La taxe carbone reportée voire enterrée

Nicolas Sarkozy déclare en effet qu'avant de la mettre en place en France, il veut qu'elle soit instaurée au niveau européen, en particulier aux frontières de l'Union afin e taxer les produits venant de l'étranger ne respectant les normes environnementales requises.

1 mn

(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)

Dans sa grande interview au Figaro Magazine, Nicolas Sarkozy, en annonçant une pause dans les réformes fin 2011, une fois bouclées celles sur les retraites et sur la dépendance, enterre quasiment un de ses projets les plus controversés au sein des entreprises : la taxe carbone.

Il déclare en effet qu'il souhaite avant de la mettre en place prendre le temps de la concertation française et européenne. En clair, avant de l'imposer en France, il veut qu'elle soit instaurée au niveau européen, en particulier aux frontières de l'Union afin de taxer les produits venant de l'étranger ne respectant les normes environnementales requises.

Mais obtenir un accord à 27 sur le sujet promet d'être compliqué. La taxe carbone en France n'est donc pas pour demain. Le patronat, notamment le Medef, qui s'était insurgé contre le projet va pouvoir se frotter les mains.

Le gouvernement et le Chef de l'Etat s'étaient fait sévèrement taclés sur ce dossier fin 2009 par le Conseil constitutionnel qui avait retoqué la première mouture du projet car il n'imposait pas d'emblée la taxe carbone aux grandes entreprises.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 12/03/2010 à 13:24
Signaler
Avant les élections il lève le pouce comme le fit Néron, pour mieux pouvoir l'abaisser ensuite. Entre ce que lui "veut et ce que les autres voudraient, il y a tout un fossé. Il n'y a pas de "moi je" mais du "nous voudrions" au niveau européen Une pa...

à écrit le 12/03/2010 à 7:15
Signaler
sarko recule juste avant les élections !en fait , il lui faut trouver de l'argent alors tous les moyens sont bons : que va-t-il trouver maintenant ? ses promesses étaient bidons : je n'augmenterai pas vos impôts,? mais au moins 22 taxes ont été mi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.