Cahors capitale de la France : a-t-on abandonné nos petites villes ?

 |   |  124  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui, a-t-on abandonné nos petites villes ?

Du 12 au 15 décembre, le Premier ministre et Matignon se délocalisent à Cahors à l'occasion de la Conférence nationale des territoires.

« L'État veut donner un signal fort aux villes moyennes
et leur dire qu'elles ne sont pas seules. »

L'Hexagone a longtemps été un État centralisé avec comme hypercentre la ville de Paris. La politique française actuelle souhaite redonner une chance et une dynamique aux petites villes. Le gouvernement travaille sur un plan national de revitalisation des territoires ruraux. Y a-t-il un avenir pour les petites villes de France ?

Pour en débattre, nous recevons Rémy Rebeyrotte, vice-président de l'Association des Petites Villes de France, Gaspard Koenig, philosophe, et président du think tank "GenerationLibre" et Béatrice Giblin, géographe.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2017 à 16:39 :
Oui c'est bien mais sans argent point d'autonomie donc ce qui serait nickel c'est de financer le développement de ces petites villes par une taxe sur le transport routier.

Logique puisque nos infrastructures routières et nos petites villes sont détruites par le transport routier et les dégats payés une nouvelle fois par le contribuable.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :