Canalisations d'eau : big bang dans le réseau Frans Bonhomme

 |   |  309  mots
Dans le cadre de son plan de modernisation à cinq ans, Frans Bonhomme est en train de rénover les 185 principaux points de vente de son réseau (sur 360 sites au total). Ci-dessus, les locaux de Tours Nord, rénovés en janvier dernier, à quelques encablures du siège de l'entreprise, à Joué-lès-Tours.
Dans le cadre de son plan de modernisation à cinq ans, Frans Bonhomme est en train de rénover les 185 principaux points de vente de son réseau (sur 360 sites au total). Ci-dessus, les locaux de Tours Nord, rénovés en janvier dernier, à quelques encablures du siège de l'entreprise, à Joué-lès-Tours. (Crédits : DR)
INDRE-ET-LOIRE. D'ici à 2023, le géant du négoce et de la distribution de tuyaux pour les réseaux d'eau et d'assainissement refondra entièrement son maillage commercial dans l'Hexagone. Objectif pour l'ETI tourangelle qui emploie 2100 salariés : conserver sa place de leader sur le marché français.

Les 185 principaux points de ventes que compte le réseau de Frans Bonhomme (360 sites au total) devraient être entièrement modernisés dans cinq ans. Celui de Tours nord, à quelques encablures du siège de France Bonhomme, à Joué-lès-Tours, a déjà été rénové en janvier 2019.

Le fil rouge de cette réorganisation repose sur de nouveaux standards de service proposés par le groupe de distribution, ainsi que sur la réinvention de sa relation avec ses clients du BTP. À la clé, la mise en avant de l'offre de produits via le libre-service, au détriment de la simple logique de stockage qui préside actuellement dans les points de vente de Frans Bonhomme. Ce changement dans l'organisation du travail des équipes entraîne le déménagement de huit sites, dont ceux de Limoges et Castel-Sarrazin à la fin de l'année 2019. À Bourges, en région Centre -Val de Loire, le négociant investira cette année de nouveaux locaux de 11.000 m2, le double de la surface dont il dispose aujourd'hui.

Une quinzaine d'ouvertures

Le plan stratégique à cinq ans proposé par Pierre Fleck, PDG depuis mars 2018, à l'actionnaire majoritaire, le fonds américain Centerbridge, prévoit aussi une quinzaine d'ouvertures, notamment à Strasbourg, en Alsace, et à Ustaritz, au Pays basque. Au sein du réseau, les magasins de Chassieu, près de Lyon, Toulouse, Rennes et Metz seront érigés en vitrines de Frans Bonhomme.

Face à ses concurrents Pum Plastiques et Point P Travaux Publics, deux filiales du groupe Saint-Gobain, Frans Bonhomme mettra enfin en place un outil logistique supplémentaire pour développer sa relation client. Des plateformes régionales adossées ou non à ses sites de Lyon, Rennes et Strasbourg permettront de raccourcir les circuits d'approvisionnement d'ici à la fin 2019. Taverny, en banlieue parisienne, et Marmande, dans le Sud-Ouest, compléteront le dispositif l'année prochaine.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :