Le Village by CA : Nantes, le modèle inspirant

Treizième Village by CA à ouvrir en France, le Village nantais est considéré comme une référence dans le réseau national.

3 mn

(Crédits : DR)

« D'emblée, nous nous sommes fixé l'objectif d'être à l'équilibre la première année. Pour être crédible aux yeux des startups que nous hébergeons », justifie Nathalie Macé, maire du Village by CA Atlantique Vendée à Nantes. Un lieu où se pressent les futurs maires de Village pour mieux comprendre l'imbrication entre startups et partenaires, des PME, ETI, grands groupes venus nombreux se faire une culture « startup », affiner leur stratégie d'innovation ou faire émerger l'intrapreneuriat.

« Ce qui nous distingue, c'est la forte proportion de partenaires et un axe fort vers la coconstruction. Lors d'un événement, il est forcément demandé à chacun des acteurs de le relayer sur les réseaux sociaux, à titre pro et perso », indique Nathalie Massé, à qui l'on reconnaît une grande capacité de communication. En témoigne, sa communauté de 4.000 abonnés sur LinkedIn et ses 3.000 followers sur Twitter à titre perso. Le Village en compte 2800. « Quotidiennement, j'ai quatre ou cinq demandes pour visiter ou connaître le Village », constate-t-elle. Cette visibilité lui a permis d'attirer 48 entreprises (Philips, BDO, Vinci, Icam, groupe Dubreuil, Fleury Michon...), soit 11 % de l'effectif national.

7 millions d'euros de levée de fonds en 2018

Des partenaires qui, selon leur implication et leur stratégie, investissent 10.000 euros (expert), 30.000 euros (sponsors) ou 50.000 euros pour les ambassadeurs, qui décrochent le droit de siéger au comité de sélection. Ils comptent pour 70 % des revenus du Village, qui complète son budget par de l'évènementiel, de la location d'espaces (20 %) et les loyers des startups (10 %). « On a aussi la chance d'avoir un territoire entreprenarial et un tissu économique très dynamique où les structures d'accompagnement sont aussi très nombreuses. C'est une richesse pour détecter les nouveaux talents », dit-elle. En deux ans, elle a reçu 275 candidatures de startups quand d'autres en reçoivent en moyenne 50 à 70. Volontairement installé sur le site du siège de la caisse régionale « pour favoriser les synergies avec la maison mère », le Village nantais (1.000 mètres carrés) a, depuis sa création, accompagné 28 startups (Weenat, Velco, Makidoo, Comerso...) représentant une centaine de salariés.

Seules deux ont lâché en cours de route. Les autres ont vu en moyenne leur chiffre d'affaires croître de +120 % par an. « Beaucoup, sinon toutes, ont pivoté au cours de leur période d'accompagnement. 70 recrutements ont été réalisés depuis l'ouverture et 90 sont prévus cette année », observe Nathalie Massé. De 2,5 millions d'euros en 2017, les levées de fonds ont atteint 7 millions d'euros en 2018 et pourraient s'élever à 14 millions d'euros cette année. C'est plus de 10 % des levées de fonds (96 millions d'euros en 2017, 121 millions d'euros en 2018) réalisés sur la métropole nantaise. Venue de Lille à Nantes pour sa qualité de vie, la proximité de zones agricoles, Weenat, spécialisée dans les capteurs connectés pour l'agriculture, a vu passer son effectif de 6 à 12 personnes pendant sa période d'accélération.

« L'expertise apportée correspondait à notre de phase de structuration et de croissance de nos effectifs. Ce sont des petites choses quotidiennes, qui sont finalement pertinentes. Maintenant, on a un positionnement, de base de clients, de chiffre d'affaires qui nous portent vers le succès », témoigne Jérôme Le Roy, fondateur de Weenat, partie s'installer au sein du Technocampus de l'Alimentation. En 2020, le Village doublera sa surface (2000 mètres carrés) en rejoignant le futur campus du Crédit Agricole Atlantique Vendée, où seront réunies des filiales, Indosuez... De quoi accélérer encore un peu plus

3 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.