Ikea France va commercialiser des panneaux solaires "clé en main"

 |  | 234 mots
Lecture 1 min.
L'entreprise s'associe pour l'occasion avec Voltalia, acteur international des énergies renouvelables.
L'entreprise s'associe pour l'occasion avec Voltalia, acteur international des énergies renouvelables. (Crédits : Ints Kalnins)
Le géant suédois propose, dès ce mardi, un service d'installation de panneaux solaires, avec la promesse de réduire sa facture d'énergie de 50%, et de rentabiliser le dispositif d'ici 7 à 10 ans en moyenne.

Le géant suédois de l'ameublement Ikea va commercialiser à partir de ce mardi "un service clé en main d'installation de panneaux solaires pour les particuliers", qu'il promet "rentable en 7 à 10 ans en moyenne", selon un communiqué ce mardi.

"Ce service a pour objectif de rendre l'installation de panneaux solaires plus simple et accessible", détaille Ikea, selon qui "le client peut réduire la facture d'énergie de 50% en moyenne grâce à l'autoconsommation et la revente du surplus d'électricité produit".

Lire aussi : Les petites unités solaires vont doper les énergies renouvelables

Deux types d'offres

L'entreprise, qui s'associe pour l'occasion avec Voltalia, acteur international des énergies renouvelables, propose deux types d'offres, une "pour s'adapter aux toitures les mieux exposées, à partir de 6.990 euros pour 6 panneaux, et 7.990 euros pour 9 panneaux", une autre "s'adaptant à différents types de toits, avec du matériel pour optimiser la production et l'autoconsommation", 1.000 euros plus cher.

Ikea annonce des garanties dont "5 ans pour le service après-vente tout compris", "5 ans de garanties de performance" lors de laquelle "s'il y a une différence entre la performance annoncée lors du devis final et la production réelle de l'installation, le client se verra rembourser la différence", "10 ans minimum de garantie du fabricant sur les composants [panneaux et onduleur]" et "25 ans de garantie sur la performance des panneaux".

Lire aussi : Le solaire a progressé en 2019... tout comme le charbon

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/09/2020 à 20:25 :
Y a des kits verticaux pour les grandes terrasses aussi ?
a écrit le 22/09/2020 à 13:18 :
Beaucoup trop cher pour du matériel Chinois et non rentable si rachat d'électricité non subventionné. Il vaut mieux investir dans un EPR. Au final (et malgré les surcoûts !) on est sûr d'avoir du jus toute l'année.
Quant à l'esthétique des panneaux solaires sur un toit...un désastre !±
Réponse de le 22/09/2020 à 13:50 :
L'esthétisme est une histoire de gout : je trouve les panneaux solaires beaucoup plus esthétiques que des disque d'antenne satellite !!!
Réponse de le 22/09/2020 à 16:55 :
Valbel89 , vous devriez également vous posez la question des conditions de construction du seul et unique EPR actuellement à Flamanville !
Les coûts de production seraient d'environ 120€ le MW produit soit juste le double de certaines ENr qui se dispensent désormais de subventions !
Certes , les modules solaires sont très majoritairement construits en Asie mais posez-vous la question de la longévité et des coûts d'exploitation du solaire (plusieurs décennies).
C'est également sur la DUREE que la performance se joue et là , les ENr ont une longueur d'avance sans compter le facteur risque industriel que les populations n'osent envisager sauf celles de Tchernobyl et de Fukushima.
Quant à l'esthétique , vous me permettrez d'émettre quelques doutes surtout quand on voit les forêts de pylônes THT (80 mètres de haut) à la sortie des centrales que le solaire sur toiture évite puisque la production est majoritairement consommée sur place.
a écrit le 22/09/2020 à 11:50 :
C'est la ou l'on comprendre le niveau de ceux qui nous dirigent !

Il suffit de comprendre qu'hormis copier, les hauts fonctionnaires n'ont d'utilité que pour eux mêmes.

Ce que j'avais pu comprendre dans le développement techno, comme pour le pouvoir actuel, l'impotence de prospective, de prise de risque de pantouflage permettant de se faire de l'oseille sur le système, a part cela, rien ....

Et les start up ici seront racheté car l'élite actuelle n'a pas de vision, est rentière donc ne prend jamais de risques et pour le développement, des clones monoculturalistes du coup n'espérez pas dans la création d'emploi ou dans le développement, l'aristocratie stato financière hormis filer du fric a ses potes, est en incapacité de dessiner le futur.

J'ai pu le constater pour le développement, tare de ceux qui prétendent conduire une voiture sans savoir ou ils vont.

Du coup, vous pensez que tout ce qui se fera le sera par qui? que tout l'oseille qui est mis dans le système pour les entreprises vont servir a quoi?

Nous pouvons constater le vide d'innovation et la vente comme alcatel, de technologies par ceux (hauts fonctionnaires qui ne captent rien ).

Il n'y a plus de roi en france, mais une royauté dans l'économie, ce qui est l'inverse dans les autres pays européens.

Et comme le roi n'est pas visionnaire, nous pouvons dire que le roi est nu comme nous le serons dans l'avenir ! (enfin moi, disons que j'ai projet de vivre ailleurs) pour justement sortir de la léthargie de cette aristocratie de constat, mais jamais en anticipation. Copier, mais pas innovateur, voici le système dans lequel nous sommes !

Du coup, tout ces investissements qui se font a présent le seront par ceux ayant une mentalité a l'opposé de la caste.
Réponse de le 22/09/2020 à 12:51 :
Perso je trouve l'idée d'IKEA Bonne quoique je doute du payback annoncé.
Après votre charge aurait du être réservée à un article concernant plus son sujet.
a écrit le 22/09/2020 à 11:12 :
6 panneaux 7000 balles, à moins qu'ils soient bien plus grands que la moyenne ben on y est pas encore à l’énergie renouvelable moi je vous le dis !
a écrit le 22/09/2020 à 11:02 :
"avec la promesse de réduire sa facture d'énergie de 50%, " jusqu'à 50% voire plus ? Ceux qui se chauffent à l'électricité (radiateur "grille pain", ballon d'eau chaude) ça va être difficile.
J'ai le soleil en début d'apm et jusqu'au coucher derrière la montagne en face, j'imagine qu'ils étudient l'exposition de leurs clients pour estimer l'énergie espérée.
J'ai déjà réduit de ma conso 20% en remplaçant ma VMC (chauffage gaz).
"Clé en main" à poser soi même, faire des trous dans la toiture et les branchements électriques (point faible quand mal fait = incendie, forts courants circulant) ?
Des endroits où ça serait utile et efficace (selon l'orientation, bien sûr) ce sont les parkings de grande surfaces, ombrage en été pour les voitures garées dessous (moins de clim ensuite) et énergie produite sans "gâcher" d'espace végétal. A Corte (Corse) c'est agréable même hors saison, dès que le soleil tape.
En hiver avec le soleil bas ou masqué ça ne doit pas produire beaucoup, le secteur est indispensable pour dépanner (et absorber les excès d'auto-production).

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :