Une startup messine s'intéresse à l'éveil sensoriel des prématurés

 |   |  306  mots
(Crédits : Calinescence)
À Metz, Calinescence, jeune entreprise en incubation lorraine, a mis au point un dispositif de puériculture qui accompagne les enfants prématurés en couveuse.

60.000 prématurés naissent chaque année en France selon l'Inserm, et ces enfants peuvent présenter une immaturité du système nerveux central. « Mais les sens du prématuré sont déjà opérationnels » , rappelle Aurore Saintigny, fondatrice de Calinescence. Cette entreprise hébergée par l'incubateur Bliiida a mis au point un dispositif de puériculture qui aide les parents et le personnel hospitalier à stimuler le développement sensoriel des enfants. En forme de coeur, l'enveloppe absorbe et retransmet l'odeur des parents. Un dictaphone intégré permet de reproduire la voix.

Des tests de validation, favorables, ont été menés depuis mai 2019 à la maternité Port-Royal, à Paris. Les prochains essais cliniques tenteront de démontrer que le stress des prématurés diminue lorsque l'on diffuse dans les couveuses le parfum corporel et le son des battements de coeur des parents.

Ouverture du capital en 2020

Ancienne ingénieure dans l'industrie automobile, Aurore Saintigny a quitté PSA et placé ses fonds personnels dans la création de Calinescence. Présidente de l'Enim, l'école d'ingénieurs messine, elle a confié ses études préalables au CEA Tech de Metz et les analyses de marché aux écoles de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/12/2019 à 9:08 :
Et avec les perturbateurs endocriniens, les médicaments et autres pollutions nous en avons de plus en plus de prématurés au final non ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :