Stes ne voyant plus de service mettent leurs commerciaux en classe eco. D'où baisse des revenus par siège. CQFD. Merci aux services marketing incompétents d'AF qui ne doivent pas mettront souvent leurs fesses dans des sièges d'avion ou alors en première long courrier, peut être !!!
Réponse de le 21/11/2012 à 10:40 :
"Des petits déjeuners vers 9h30 (...). C'est du vécu. Le petit déjeuner étant servi jusqu'à 9h00 et pas après. " Vous souffrez du décalage horaire ???
Réponse de le 21/11/2012 à 12:30 :
Non, je ne souffre pas de décalage horaire, mais quand vous prenez l'avion, en faisant un compte à rebours, vous devez être une heure avant à l'aéroport, vous devez vous rendre à l"aéroport, vous vous levez, vous habillez et vous lavez. Autrement dit quand l'avion n'est pas en retard, ce n'est pas le plus fréquent sur les moyens courriers qui viennent déjà d'une autre ville européenne, vous êtes debout au moins trois heures avant de prendre l'avion et la collation à bord est un petit déjeuner pour vous Donc un départ vers neuf heure fait que vous prenez votre collation/petit déjeuner à bord de l'avion vers 9h30, quand tout va bien. A ce moment là des nouilles à la vinaigrette ou équivalent c'est beurk !!!
Réponse de le 21/11/2012 à 21:27 :
mais alors pourquoi écrivez-vous qu "Le petit déjeuner étant servi jusqu'à 9h00 et pas après. " ???
a écrit le 21/11/2012 à 6:32 :
Aux USA, seule la classe "first" , comparable à une super économie, offre encore boissons et repas....la "main cabine" n'offre quaisment plus rien. Les prix sont certes inférieurs mais certains billets en fonction des dates et sur certaines destinations sont très élevés . Il n'est pas rare de devoir payer un AS IAD-Hawaii plus 1300 $ avec zéro prestations ( ni bagages ni repas). Alors copier les compagnies US...hmmm Si AF se lance dans cette bataille, pas sûr qu'ele puisse redorer son blason.....aucune compagnie US n'est dans le top 10, ni 20 d'ailleurs.. et pour cause. Alors si AF se lance dans le low cost, je ne vous dis pas...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :