Lufthansa se lance sur le low-cost long-courrier

 |   |  526  mots
(Crédits : reuters.com)
Le groupe allemand étudie le lancement d'une offre long-courrier à bas prix. Des discussions avancées sont en cours avec Turkish Airlines pour mener à bien ce projet qui, s'il est validé, verrait le jour en 2015.

Du low-cost ou du charter long-courrier, un mélange des deux ? Les projets de Lufthansa sont encore très flous après la présentation de la direction, mercredi, des projets de développement du groupe dans les vols à petits prix. Mais la compagnie a néanmoins indiqué qu'elle comptait lancer une offre à bas prix sur le segment loisirs long-courrier. 

"Il existe des marchés où nous pensons que la marque Lufthansa est importante. Dans d'autres marchés, nous pensons que la sensibilité aux coûts est tellement forte que nous n'avons pas besoin d'une marque délivrant un service complet", a déclaré le président du directoire, Carsten Spohr.    

Plus d'avions pour Germanwings 

Lufthansa a annoncé le lancement de "Wings", une sorte de holding qui regroupera les vols à bas prix assurés ses filiales Germanwings et Eurowings, auxquelles Lufthansa va transférer une partie de ses appareils.

La compagnie à bas coûts Germanwings, qui s'est vue confier l'ensemble de ses vols court et moyen-courrier de Lufthansa, à l'exception de ceux alimentant les hubs de Francfort et Munich, verra ainsi sa flotte étendue jusqu'à 60 appareils, contre 50 actuellement. Ses coûts sont inférieurs de 20% par rapport à ceux de Lufthansa. Ceux d'Eurowings, la filiale régionale, sont encore 20% plus faibles.

Eurowings sort des frontières allemandes

Eurowings, qui effectuait jusqu'à présent des vols depuis l'Allemagne vers le reste de l'Europe, opérera, à partir du printemps 2015, jusqu'à 23 avions Airbus de type A320, dont 13 proviendront de Lufthansa. Ces avions, dotés d'une capacité plus importante que sa flotte actuelle, permettront de réduire les coûts. Eurowings, dont des CRJ assurent aujourd'hui des vols pour Germanwings, pourra désormais se développer au départ d'autres pays que l'Allemagne, à commencer par Bâle, en Suisse  l'an prochain.

Turkish Airlines dans la boucle

Le groupe compte également proposer pour la première fois une offre à bas prix sur des liaisons intercontinentales. Il étudie actuellement la possibilité d'opérer, sous un nom encore inconnu, ces vols avec un partenaire. "Des discussions avancées sont en cours avec Turkish Airlines", a concédé Carsten Spohr. Un scénario surprenant dans la mesure où la compagnie allemande avait coupé une partie des ponts avec son partenaire turc, dont le fort développement en a fait davantage un concurrent qu'un allié.

Air Berlin dans le viseur

Cette nouvelle offre long-courrier doit être lancée à l'hiver 2015 avec jusqu'à sept appareils gros porteurs de type Boeing 767 ou Airbus A330. Une "Condor" (ancienne filiale charter long-courrier de Lufthansa vendue à Thomas Cook) des temps modernes ? Certains observateurs le pensent. En attendant, avec cette offre, Lufthansa vient défier Air Berlin présente également sur les vols long-courriers.

Après avoir revu à la baisse ses prévisions de bénéfices pour 2014 et 2015, Lufthansa a réitéré ses nouveaux objectifs, dont un bénéfice d'exploitation d'un milliard d'euros pour cette année. Pour les respecter, et tout de même investir dans les modifications de son offre, le groupe va réduire ses capacités en supprimant cet hiver 10 avions par rapport aux projets initiaux dans les activités passagers et fret de la filiale Lufthansa.

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/07/2014 à 7:56 :
J'ai voyagé avec Lufthansa récemment. bravo, le service est déjà vraiment low cost....il n'y a que le prix du billet qui ne l'est pas encore...Deutsche Qualität : grosse plaisanterie marketing! :
a écrit le 10/07/2014 à 11:36 :
Condor Flugdienst était exactement le type de compagnie que Lufthansa veut lancer maintenant....alors pourquoi l' avoir vendu à Thomas Cook? pour une fois les germains sont aussi désorganisés que les Français
Réponse de le 10/07/2014 à 13:44 :
C est exact! La faute est comme souvent à chercher chez des syndicats radicaux et monopoliste ici cockpit! Et aussi les fautes énormes de Frantz !
Réponse de le 11/07/2014 à 6:16 :
À moins que ... La vendre pour engendrer du cash, se developer, recréer une nouvelle, la développer, la vendre pour générer du cash, ... Peut être plus malin qu'AF ... ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :