Bouclier toulousain pour le cloud français

 |   |  387  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Petite société toulousaine spécialiste de la sécurité informatique, i-TrUST a été choisie par l'état pour protéger le cloud computing français grâce à son projet Secured Virtual Cloud (SVC).

Une start-up au chevet d'un monumental projet informatique français : I-Trust, jeune pousse toulousaine de 12 salariés, vient de signer une convention avec l'État français via le Fonds national pour la société numérique (FSN). « Nous allons créer un coffre-fort pour les données hébergées sur Internet, explique Jean-Nicolas Piotrowski, directeur général de l'entreprise. Aucune attaque, aucune intrusion ni aucun détournement de données ne seront possibles. »Le projet SVC est proposé par un consortium qui fédère dix laboratoires et sociétés dont Bull, acteur historique des systèmes d'information en France. Ce qui séduit le FSN dans ce projet, « c'est qu'il utilise une vraie rupture technologique », affirme Jean-Nicolas Piotrowski.
Une des innovations développée par I-Trust depuis quatre ans relève de l'analyse comportementale des données et permet de détecter des virus non répertoriés. « Nous détectons les attaques virtuelles avant qu'elles n'aient des conséquences et nous repérons les moindres ''mouvements'' suspects de données », précise Jean-Nicolas Piotrowski. Pour réaliser cette mission, I-Trust va utiliser et développer son logiciel Ikare, déjà utilisé par EADS, les...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :