Articque veut lever 2 millions d'euros pour ses cartes géographiques intelligentes

 |   |  271  mots
(Crédits : Capture d'écran / Articque)
L’éditeur de solutions géo-décisionnelles compte céder une partie de son capital. Objectif d’Articque : financer un nouvel extracteur de données pour enrichir ses cartes à haute valeur ajoutée.

Georges Antoine Stroch, PDG d'Articque et actionnaire à 100%, est dans les starting-blocks. Au sein de sa short list où ne figurent plus que deux acteurs présélectionnés, le chef d'entreprise décidera d'ici juin du choix de la petite banque d'affaires chargée de trouver des investisseurs pour sa pépite fondettoise. Articque compte céder environ 15% de son capital en échange de deux millions d'euros, ce qui valorise la société à 13 millions d'euros environ.

Créée en 1989, elle est devenue le champion français des cartes géographiques intelligentes, avec un chiffre d'affaires de quatre millions d'euros et environ 300.000 euros de résultat net. Ses solutions sont adaptables à des métiers comme la force de vente, le marketing, la finance et la gestion, les ressources humaines ou les activités hospitalières. À la clé, grâce aux statistiques, une aide cartographiée à la décision pour les managers quels que soient les secteurs d'activité des entreprises ou des organismes publics. Parmi les clients d'Articque figurent le Parti socialiste, Renault, ou encore Essilor, le Crédit Agricole et Eneidis.

Renforcer son leadership

C'est pour financer une nouvelle brique, basée sur la sémantique, de sa principale solution Cartes & Données que la PME recherche des investisseurs. Cette fonction supplémentaire du logiciel, sur laquelle travaillent depuis plusieurs mois les ingénieurs d'Articque, devrait être opérationnelle d'ici 2021. De quoi renforcer le leadership de la PME sur sa niche de cartographie à destination des entreprises, à laquelle commence à s'intéresser Google. Le géant de Mountain View vient ainsi de rendre payant son service de cartes « B to B », gratuit auparavant.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :