Uber se lance dans le covoiturage ?

 |   |  164  mots
Combiné à uberPOP et au développement des VTC, uberPOOL a l'ambition de révolutionner la mobilité urbaine et de retirer 800 000 voitures de la circulation à Paris d'ici fin 2016, explique Thibaud Simphal, DG Uber France.
"Combiné à uberPOP et au développement des VTC, uberPOOL a l'ambition de révolutionner la mobilité urbaine et de retirer 800 000 voitures de la circulation à Paris d'ici fin 2016", explique Thibaud Simphal, DG Uber France. (Crédits : Reuters)
La start-up au service controversé UberPOP vient de lancer à Paris une nouvelle offre d'auto-partage, UberPOOL. Elle table sur le transport de trois passagers en moyenne par trajet.

Uber n'arrête jamais. Un mois après avoir été condamnée par le tribunal correctionnel de Paris à verser 100.000 euros d'amende pour son service très controversé uberPOP, la filiale française de la start-up américaine lance une nouvelle offre uberPOOL accessible via son application mobile dès le 14 novembre.

Révolutionner la mobilité urbaine

Après San Francisco, Uber a choisi Paris pour lancer  sa nouvelle solution permettant à des utilisateurs se rendant dans la même direction de voyager avec le même conducteur uberPOP et donc de partager le coût du trajet. Uber promet ainsi jusqu'à 50% d'économies par trajet, en tablant sur le transport de 3 passagers par trajet en moyenne, contre 1,3 pour une voiture individuelle et 1,7 avec uberPOP.

"Combiné à uberPOP et au développement des VTC, uberPOOL a l'ambition de révolutionner la mobilité urbaine et de retirer 800 000 voitures de la circulation à Paris d'ici fin 2016", explique Thibaud Simphal, le directeur général d'Uber France, cité dans le communiqué.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :