Sebastian Beloe : " dans d'autres secteurs, il est impossible de trouver une seule entreprise exemplaire "

 |   |  213  mots
(Crédits : dr)
Sebastian Beloe est directeur de la recherche en investissement socialement responsable (ISR) de Henderson Global Investors.

Pourquoi avoir participé à l'étude menée par la Silicon Valley Toxics Association ?

La valeur de l'industrie solaire dépend principalement de ses bénéfices sur le plan environnemental, ce qui rendrait d'autant plus dangereuse l'incapacité pour un investisseur à apprécier l'importance de ses impacts négatifs. Dans les biocarburants de première génération, certaines entreprises ont perdu 90 % de leur valeur pour cette raison.

Quels résultats vous ont le plus rassuré ou inquiété ?

Le taux de réponse, peu élevé dans l'absolu, permet d'atteindre une masse critique, avec 24 % de la production de 2008 et 5 GW en cumul, soit 31 % de la capacité totale installée à fin 2008. D'autre part, les scores de certaines entreprises prouvent qu'il est possible de très bien gérer les impacts environnementaux de l'industrie. Dans d'autres secteurs, il est impossible de trouver une seule entreprise exemplaire ! Le plébiscite pour une obligation réglementaire de reprise et de recyclage des panneaux est également une excellente nouvelle. Il faut dire que c'est la meilleure solution pour éviter que de mauvaises pratiques n'éclaboussent l'ensemble du secteur. En revanche, le recours au plomb reste important, alors que ce métal est déjà interdit dans toute l'industrie électronique et qu'il existe des produits de substitution.

FLASHINTERVIEW

Sebastian Beloe

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :