OVH concurrence les géants Google et Amazon

 |   |  448  mots
(Crédits : Décideurs en région)
L'entreprise de la famille Klaba héberge un site Internet sur cinq en Europe. C'est le troisième plus gros hébergeur mondial en nombre d'applications. Il ne compte pas en rester là.

Créé il y a seulement quinze ans à Roubaix, OVH (On Vous Héberge) vise le millier de salariés au premier trimestre 2015. Ils étaient à peine 500 fin 2012.

Le spécialiste de l'hébergement de données franchissait alors un cap. Ses fondateurs Octave Klaba, son père Henryk et son frère Miroslav ne pouvaient plus diriger à eux seuls l'entreprise familiale.

Les experts techniques dont ils s'étaient entourés avaient aidé la société à devenir un acteur de référence en France et en Europe dans l'hébergement sur serveurs mutualisés ou dédiés, la sécurisation des sites Web, la téléphonie sur Internet puis dans le cloud et le big data.

Pour grossir davantage, ils se sont adjoint les compétences de managers expérimentés auxquels ils ont confié le pilotage du commercial, du marketing, de l'organisation de la production et des filiales ainsi que des fonctions supports. Mais d'après Alexandre Morel recruté à cette époque pour prendre la direction commerciale et marketing du groupe, « la réussite d'OVH repose surtout sur sa culture d'entreprise qui se rapproche de celle des entreprises nord-américaines ».

Outre d'offrir à ses salariés une crèche d'entreprise, un restaurant de qualité, des salles de pause et de détente, OVH s'attache à leur donner le plus d'autonomie possible. « On préfère qu'ils fassent des erreurs plutôt qu'ils ne prennent aucune décision par eux-mêmes. Et comme l'entreprise travaille sur des projets très innovants, elle arrive à recruter des gens passionnés motivés par l'envie de créer ». Ce qui lui permet de construire une offre techniquement distincte de celle de la concurrence, tout en offrant davantage de fonctionnalités à des prix moins élevés.

Né au début de l'essor des sites Web, OVH a commencé par adresser les start-up et les TPE. Il a depuis conquis de nombreux éditeurs de logiciels et une quinzaine d'entreprises du CAC 40.

« Nous disposons d'une communauté de 700 000 fans qui voient OVH comme un trublion capable de concurrencer efficacement Google, Amazon et IBM. Nous leur sécurisons leurs données tout en leur assurant la confidentialité et la liberté d'utilisation. Pas question de brider leur accès à Internet comme d'autres hébergeurs le font », indique Alexandre Morel.

Le groupe a construit et exploite 15 data center dont 2 parmi les plus grands au monde à Gravelines près de Dunkerque et au Québec. Sur ses 170 000 serveurs actifs tournent 18 millions d'applications. Présent dans 16 pays dans le monde, OVH héberge un site Internet sur trois en France et un sur cinq en Europe. La famille Klaba ne compte pas en rester là. Elle vise la première place mondiale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/10/2014 à 10:11 :
Suivez Octave Klaba sur twitter. C'est un accro de la technique, un inventeur et ingénieur. Il connait techniquement ce qu'il fait, il sait. Et ça marche.
On est loin des De Margerie, des Ghosn ou des Esser and Co., de tout ces partons copains copains, sortis du même moule (écoles de commerces à la c**) et qui ne connaissent qu'a moitié ce qu'il vendent et ce qu'il dirigent, assis sur le toit de leurs entreprises, qu'ils n'ont pas créées, et ne regardant que leurs actionnaires.
a écrit le 14/10/2014 à 8:47 :
Dommage que des societies hébergées chez m'envoient environ vingt messages de "spam" tous les jours depuis des années...
Réponse de le 16/10/2014 à 11:19 :
"tous les jours, depuis des années" :)
Il y a pourtant aujourd'hui bon nombre d'outils efficaces
a écrit le 14/10/2014 à 7:50 :
Voila une histoire comme on les aime. C la meilleure manière de faire reculer le front national.
a écrit le 14/10/2014 à 4:08 :
Bravo
a écrit le 13/10/2014 à 19:18 :
Ne manque-t-il pas un zéro au nombre de serveurs communiqué dans l'article?
a écrit le 13/10/2014 à 18:34 :
bravo !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :