Les ventes de voitures électriques triplent en France... mais restent marginales

 |   |  285  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La Bolloré Bluecar est le plus "populaire" des modèles électriques. Mais ce boom ne doit pas occulter la faiblesse des chiffres bruts : à peine 1.200 immatriculations sur trois mois dans l'Hexagone. Soit 0,24 % du marché.

Bonne nouvelle pour l'environnement : les immatriculations de voitures particulières électriques ont été multipliées par 2,5 en France au premier trimestre. Mauvaise nouvelle : il s'en est écoulé 1.200 à peine ! Soit 0,24 % des ventes totales, selon les statistiques du CCFA (Comité des constructeurs français). Rien à voir d'ailleurs avec un éventuel engouement des clients. Non, la forte progression provient de la Bolloré Bluecar et du système de mise à disposition de véhicules Autolib. La Bluecar s'octroie près de 60 % des immatriculations de modèles "zéro émission" en France au premier trimestre (704).

Chute des Peugeot et Citroën

En deuxième place, très loin, vient le véhicule Mia de Heuliez (130). La première vraie voiture, achetable par un client particulier, est la Nissan Leaf (128 immatriculations seulement), devant la Peugeot Ion (84) et la Renault Fluence (79). La Citroën C Zéro, soeur jumelle de la Peugeot Ion et comme elle produite au Japon chez Mitsubishi, a généré 56 immatriculations. Et encore. La Ion est en chute de presque moitié sur un an. La C Zéro plonge même de 77 %. Pas vriament un succès.

Hybrides à la peine

Les modèles hybrides (thermique-électrique) ont représente pour leur part 4.353 immatriculations en France sur les trois premiers mois de 2012. Soit 0,85 % du marché. Dans le même temps, les diesels classiques ont généré près de 372.000 ventes (73 % du marché) et les véhicules à essence 127.700 (25 % du marché). Il y a donc encore une sacrée marge de progrès ! L'électrique bute sur les prix de vente, la très faible autonomie et le temps de recharge trop long, le manque d'infrastructures... et la méfiance du public vis-à-vis d'une technologie radicalement différente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/05/2012 à 17:32 :
La voiture électrique représentera 10 % du marché dans 3 ans, 20 % environ jusqu'aux deux années suivantes puis 30 % sur les 2 autres.... mais pas forcément pour les particuliers. En effet la cible principale et logique correspond aux flottes d'entreprises. Elles ont un rayon d'action qui y est adapté et la souplesse nécessaire au financement locatif et à l'évolution des différentes versions. Par ailleurs le problème humain a été à juste titre évoqué. c'est la responsabilité des constructeurs, ils l'assument sans pour autant pouvoir modifier le fond de l'équation : un véhicule électrique se fabrique 3 fois plus vite et est 2 fois plus fiable qu'un véhicule thermique.
On comprend qu'il est nécessaire de se hâter lentement tout en respectant le plan établi. Le marché français sera donc bloqué pour l'essentiel à 70 % ce qui veut dire que la part des constructeurs étrangers sera limitée à 4 % si PSA et Renault Alliance maintiennent leur part atmosphérique à 50 %. Inutile de dire que nous ne pourrons plus accepter qu'un seul américain, un seul japonais, un seul coréen, un seul allemand, etc. Encore cet unique constructeur devra subventionner ses voitures car ce seuil est sous le point mort moyen. Chacun prend donc un certain nombre de dispositions : Fiat avec Chrysler, Gm avec PSA, Dailer avec Renault Alliance....
a écrit le 02/05/2012 à 14:05 :
Ils veulent réduire la production d'électricité alors ,où est la logique ? En ville aucune voitures ;tram ,bus vélos ,et c'est tout .
Réponse de le 02/05/2012 à 15:16 :
C'est pas la production d'électricité qu'il faut réduire, mais la consommation d'énergie, nuance.
C'est pas totalement la même chose
Réponse de le 03/05/2012 à 3:18 :
En réduisant la consommation on réduit de facto aussi la production et les importations donc c'est bénéfique à la balance commerciale.
a écrit le 01/05/2012 à 9:46 :
Voilà les médias français et vous n'êtes pas le seul : la SEULE voiture française qui marche et qui taille des croupières à la mini, vous la traitez de "chic et snob" !
J'ai bien raison de dire que les médias français oeuvrent contre notre pays et les économiques en particulier à la solde des anglo saxons !
Il serait temps de donner leur indépendance aus journalistes ... et qu'ils redeviennent Français...
Et après on s'étonne qu'il y ait du CHOMAGE
a écrit le 01/05/2012 à 9:02 :
Le niveau de ventes des voitures électriques est epsilonesque, aussi, parce que Chevrolet ne vend plus, depuis de longs mois, la seule voiture qui interesse les consommateurs : la Volt

Je suis surpris que votre journal n'ait pas signalé cette situation qui relève soit de la sécurité, soit du blocage des autorités (quid de la tipp ?). Votre article me semble fait un peu rapidement
a écrit le 01/05/2012 à 7:41 :
j'aime beaucoup mais quand les centrales nucleaires seront stoppées ou rechargerons nous car nous serons des millers a revenir du travail a 19 et là bonjour les degats
Réponse de le 01/05/2012 à 12:29 :
Les smart grids çà existe, il suffira de décaler la charge et il n'y a pas que le nucléaire, les renouvelables çà marche très bien et çà évolue vite !
Réponse de le 02/05/2012 à 15:11 :
Ouais bah il va en falloir des éoliennes les soirs d'hivers Parisien à 19h (nocturnes rappelons le)
Réponse de le 03/05/2012 à 3:14 :
comme si les renouvelables ce n'étaient que des éoliennes, il faut s'informer un minimum et se mettre à jour nunuke, à défaut d'être en pointe sur le sujet !
a écrit le 01/05/2012 à 7:30 :
J'ai vu dernièrement un reportage sur une chaîne de télévision sur une nouvelle voiture entièrement électrique fabriquée en Chine. Un profil beaucoup plus "tendance", une autonomie de 300 km, vitesse maximale d'env. 150 km/h et un prix de vente à couper le souffle. Elle serait disponible fin 2012. L'Europe a du souci à se faire.
Réponse de le 01/05/2012 à 7:48 :
Vous parlez surement du modele du fabricant chinois BYD, la BYD e6, qui compte parmi ses actionnaires un certain Warren Buffett qui se trompe tres rarement dans ses choix. Fin 2012, BYD arrivera en Europe, Bolloré a interet a vite ecouler ses mochetés.
Réponse de le 01/05/2012 à 12:02 :
Autonomie théorique, prix dissuasif, style plus fade que les premières logan, réseau de revendeur et SAV inexistant, la BYD n'a sous sa forme actuelle aucun avenir. Quant à Bolloré, ce n'est pas un constructeur automobile, mais un fabriquant de batteries. Sa bluecar est une vitrine technologique pour démontrer l'autonomie en condition réelle d'utilisation. Enfin, le problème numéro un des voitures 100% électrique est le financement. Ces voitures ne peuvent pas tenir la côte en occasion, avec les progrès techniques des voitures plus performantes, mieux finies et moins chères vont apparaitre. Donc le seul mode de distribution qui puisse fonctionner est un contrat de location.
Réponse de le 01/05/2012 à 12:33 :
@ Toccata : le modèle n'est pas tout à fait le même que pour le thermique : un véhicule électrique peut avoir une durée de vie bcp plus longue. Quand une thermique fait maxi 200.000 km une électrique peut faire près de 2 millions de km. Les batteries évoluent et pourront sans doute être remplacées malgré cela dans la plupart des cas. Il y a tellement de modèles qui sortent que certains devraient percer par leur design, prix, qualités etc. Certains véhicules thermiques se sont vendus plus cher après quelques années grâce à leur style et qualités, çà pourra certainement être pareil pour les véhicules électriques. De plus pour quelqu'un qui roule beaucoup, certains véhicules électriques seront pleinement amortis donc la décote n'est pas forcément un problème.
Réponse de le 01/05/2012 à 12:42 :
Ca dépend, si la techno de batterie peut évoluer sans devoir remplacer l'ensemble du circuit de contrôle de charge de la voiture. On en est encore loin, mais il y a un travail de standardisation à effectuer (identique à celui effectué sur les divers types de carburants).
Réponse de le 01/05/2012 à 12:45 :
Chez BYD nous fabriquons nos batteries, Mr Buffett n'a pas investi juste dans des plaques de toles et des roues. La BYD se recharge a 90% en 30 minutes. La BlueCar est un modele subventionné, comme votre Rafale, j'attends de voir combien de BlueCar seront vendues hors du territoire du royaume de France. Nos modeles sont fabriqués en Russie et Ukraine, bientot nous arriverons chez vous ... Avec des produits mieux que ceux de vos constructeurs nationaux endormis sur leurs lauriers et sur leur maché national qu'ils pensent etre captif
Réponse de le 01/05/2012 à 20:15 :
Les japonais nous tenaient un discours du même accabit.Ils devaient tout emporter.Puis ils sont devenus riches et et se sont endormis sur leurs lauriers eux aussi.
Réponse de le 02/05/2012 à 7:22 :
Les chinois ont faim de victoire et de revanche. Le gouvernement chinois incite fortement ses entreprises a colonisé le marche europeen apres avoir absorbe la technologie europeenne et de l'avoir amelioree dans leurs joint ventures. Tables are about to get turned around ...
Réponse de le 03/05/2012 à 3:16 :
@ Byd, il faudra quand même revoir le design de la Byd si vous ne voulez pas faire un bide ;o)
a écrit le 01/05/2012 à 7:07 :
Quel mauvais reportage : je connais plusieurs personnes qui souhaitaient acheter une chevrolet volt/opel ampera. La raison pour laquelle ils n'ont pas pu le faire, c'est que ces véhicules ne sont plus vendus depuis plusieurs mois par leur réseau de distribution.
Si vous aviez fait une vraie enquête, vous l'auriez rapidement signalé....
Réponse de le 01/05/2012 à 12:17 :
En effet , comment s'étonner de mévente d'un produit indisponible sur le marché! La solution sera-t-elle dans la Renault ZOE si celle-ci est enfin proposée ?
a écrit le 01/05/2012 à 3:53 :
Ce qui freine le développement de la voiture électrique dans certains pays c'est notamment qu'environ 75% du chiffre d?affaire des réseaux des constructeurs est réalisé par les opérations d?entretien courantes des voitures thermiques ! Voir un très bon article sur le sujet http://leblogalupus.com/2010/07/24/billet-invite-vehicules-electriques-histoire-dun-rendez-vous-manque-par-olivia/
a écrit le 30/04/2012 à 22:52 :
Le véhicule électrique a été la dernière invention de Renault pour soustraire de l'argent à l'Etat : lire le rapport étouffé http://www.inrets.fr/fileadmin/recherche/transversal/pfi/PFI_VE/pdf/rapport-syrota-voiture-electrique.pdf

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :