SNCM : Dufour n'est pas reconduit

Le conseil de surveillance de l'entreprise s'est réuni aujourd'hui pour examiner le renouvellement du mandat de Marc Dufour. En désaccord avec son actionnaire à 66%, le patron de la SNCM risquait de ne pas être reconduit. Dans ce conflit, c'est l'Etat qui s'est placé en arbitre.
C'est l'État qui a joué le rôel d'arbitre en s'abstenant de soutenir le renouvellement du directoire présidé par Marc Dufour. (Photo : Reuters)
C'est l'État qui a joué le rôel d'arbitre en s'abstenant de soutenir le renouvellement du directoire présidé par Marc Dufour. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)

On le préssentait. C'est désormais officiel. Le directoire de la SNCM, présidé par Marc Dufour n'a pas été reconduit par le conseil de surveillance, réuni lundi à Marseille.

Ce sont en effet les trois représentants de l'État, comme on pouvait s'y attendre, qui se sont abstenus, selon les sources syndicales, qui ont été les premières à rendre la nouvelle publique.

"Mettre un terme à la quasi-paralysie"

Dans un communiqué, divulgué par la suite, le secrétariat d'État aux Transports a précisé que cette abstention n'est "ni un vote de défiance ni d'indifférence à l'égard du directoire sortant". Mais, "il était important de mettre un terme à la quasi-paralysie qui menaçait la société", a-t-il précisé.

Un nouveau directoire pour "construire un avenir"

"Nous souhaitons permettre à la SNCM de se construire un avenir, qui ne soit ni la liquidation, ni la fuite en avant", a indiqué de son côté dans un communiqué le PDG de Transdev, Jean-Marc Janaillac. "Nous allons donc désormais pouvoir travailler sereinement dans l'intérêt de la compagnie, de ses salariés et de ses clients", assure-t-il.

Selon le secrétariat d'Etat chargé des Transports, un nouveau conseil de surveillance se tiendra le 28 mai, afin de nommer un nouveau directoire.

>> Lire Le patron de la SNCM sera-t-il renouvelé ?

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 14/05/2014 à 14:50
Signaler
La question ce n'est pas le Directoire, c'est quelle directions? Que veut l’État? Il veut couler la SNCM, non pas pour les raisons évoquées par des internautes peu informés ou à la solde d'autres intérêts, mais parce qu’il faut sauver le concurrent ...

à écrit le 13/05/2014 à 17:24
Signaler
La SNCM est déjà coulée. Les frasques de ces messieurs nous ont coûté très cher, mais ils n'ont rien compris. Ils continuent leur petit manège. Et les clients ne veulent plus être les otages de ces messieurs, et la plupart des passagers pour la Corse...

à écrit le 13/05/2014 à 9:25
Signaler
Merci la CGT !!! Après la faillite économique des grands ports Français, après Goodyear, la SEITA, PSA Aulnay et bien d'autres encore, la CGT aura eu la peau de la SNCM !!! Mais comme les syndicalistes sont des employés protégés, ils se retrouveront ...

à écrit le 13/05/2014 à 8:35
Signaler
la on entend pas monsieur DE montebourg pour l'instant il prefere essayer d'obliger des societes privees a rester francaise§§§§§ mais on ne le voit pas dans des societes qui coutent beaucoup d'argent aux contribuables il est vrai que c'est le voeux d...

à écrit le 13/05/2014 à 8:28
Signaler
Fermer la Sncm permettrait peut être de faire redescendre les Marseillais sur terre. Il y a vraiment un problème de mentalité dans cette ville dont le potentiel économique et culturel est largement en deçà de ce qu'il devrait être.

à écrit le 13/05/2014 à 8:06
Signaler
fermer ce bazar qui perd de l argent depuis trop longtemps !! la CGT a gagné la société est morte et on en a marre de payer

à écrit le 13/05/2014 à 4:33
Signaler
Les représentants de l'Etat se sont abstenus COURAGEUX les inutiles représentants!!!!. Un nouveau départ pour al SNCM oui le nième mais dans le fond de futures grèves car cette entreprise n'est plus viable dans son état actuel et les gouvernements de...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.