Tourisme : BedyCasa lance les locations de chambres chez l'habitant à petits prix dans le monde entier

 |   |  352  mots
L'équipe de BedyCasa lance un tour du monde chez l'habitant pour faire parler d'elle... Magadalena, chef du projet (à gauche), Jérémy (au centre), le lauréat 2012 et Magali Boisseau la présidente et fondatrice de BedyCasa (à droite). © DR
L'équipe de BedyCasa lance un tour du monde chez l'habitant pour faire parler d'elle... Magadalena, chef du projet (à gauche), Jérémy (au centre), le lauréat 2012 et Magali Boisseau la présidente et fondatrice de BedyCasa (à droite). © DR (Crédits : dr)
Pour se faire connaître, ce site qui propose des locations chez les particuliers a lancé lundi 25 mars un casting pour le « job de l'année » : un tour de la planète logé chez l'habitant offert pour deux personnes suivies par un caméraman pendant deux mois avec transports et argent de poche.

Depuis Montpellier, Magali Boisseau, 33 ans, fondatrice de BedyCasa entend révolutionner l'hébergement des voyageurs. Le site propose des chambres chez l'habitant à prix ajusté dans le monde entier. En 2012, BedyCasa (12 salariés) a connu une croissance à trois chiffres après quatre années passées à lever toutes les barrières d'entrée dans un nouvel écosystème. Globe-trotteuse diplômée (DESS commerce international et marketing) ayant vécu dans le Dakota du sud, à Murcia, en Espagne, et à Bristol en Grande-Bretagne, Magali Boisseau avait elle-même testé cette formule d'hébergement à la fois économique et conviviale, y compris lorsqu'elle était manager chez Pink Lady. Elle a validé un business-model dans le sillage de son grand concurrent américain Airbnb.
Lundi 25 mars, elle a frappé un grand coup marketing en offrant le job de l'année : un tour du monde logé chez l'habitant offert pour deux personnes suivies par un caméraman pendant deux mois avec transports et argent de poche. « C'est une offre qui fait rêver. Nous attendons beaucoup de cette opération », explique-t-elle alors que son équipe de douze personnes s'active pour orchestrer cette aventure filmée et organisée en interactivité avec le site internet.

Faramineuse levée de fonds

Pendant quatre ans, cette innovation d'usage (location de chambre chez l'habitant) avait peiné à démarrer jusqu'au moment où l'américain Airbnb a brillé dans les médias en effectuant, en 2011, une faramineuse levée de fonds de 112 millions de dollars, suivie d'une seconde levée en 2012 (100 millions). Le groupe américain qui emploie 600 personnes, avait alors été valorisé à 2 milliards de dollars. « AirBnb a contribué à démocratiser le marché. Il a modifié l'écosystème de notre activité. Les investisseurs nous regardent d'un ?il nouveau », souligne Magali Boisseau qui a bouclé deux tours de table successifs. Le dernier, à million d'euros en décembre dernier, doit assurer le développement de la jeune entreprise jusqu'en 2015. Le capital de BedyCasa, est détenu à 41 % par les salariés de cette start-up qui entretient un rapport passionné avec ses clients et des hébergeurs en quête de convivialité et d'un revenu complémentaire.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/03/2013 à 23:39 :
Moi, je participe et je veux gagner ce tour du monde chez l?habitant en cinq continents avec Bedycasa . Aidez-moi! Je compte sur vous. VOTEZ sur la page sur "J'aime". Un clic suffit ;-) http://fr.bedycasa.com/tour-du-monde/candidat/831

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :