Une pétition contre la suppression des commissions pour les CIF

 |   |  197  mots
Copyright Reuters
La CNCEF et l'ANACOFI profitent du salon Patrimonia pour faire circuler une pétition contre la suppression des rétrocessions de commissions comme source de revenus des Conseils en Investissement financier (CIF)

Fait assez rare pour être souligné : la CNCIF et l?ANACOFI vont mener une action conjointe à l'occasion du salon Patrimonia. Les deux associations qui regroupent 59% des CIF s'élèvent contre une directive de la commission européenne qui vise à remettre en cause le mode de rémunération de ces profesionnels.

Celle-ci voudrait "Interdire la perception de rémunération ou d?avantages de la part de tiers autres que les honoraires" traduit le communiqué, en précisant toutefois "lorsque le service de conseil en investissement est fourni à titre indépendant."

Conséquence pour les clients : l?augmentation sensible des honoraires directs de leurs conseillers en gestion de patrimoine indépendants (CGPI). "Les deux associations s?inquiètent des suppressions d?emplois qui seraient engendrées et qui remettrait en cause la part que représente la profession dans l?économie française ; des préoccupations qui tiennent également à c?ur à Bercy" selon les principaux intéressés.

Balayant les soupçons de conflit d'intérêt, les deux associations estiment d?une même voix que cette "problématique est résolue grâce à l'information transparente prodiguée par les CIF vis à vis leurs clients"

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :