État d'urgence, casseurs, faut-il interdire les manifestations ?

 |   |  151  mots
[Replay 28'] La Tribune publie chaque jour des extraits issus de l'émission "28 minutes", diffusée sur Arte. Aujourd'hui: état d'urgence, casseurs, faut-il interdire les manifestations ?

Ils jurent tous les deux qu'ils ne "lâcheront rien". Le Premier ministre Manuel Valls d'une part et le leader de la CGT Philippe Martinez de l'autre tiennent chacun leurs positions dans la bataille contre la Loi Travail. Alors que les manifestations sont de plus en plus émaillées par des violences, une interdiction de défiler plane sur le syndicat.

"Il ne pourra plus y avoir d'autorisation de manifester si les conditions de la préservation des biens et des personnes et des biens publics ne sont pas garantis", a annoncé François Hollande.

La CGT, de son côté, plaide la bonne foi face aux casseurs qui viennent pourrir le cortège. Pour débloquer la situation, le gouvernement peut-il réellement aller jusqu'à cette mesure ?

Pour en débattre, Jean-Sébastien Ferjou, fondateur d'Atlantico, Nacira Guénif-Souilamas, sociologue et anthropologue et Joseph Thouvenel, vice-président de la CFTC.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :