De l'intérêt du PERP ou de l'assurance vie

 |   |  415  mots
Olivier Farouz, directeur génaral d'Arca Patrimoine
Olivier Farouz, directeur génaral d'Arca Patrimoine (Crédits : DR)
Pour préparer sa retraite, un travailleur non salarié (TNS) a-t-il intérêt à choisir un PERP, un contrat d'assurance vie ou les deux ? L'analyse d'Olivier Farouz, directeur général d'Arca Patrimoine


En plus des prestations des régimes obligatoires (base, complémentaire, additionnel, supplémentaire) sous forme de pensions de retraite, une personne physique peut vouloir se constituer un complément de revenu pour sa retraite sous forme de rente. L'assurance-vie est alors un moyen adapté et efficace. Mais quel type de contrat d'assurance-vie ? Classique ou PERP (Plan d'Epargne Retraite Populaire) ou les deux ? Certes, ils ont chacun des avantages et chacun des inconvénients... Comparons !
Contrairement à l'assurance vie, le PERP permet de faire baisser sa pression fiscale car les cotisations sont déductibles du revenu imposable et exonérées de prélèvements sociaux. Autre point fort du PERP, l'épargne en compte évolue par paliers de sécurité en fonction de l'échéance de la liquidation de la retraite, à savoir que plus l'âge du départ en retraite approche plus les supports financiers deviennent sécuritaires. En revanche, pour bénéficier pleinement des avantages du PERP, il est préférable de se situer dans une forte tranche marginale d'imposition (30% et plus).

Les avantages de l'assurance vie
L'assurance vie, placement préféré des Français, possède elle aussi de nombreux avantages non négligeables : elle est adaptée à tous les particuliers en activité professionnelle ou non, que l'on soit en début, en milieu ou en fin de carrière, et assujettis à l'impôt ou non. L'assurance vie est aussi très souple : les versements sont libres ou programmés, ou périodiques et évoluent en fonction de supports financiers monosupport et/ou multisupports profilés ou non. Et, last but not least, l'assurance-vie est disponible à tout moment, elle offre la possibilité de sortie en rente ou en capital au moment de la retraite. De plus, la fiscalité tant sur les rentes viagères que sur le capital est particulièrement avantageuse.
En synthèse, combiner l'adhésion à un PERP et la souscription d'un contrat d'assurance-vie est judicieux. Ce que l'un ne propose pas l'autre l'utilise et ce que l'autre n'utilise pas l'autre le propose. Ce sont donc deux placements tout à fait complémentaires. En fait, la souscription d'un contrat d'assurance-vie peut s'effectuer par les économies d'impôt réalisées grâce au PERP.
Dans tous les cas, et avant toute adhésion, pensez à effectuer avec votre conseiller un bilan personnalisé et détaillé de votre situation patrimoniale. Cela vous aidera à choisir le ou les produits en fonction de votre profil, vos besoins et objectifs d'épargne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :