Le russe VimpelCom obtient le feu vert pour acheter Wind

 |   |  177  mots
Copyright Reuters

À l'issue d'une virulente bataille entre ses deux principaux actionnaires, le russe Alfa et le norvégien Telenor, VimpelCom va devenir le sixième opérateur de télécommunications au monde. Jeudi, 53 % des actionnaires du groupe russe ont approuvé l'acquisition de Wind Telecom, la société regroupant les actifs dans les télécoms du milliardaire égyptien Naguib Sawiris. Celle-ci chapeaute 51,7 % de l'égyptien Orascom Telecom, le premier opérateur du monde arabe présent dans plusieurs pays africains, asiatiques et au Canada, ainsi que 100 % de l'Italien Wind Telecomunicazioni.

Ce rachat à 6,5 milliards de dollars réalisé en titres et en numéraire doit être clos d'ici à la fin du premier trimestre et permettre au groupe fusionné de revendiquer 173 millions d'abonnés dans la téléphonie mobile, des ventes annuelles de 21,3 milliards de dollars et de réaliser des synergies d'environ 2,5 milliards de dollars. Opposé à l'entrée de VimpelCom sur le marché italien, le groupe Telenor veut encore tenter d'empêcher sa dilution occasionnée par lopération et a saisi la Cour d'arbitrage international de Londres.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :