Hyundai Kona électrique : un SUV compact encore plus dynamique

 |  | 475 mots
Lecture 3 min.
(Crédits : Hyundai)
SERIE SPECIALE ELECTRIQUE - La marque sud-coréenne est parvenue à convertir son célèbre SUV dans une version 100% électrique. Bien qu'un peu cher pour ses prestations, il offre toutefois une belle dynamique de conduite. Un bel exercice en attendant la gamme 100% dédiée à l'électromobilité.

Série spéciale électrique Saison 2 Épisode 1:

---------

On le connaît bien maintenant... Le Kona, première vente de Hyundai en France, qui a trouvé sa place sur le segment du B-SUV, est également disponible dans une version 100% électrique. L'électrification du Kona n'était pas seulement une opportunité technologique autorisée par une plateforme souple, elle correspond à l'état d'esprit de ce SUV: une solution rationnelle, attractive et compétitive.

Un des plus compacts du marché

Sur le design, le Kona s'est offert un petit lifting l'été dernier. Ses proportions restent ramassées, mais sont plutôt équilibrées. Avec ses 4,16 mètres de longueur, il est l'une des plus compacts du marché depuis l'agrandissement des nouvelles générations de Renault Captur et Peugeot 2008 l'an dernier. Cette silhouette toute en rondeur a su parfaitement intégrer les codes SUV. Sur la version électrique, la calandre avant est pleine, ce qui donne plus de caractère à la proue. Et pour plus de personnalité encore, il est possible d'assortir le toit d'une couleur différente de la carrosserie.

kona

À l'intérieur, le Kona électrique se dépouille de nombreuses fonctionnalités, mais le legs de la version thermique est encore très présent. Pour autant, l'ergonomie est convenable et les matériaux sont robustes. C'est sur l'agrément de conduite que le Kona semble plus à l'aise. Son petit empattement combiné à la réactivité de la propulsion électrique (400Nm de couple moteur) lui donne une dynamique parfaitement adaptée à la ville.

Une autonomie limitée

Mais à 39.900 euros (hors subventions), le Kona pourrait souffrir de la concurrence d'autres voitures 100% électriques comme l'ID.3 ou la Zoé. Il n'est pas certain qu'en matière d'électromobilité, son statut de SUV lui permette de se placer au-dessus de la mêlée... D'autant qu'avec 305 km d'autonomie dans sa version de base, il risque de ne pas supporter la comparaison avec une Zoé (380 km).

kona

Le Kona n'est certainement pas la vitrine de l'électromobilité de la marque sud-coréenne qui s'apprête à lancer une nouvelle gamme dédiée et autrement plus ambitieuse avec l'arrivée du Ionic 5 et du Bayon. Pour autant, le Kona électrique est une solution tout à fait convaincante à tout type d'usage et particulièrement compétitive. Hyundai aurait eu tort de nous en priver.

___

La semaine prochaine: Ford Mustang Mach-E, le choc anti-thermique

___

Rediff: retrouvez la première saison de cette série spéciale électrique

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2021 à 8:51 :
Les marques européennes se ressemblant toutes il n'est pas difficile pour ces constructeurs de génies que sont les coréens de remporter la mise, autrefois les designs faisaient la différence actuellement franchement autant acheter la même voiture mieux et moins chère. A force de tous se copier les uns les autres...
a écrit le 20/03/2021 à 18:30 :
....difficile d'identifier ces " SUV" tellement ils se ressemblent !
Bonjour la créativité, on a l'impression d'etre arrivé au bout !
a écrit le 20/03/2021 à 18:30 :
....difficile d'identifier ces " SUV" tellement ils se ressemblent !
Bonjour la créativité, on a l'impression d'etre arrivé au bout !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :