Européens, soyons fiers de notre civilisation  !

 |   |  598  mots
Renaud Donnedieu de Vabres.
Renaud Donnedieu de Vabres. (Crédits : Nicolas Esposito / Flickr (CC BY 2.0))
OPINION. Où peut-on bénéficier d'un tel niveau de solidarité sociale, d'un tel système de santé et d'éducation allié à une dynamique d'économie ouverte ? Où, sinon en Europe ? L'Europe. Un trésor rare. Un refuge. Un phare. Par Renaud Donnedieu de Vabres, ancien ministre de la Culture.

Face à la violence du monde, face aux puissances hégémoniques, face aux regains belliqueux et intégristes, célébrer l'Europe n'est pas une nostalgie aveugle et décalée, c'est au contraire un réalisme trop souvent ignoré. Et caricaturé. Ouvrons les yeux avant qu'il ne soit trop tard, et que le réveil ne soit cruel.

Pour cela, il faut assumer fièrement notre vocation de civilisation rayonnante et universelle. Un trésor rare. Un refuge. Un phare.

Où, dans le monde, peut-on dans un même élan, arc-en-ciel de valeurs, admirer cathédrales, synagogues, temples, mosquées, en respectant symétriquement l'esprit laïc ? Où peut-on vivre, s'exprimer et s'aimer librement mieux que chez nous ? Où peut-on bénéficier - malgré ses lacunes - d'un tel niveau de solidarité sociale, d'un tel système de santé et d'éducation allié à une dynamique d'économie ouverte ? Où peut-on mieux que dans nos cafés, librairies, bibliothèques, petites salles de spectacles, festivals de tout poil, musées, galeries et cinémas se rencontrer et partager d'intenses émotions artistiques auxquelles nos start-up technologiques donnent une nouvelle dimension ?

Où, sinon en Europe ?

Soyons donc fiers de nos valeurs, de notre identité, de notre libre esprit critique, de notre générosité, de notre histoire. Ne nions pas nos racines. Mais tendons la main à l'autre, quel qu'il soit, en sachant nous protéger efficacement sans sombrer dans la spirale des peurs et des intégrismes. Fondons la confiance en nous-mêmes sur le regard que le monde porte sur nous, malgré nos contre-performances et les violences à l'œuvre. Si nous sommes à ce point une cible, c'est en raison du modèle que nous incarnons et que nous pouvons faire rayonner.

C'est la vitalité de notre civilisation millénaire, perpétuellement en mouvement, c'est la dynamique de notre jeunesse qui doivent nous donner confiance et réveiller le vieux continent qui ne doit surtout pas renoncer à être une puissance pleine et entière. Ras-le-bol du défaitisme, du déclinisme, du repli sclérosant, du misérabilisme.

Osons l'audace, le collectif pour gagner. Osons l'équipe des Européens pour vaincre et rayonner. Ce n'est pas un amalgame sans âme. C'est une addition gagnante de fiertés réunies.

Il faut que chacun s'engage clairement pour enrayer la spirale en cours. Il faut rompre le silence. Ayons le courage de parler fort et vrai aux citoyens de France et d'Europe. Ne laissons pas l'enthousiasme aux refuzniks et aux esprits faux et démagogues. Disons simplement mais avec gravité que l'éclatement et le renoncement promus par les populistes conduirait à des dégâts économiques et sociaux majeurs.

Alors, votons pour le projet l'Europe en marche, qui réveille, qui réunit, qui dynamise et fédère les énergies positives.

Oui à « l'Europe Renaissance » portée par Emmanuel Macron. Elle ouvre des chances et des horizons. Elle est un défi, qui tente d'allier performance économique, progrès social et fierté culturelle. Relevons-le ensemble ! Avant qu'il ne soit trop tard.

Innombrables sont les défauts de l'Europe actuelle. Mais essentiels sont ses atouts.

Ne la laissons pas être piétinée par nos puissants rivaux, jaloux et destructeurs, qui misent sur nos divisions et querelles intestines suicidaires. Ne nous abandonnons pas à ces leurres, mensonges et mirages, qui font du repli un anesthésiant et une drogue douce alors que c'est un piège mortel.

Ayons à cœur par notre vote d'envoyer un signal de fierté française et de foi en l'Europe !

___

Par Renaud Donnedieu de Vabres,
le 20 mai 2019

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/05/2019 à 10:26 :
Je me sens européen à 100%, fier d'être l'héritier de la culture phénoménale, à la richesse historique sans commune mesure, de notre continent et c'est bien pour cela qu'en voyons l'extrême droite française et une ancienne du GUD brandies comme les deux seules alternatives électorales alors que nous avons plus de 30 partis représentés je vais aller voter pour le parti pirate, pour des jeunes afin justement de libérer notre puissance culturelle et non l'enfermer dans des cahiers comptables via de grotesques serviteurs des marchés financiers.

ET justement en tant qu'européen et fier de l'être je demande la suppression de ce placebo, de ce consortium financier européen sans vie ni démocratie aux conséquences dramatiques qui s'accumulent un peu plus chaque jour.
a écrit le 23/05/2019 à 3:47 :
Fier d'etre europeen. Surtout apres avoir visite les cimetieres de l'Est.
La guerre de Yougoslavie, vous vous souvenez ?
Cette europe disparaitra avant longtemps.
a écrit le 22/05/2019 à 18:06 :
C'est ça, soyons fier du suicide de notre civilisation dont la richesse dépend du pétrole et de l'exploitation d'esclaves dans le "tiers monde". Quand on voit le gaspillage de ressources dans le divertissement et la surconsommation pour nourrir notre système économique au détriment de l'avenir des générations futures ... Il est vrai que la feuille de propagande de sa liste peut être alléchante pour des européistes convaincus, mais, quand on voit se qui est fait en France par les mêmes qui sont au pouvoir on a l'impression qu'ils ne portent pas le même projet.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :